Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Covid-19 : le DLR s'insurge contre les ruptures de contrats abusives

Covid-19 : le DLR s'insurge contre les ruptures de contrats abusives
Par S. B., le 16 avril 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La situation de la location est un gros sujet d’inquiétude pour la fédération DLR depuis la crise du Covid-19 et l’arrêt quasiment complet de l’activité du secteur du BTP. Un arrêt qui pousse certains à résilier leurs contrats. A tort ?

La fédération DLR rappelle que la crise du Covid-19 n’est pas un cas de force majeure. "Compte tenu de l’arrêt des chantiers décidé unilatéralement par la majorité des entreprises de BTP, les loueurs ont reçu en masse, dès le 17 mars 2020, des demandes de suspensions des contrats de location et donc de paiement des loyers de leurs clients qui se retranchaient derrière l’ordonnance du 25 mars 2020 et prétendaient que le Covid-19 constituait un cas de force majeure", explique-t-elle par voie de communiqué. Mais elle affirme que rien dans cet ordonnance ne permet ces suspensions de contrats!

Pas de suspension dans l’ordonnance

L’ordonnance du 25 mars 2020 ne règle que partiellement la question de ces suspensions de contrats. En effet, elle porte sur les factures d’eau, les loyers, etc. Elle ne concerne que certaines entreprises définies par leur taille et la perte de chiffre d’affaire par rapport à la même période l’année dernière. Mais surtout, la fédération DLR le martèle : "elle ne prévoit pas la suspension des contrats mais se borne à limiter les effets du non-paiement (neutralisation des clauses résolutoires et des clauses pénales, des intérêts de retard et activation des garanties pendant un délai de 2 mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire)."

La fédération recadre les choses

La fédération le souligne avec insistance : "aucun arrêté, aucune ordonnance n’a interdit la poursuite des chantiers de travaux publics, le gouvernement ayant au contraire incité les entreprises à maintenir leur activité ; la cessation d’activité est donc une décision de l’entreprise dont elle doit assumer les conséquences, notamment en termes de baisse de son chiffre d’affaires, sans les faire supporter par ses cocontractants. Si les entreprises ont pu légitimement invoquer, sur la deuxième quinzaine de mars, la nécessité d’arrêter les chantiers faute de pouvoir assurer la protection de leurs salariés en raison, notamment, d’un manque de masques, ce n’est plus le cas aujourd’hui"

Le bon sens doit entrer en jeu

Pour que cette crise se passe sans trop de dégâts, la fédération suggère que les entreprises pourraient invoquer la notion d’imprévision qui permet à une partie de renégocier les contrats en raison du « changement de circonstances imprévisible lors de la conclusion du contrat rendant l’exécution excessivement onéreuse pour une partie qui n’avait pas accepté d’en assurer le risque » (article 1195 du Code civil). Un acte de raison et d’ouverture de dialogue sans doute salutaire pour éviter les situations embarassantes à la fin du confinement et à la reprise de l’activité. Des accords équilibrés valent mieux qu’une tentative de passage en force.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Vidéo] Suite rapide caténaires : le train-travaux à grande vitesse
Contenu de marque
  [Vidéo] Copac déploie son offre combinée
Dernier numéro
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
N° 346
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
La nouvelle Tadano AC 3.060-1 entre en service en Italie
La nouvelle Tadano AC 3.060-1 entre en service en Italie
L’entreprise Polita, à Legnano en Italie, a fait l’acquisition de la nouvelle Tadano AC3.060-1 convaincue par la longue portée de la grue mobile et sa capacité de levage allant jusqu’à 60 tonnes.
Peri va plus loin dans son offre locative
Peri va plus loin dans son offre locative
Le Groupe PERI est spécialisé, depuis toujours, dans la vente et la location de matériel de coffrage et d’étaiement. PERI France n’échappe pas à la règle et réalise environ 60 % de son activité (37,5 M€ en 2021) sur la location.
Master Builders Solutions renforce sa gamme d’accélérateurs de durcissement
Master Builders Solutions renforce sa gamme d’accélérateurs de durcissement
Master Builders Solutions contribue à la formulation des bétons bas carbone avec le lancement de deux nouveaux accélérateurs de durcissement pour des gains significatifs de résistances à jeune âge et à 28 jours.
Eqiom lance le premier ciment CEM II/C à empreinte carbone réduite certifié NF
Eqiom lance le premier ciment CEM II/C à empreinte carbone réduite certifié NF
Eqiom poursuit la déclinaison de son programme Eqiom R pour la construction durable par la mise sur le marché d’une gamme de ciments CEM II/C à empreinte carbone réduite.
Podeliha dévoile un concept d'habitat déplaçable rapide et écologique
Podeliha dévoile un concept d'habitat déplaçable rapide et écologique
Ce mardi 22 mars, Gonzague Noyelle, Directeur général de Podeliha, annonce le lancement de sa toute nouvelle marque Habiflex en présence de Jean-François Fruchet, Maire de Chanverrie (85), commune sur laquelle un premier projet de 20 maisons modulaires va être déployé.
LGMG lance une gamme complète de nacelles ciseaux
LGMG lance une gamme complète de nacelles ciseaux
La nouvelle gamme de ciseaux à dalles de 5,8 m à 14 m de hauteur de travail répond aux normes européennes CE et US ANSI et est conçue pour une utilisation en intérieur et en extérieur.
Armacell lance une protection flexible et résistante aux intempéries
Armacell lance une protection flexible et résistante aux intempéries
Armacell, inventeur de la mousse flexible pour le marché de l’isolation d’équipements et fournisseur leader de mousses techniques, propose Arma-Chek Silver comme alternative aux revêtements métalliques conventionnels.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre bâtiment
- Chef de chantier travaux publics et voirie
- Manoeuvre travaux publics
- Technicien(ne) d'études BTP génie climatique et énergétique
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.