Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Covid-19 : accord sur les congés payés avec le DLR

Partager :
Covid-19 : accord sur les congés payés avec le DLR
Par La rédaction, le 24 avril 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le gouvernement avait annoncé un grand chamboulement dans les congés payés afin de ne pas pénaliser la reprise de l’activité dès que la sortie du confinement serait possible. Le DLR et les partenaires sociaux de la branche SDLM(*) ont signé un accord dans ce sens.
 
DLR, FNAR et SEDIMA ainsi que CFDT, CFE-CGC, CFTC et FO ont donc signé un accord relatif aux mesures d’urgence prises en matière d’organisation du travail et de congés payés dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19. Les partenaires sociaux ont souhaité privilégier l’accord d’entreprise. Ainsi, l’accord de branche ne remet pas en cause les négociations en cours ou les accords déjà signés sur ce sujet dans les entreprises, l’accord de branche ne s’appliquant qu’en l’absence d’accord d’entreprise.
 
Nombre de jours pouvant être imposés selon l’ancienneté du salarié
 
Tous les salariés ayant au moins 6 mois d’ancienneté pourront se voir imposer par l’employeur, par dérogation aux dispositions légales et conventionnelles, 6 jours ouvrables de congés payés ; ceux comptant entre 3 et 6 mois d’ancienneté, 3 jours ouvrables des congés payés qu’ils auraient acquis, et aucun pour les salariés présents dans l’entreprise depuis moins de 3 mois.
Le calcul de l’ancienneté déterminant le nombre de jours de congés pouvant être fixés ou modifiés par l’employeur s’apprécie à la date de signature de l’accord de branche (soit le 14 avril).
 
Période d’application de l’accord de branche
 
La période durant laquelle ces dispositions exceptionnelles s’appliqueront pour faire face à la situation de crise, et permettront d’imposer ou de décaler les congés payés, s’étend du 16 mars au 30 septembre 2020, date à laquelle elles prendront fin.
 
Fixation et modification de la prise de congés payés
 
Pour imposer la prise des jours de congés payés, l’employeur doit respecter un ordre de priorité défini : en 1er lieu, les jours acquis au cours de la période précédente (à solder jusqu’au 31 mai 2020), puis ceux acquis au titre de la dernière période d’acquisition (jours acquis et disponibles du 1er juin 2020 au 31 mai 2021), pouvant conduire, le cas échéant, à une prise par anticipation (dans cette hypothèse, les congés déjà posés par les salariés entre le 16 mars et le 14 avril 2020 viennent en déduction des 6 jours imposables unilatéralement par l’employeur et ne peuvent ainsi s’y ajouter).
Les jours de congés fixés ou modifiés dans le cadre de cet accord doivent respecter un délai de prévenance minimum de deux jours ouvrés pendant la période de confinement, et de cinq jours ouvrés au-delà de cette période.
 
Modalités exceptionnelles de fixation des jours
 
L’employeur n’est pas tenu de recueillir l’accord des salariés, si la fixation des jours de congés, dans la limite de 6 jours ouvrables, conduit à un fractionnement de leur congé principal. Dans ce cas, l’attribution de jours de fractionnement prévue par les dispositions légales ou celles en vigueur dans l’entreprise s’applique à partir du 1er novembre.
 
Modalités d’informations des salariés
 
L’information du ou des salariés concerné(s) par les mesures de fixation ou de modification des dates de congés payés décidées par l’employeur est effectuée par tout moyen permettant d’assurer une date certaine et l’information individuelle du ou des salarié(s) dans le respect des délais de prévenance par l’accord.
L’employeur devra par ailleurs porter le présent accord à la connaissance du CSE
 
(*)La branche SDLM représente les entreprises de services, de distribution et de location de matériels de BTP, de manutention, agricoles, de motoculture de plaisance et activités connexes.
 
  La FFB présente son plan de relance
"Aujourd'hui, nous sommes en danger " alerte Olivier Salleron. Le nouveau président de la FFB présente ce matin son plan de relance pour sauver le secteur du bâtiment fortement fragilisé par la crise du Covid. Nous l'avons rencontré en exclusivité.
+ de vidéos BTP ça tourne
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
Après des mois difficiles, l’activité de Vicat s’améliore
Après des mois difficiles, l’activité de Vicat s’améliore
Depuis la mi-mars et l'impact sur l'économie des mesures liées à la crise sanitaire, l’activité du groupe Vicat sur le territoire français est en progression constante. Fin mai, le niveau d’activité reste néanmoins légèrement inférieur à celui de fin mai 2019.
Une baisse de 9,4 % de l’activité de la construction est attendue pour 2020
Une baisse de 9,4 % de l’activité de la construction est attendue pour 2020
D’après la société d’analyse de données, GlobalData, le secteur de la construction en France va être fortement impacté en 2020, avec une contraction de l’activité de 9,4 %.
Bâtiment : 72 % des chantiers ont repris
Bâtiment : 72 % des chantiers ont repris
Le réseau des CERC (observatoires régionnaux de la filière construction) vient de livrer les résultats du suivi qu’il réalise chaque semaine à la demande de la CAPEB et de la FFB afin de mesurer la reprise des chantiers et de l’activité des salariés. Premier indicateur : 72 % des chantiers de bâtiments ont repris au 15 mai.
Cemex utilise le GTL, un carburant de la transition écologique
Cemex utilise le GTL, un carburant de la transition écologique
Pour réduire le bilan carbone de la livraison de ses matériaux de BTP, Cemex utilise la voie fluviale grâce à des barges poussées par des bateaux. Depuis septembre 2019, le bateau l'Emerillon navigue au GTL, un nouveau carburant propre qui permet une amélioration de l'impact sur la qualité de l'air.
Accord de PPP entre Razel-Bec et Egis
Accord de PPP entre Razel-Bec et Egis
Les deux parties ont conclu un contrat de partenariat public privé pour un montant de 230 millions d'euros pour la mise en place et la gestion de 14 postes de péages routiers au Cameroun.
[Exclu] Avec Loxamed, le groupe Loxam participe au dépistage du Covid-19
[Exclu] Avec Loxamed, le groupe Loxam participe au dépistage du Covid-19
Il y a quelques semaines, le groupe Loxam a lancé Loxamed, sa filiale spécialisée dans la santé, en expérimentant une première Unité Mobile de Diagnostic et de Dépistage (UMDD) dans le 19e arrondissement de Paris. Pour Constructioncayola.com, Gérard Deprez revient sur la création de cette nouvelle entité.
Tadano ouvre un siège social  à Brisbane
Tadano ouvre un siège social à Brisbane
Tadano renforce sa présence en Océanie avec l'ouverture d'un siège social à Brisbane en Australie.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
Amorce, le e-colloque déchets
2 Juillet 2020
Amorce, le e-colloque déchets
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Architecte-urbaniste
- Technicien / Technicienne d'études BTP
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.