Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Première déconstruction dans le quartier Concorde à Lille

Partager :
Première déconstruction dans le quartier Concorde à Lille
Par la rédaction, le 5 janvier 2021
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), le quartier Concorde entame sa transformation avec la déconstruction du premier immeuble situé 2-12 boulevard de Metz.
 
Les travaux débutent ce jeudi 7 janvier 2021 et dureront jusqu’à fin avril 2021. Le curage et désamiantage, amorcés au 1er novembre 2020, sont désormais achevés. La déconstruction sera réalisée par une pelle hydraulique dont les efforts porteront de 5 à 6 semaines sur les superstructures et 4 semaines sur les fondations. Mi-mars 2021 pourra débuter la phase de remblai, déblayement et remise en état du site pour une durée de 5 semaines. Le chantier sera livré fin avril 2021 à l’aménageur de la MEL, la SPL Euralille.
 
La démolition du 2/12 boulevard de Metz fera l’objet d’un suivi des impacts en poussières. Ce programme de recherche, cofinancé par l’Ademe, va engager plusieurs campagnes de mesures des particules par le biais d’un drone couplé à des analyseurs de poussières qui survolera le site du chantier et son environnement à plusieurs reprises. Les mesures préventives de réduction des émissions de poussière (brumisation du chantier, panneaux) seront évaluées.
 
LMH et Vilogia au travers de la META se sont engagés dans la création d’une plateforme d’économie circulaire combinant plusieurs activités :
 
- le recyclage et la valorisation sur site des matériaux issus des futures déconstructions,
- la réparation et le reconditionnement des matériaux de réemploi,
- la recherche et le développement d’éco-matériaux, leur commercialisation,
- et la sensibilisation et la formation des habitants et entreprises locales.
 
Coût total de l’opération : 2 M€
 
Les intervenants
 
Maître d’ouvrage : LMH
Maître d’œuvre : Ginger Deleo
AMO généraliste : GIE LA META
AMO Economie Circulaire : NEO ECO
 
Insertion EOLE (Securisation definitive)
Helfaut (Demolition)
Bancel (Curage, Désamiantage)
AB Expertise (Diag Amiante)
 
 
 
 
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs. (+ son cahier Construction)
Découvrir
Acheter un numéro
  BTP ça tourne traverse les siècles
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 334
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (22 €)
À lire également
« Tri des déchets : les mesures coercitives n’ont aucun effet »
« Tri des déchets : les mesures coercitives n’ont aucun effet »
Sur fonds de crise de la Covid-19, le secteur de la démolition tente de se dépêtrer des méandres de la loi anti-gaspillage et économie circulaire (Agec), prévue pour entrer en vigueur le 1er janvier 2022, et qui présente des enjeux stratégiques pour l’avenir de l’activité des démolisseurs en France. Les questions économico-environnementales, sur le tri, la reprise gratuite des déchets ou encore les clauses de réemploi, sont tout en haut des priorités du SEDDRe, représenté par Nathanaël Cornet-Philippe. 
Eiffage Démolition : « Avancer sur le thème du réemploi »
Eiffage Démolition : « Avancer sur le thème du réemploi »
Comme ses confrères, Eiffage Démolition a eu à déplorer un coup d’arrêt à ses activités lors du premier confinement. Depuis le mois de mai, la filiale démantèlement et démolition du groupe Eiffage rattrape le temps perdu. Au point que 2020 devrait s’achever sur un exercice stable, quoiqu’en léger recul. 2021 s’annonce déjà bien chargée : la loi Agec suscitant de nombreux questionnements. 
Eurovia déploie sa marque d'économie circulaire Granulat +
Eurovia déploie sa marque d'économie circulaire Granulat +
Un réseau de 130 sites en France et l'objectif de doubler sa production de matériaux recyclés d’ici 2030,... Eurovia déploie Granulat +, sa marque d'économie circulaire des matériaux de construction.
« Agyre » pour l’économie circulaire !
La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte exige de valoriser les déchets du BTP. La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire entend accélérer le changement des modèles de production : préservation des ressources, augmentation du réemploi et du recyclage, etc. C’est dans ce contexte qu’en septembre dernier, un hub d’accélération national pour une économie circulaire dans la construction a été lancé sous le nom d’Agyre.
La chute des géants de béton du port du Havre
La chute des géants de béton du port du Havre
Afin de faire place à une zone d’activité de 30 hectares dédiée à l’éolien offshore, et sur laquelle Siemens Gamesa implantera prochainement la future usine de fabrication de pales et de nacelles d’éoliennes, le port du Havre fait déconstruire deux groupes de silos à grains désaffectés. Des géants en béton précontraint de 60 m de haut dont le « grignotage » a été confié à un groupement emmené par Avenir Déconstruction, et composé d’Eiffage et Boutté. 
« Fessenheim devrait générer 380 000 t de déchets »
« Fessenheim devrait générer 380 000 t de déchets »
En France, l’énergie nucléaire n’est plus éternelle. Les exigences liées à la pérennité de la planète contraignent les politiques à privilégier de plus en plus les énergies renouvelables. Quant au parc nucléaire français, il arrive inéluctablement en fin de vie. Son démantèlement est un exercice lent et minutieux qui ne viendrait s’enrayer qu’en cas d’une multiplication soudaine des chantiers. Explications avec Igor Le Bars, directeur de l’expertise de sûreté nucléaire à l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).
À Clichy, le béton joue la transparence
À Clichy, le béton joue la transparence
Au 30-32 rue Henri Barbusse à Clichy (92), l’ensemble de deux bâtiments en R+8 et R+5 totalisant 5 500 m2 et appartenant autrefois à Malakoff Médéric, n’est plus. Sur cette emprise, GDG Investissements pilote une opération de démolition-reconstruction visant à donner corps à H2B. Ce projet de bureaux neufs répartis sur 13 700 m2, signé de l’architecte Jean-Michel Wilmotte & Associés, prend place dans le prolongement de la cité judiciaire de Paris XVIIe et bénéficie d’une transparence apportée par un béton hydrofuge.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien(ne) maintenance matériel chantier travaux publics
- Chef de chantier bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre de chantier
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.