Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Covid-19 : le DLR s'insurge contre les ruptures de contrats abusives

Partager :
Covid-19 : le DLR s'insurge contre les ruptures de contrats abusives
Par S. B., le 16 avril 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La situation de la location est un gros sujet d’inquiétude pour la fédération DLR depuis la crise du Covid-19 et l’arrêt quasiment complet de l’activité du secteur du BTP. Un arrêt qui pousse certains à résilier leurs contrats. A tort ?

La fédération DLR rappelle que la crise du Covid-19 n’est pas un cas de force majeure. "Compte tenu de l’arrêt des chantiers décidé unilatéralement par la majorité des entreprises de BTP, les loueurs ont reçu en masse, dès le 17 mars 2020, des demandes de suspensions des contrats de location et donc de paiement des loyers de leurs clients qui se retranchaient derrière l’ordonnance du 25 mars 2020 et prétendaient que le Covid-19 constituait un cas de force majeure", explique-t-elle par voie de communiqué. Mais elle affirme que rien dans cet ordonnance ne permet ces suspensions de contrats!

Pas de suspension dans l’ordonnance

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’ordonnance du 25 mars 2020 ne règle que partiellement la question de ces suspensions de contrats. En effet, elle porte sur les factures d’eau, les loyers, etc. Elle ne concerne que certaines entreprises définies par leur taille et la perte de chiffre d’affaire par rapport à la même période l’année dernière. Mais surtout, la fédération DLR le martèle : "elle ne prévoit pas la suspension des contrats mais se borne à limiter les effets du non-paiement (neutralisation des clauses résolutoires et des clauses pénales, des intérêts de retard et activation des garanties pendant un délai de 2 mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire)."

La fédération recadre les choses

La fédération le souligne avec insistance : "aucun arrêté, aucune ordonnance n’a interdit la poursuite des chantiers de travaux publics, le gouvernement ayant au contraire incité les entreprises à maintenir leur activité ; la cessation d’activité est donc une décision de l’entreprise dont elle doit assumer les conséquences, notamment en termes de baisse de son chiffre d’affaires, sans les faire supporter par ses cocontractants. Si les entreprises ont pu légitimement invoquer, sur la deuxième quinzaine de mars, la nécessité d’arrêter les chantiers faute de pouvoir assurer la protection de leurs salariés en raison, notamment, d’un manque de masques, ce n’est plus le cas aujourd’hui"

Le bon sens doit entrer en jeu

Pour que cette crise se passe sans trop de dégâts, la fédération suggère que les entreprises pourraient invoquer la notion d’imprévision qui permet à une partie de renégocier les contrats en raison du « changement de circonstances imprévisible lors de la conclusion du contrat rendant l’exécution excessivement onéreuse pour une partie qui n’avait pas accepté d’en assurer le risque » (article 1195 du Code civil). Un acte de raison et d’ouverture de dialogue sans doute salutaire pour éviter les situations embarassantes à la fin du confinement et à la reprise de l’activité. Des accords équilibrés valent mieux qu’une tentative de passage en force.

Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : Les chantiers vont-ils reprendre ?
Le guide de bonne pratique est enfin entre toutes les mains, et force est de constater qu'il reste compliqué à appliquer dans un contexte de chantier.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
La production reprend dans les usines de Volvo Trucks
La production reprend dans les usines de Volvo Trucks
Les usines de Volvo Trucks en Suède et en Belgique qui ont été en grande partie fermées depuis la mi-mars redémarrent progressivement leur production. L’augmentation cadencée de la production se fera en fonction du carnet de commandes, de la capacité des fournisseurs et bien entendu selon les réglementations en matière de distanciation sociale afin d’empêcher la propagation du virus.
L'artisanat du bâtiment face à la crise
L'artisanat du bâtiment face à la crise
L’artisanat du bâtiment fait face à une crise économique sans précédent consécutive à la crise sanitaire du Covid-19.
Coronavirus : Le groupe Bouygues renonce aux objectifs 2020 de ses activités de construction
Coronavirus : Le groupe Bouygues renonce aux objectifs 2020 de ses activités de construction
Le groupe Bouygues, qui compte 130 500 collaborateurs dans de nombreux pays, vient d’annoncer dans un communiqué qu’il renonçait à ses objectifs 2020 pour ses activités de construction, représentées par Colas, Bouygues Construction et Bouygues Immobilier, tout en évoquant différentes mesures liées à l’impact du Covid-19.
Quels sont les impacts de la crise sanitaire sur les entreprises DLR ?
Quels sont les impacts de la crise sanitaire sur les entreprises DLR ?
Pour le Conseil du commerce de France, Lugaxis a interrogé 77 entreprises membres de la fédération DLR, entre le 31 mars et le 8 avril dernier. L’objectif : connaître les répercussions de la crise sur l’activité de ces entreprises.
Hiab accélère dans la digitalisation
Hiab accélère dans la digitalisation
Avec HiConnect, Hiab propose aujourd'hui un système de gestion en ligne qui permet à ses clients possédant des équipements connectés de recevoir des informations en temps réel améliorant la sécurité et l'utilisation, ou l'identification des maintenances à venir.
Trackunit révèle l'ampleur de la baisse d'usage des machines TP
Trackunit révèle l'ampleur de la baisse d'usage des machines TP
Quand un secteur va bien, l'usage de ses machines tourne à plein. Avec la crise du Covid-19, il fallait se douter que l'utilisation des engins de TP allait baisser. Les donnée recueillies par le système Trackunit illustre ce sentiment de bon sens avec son indice de temps d'arrêt.
Six années de grues Potain pour la construction de la centrale nucléaire ITER
Six années de grues Potain pour la construction de la centrale nucléaire ITER
Depuis la première coulée de béton fin 2014, sept grues Potain ont achevé avec succès les travaux de génie civil et de bétonnage de la nouvelle génération de la centrale nucléaire ITER.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
bauma CTT RUSSIA
26 Mai 2020
bauma CTT RUSSIA
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse en génie climatique
- Manoeuvre travaux publics
- Conducteur / Conductrice de travaux de génie climatique
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.