Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

[Tribune] Quel rôle joue la conception des produits dans la réduction des risques de sécurité liés à la construction ?

Partager :
[Tribune] Quel rôle joue la conception des produits dans la réduction des risques de sécurité liés à la construction ?
Par Par Emilien Chabrier (directeur commercial France chez Victaulic), le 19 décembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Emilien Chabrier, directeur commercial France chez Victaulic, société intervenant dans le secteur des produits d’assemblage mécanique et de raccordement de tuyauterie, revient sur la nécessité d’adapter la conception des produits pour renforcer le niveau de sécurité et empêcher les blessures, aux trois étapes du cycle de vie d’un projet : pré-installation, sur site et post-installation.


Qu’il soit question d’équipements dangereux ou de situations à risque, la santé et la sécurité sont incontestablement une priorité absolue pour le secteur de la construction au 21e siècle. Selon des estimations globales, les blessures et accidents de travail (tous secteurs confondus) coûtent à l’Union européenne 476 milliards d’euros chaque année*

Le secteur de la construction est parfaitement conscient des risques en présence. Toutefois, il est encourageant de constater que le nombre total de blessures a fortement baissé ces dernières années dans l’industrie de la construction. Le nombre d’accidents a diminué de plus de 70 % en Europe, pour passer de 584 752 accidents en 2008 à 168 380 en 2016. S’il est clair que plusieurs causes ont sans doute contribué à cette baisse, notamment une diminution des activités au cours de cette période en raison du ralentissement économique, elle résulte peut-être aussi d’un effort plus concerté du secteur dans son ensemble en matière de réduction des risques et d’amélioration de la sécurité.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Des améliorations ont été apportées aux politiques de sécurité à une époque où de nouvelles technologies sont développées et où la conception des produits est adaptée pour renforcer le niveau de sécurité et empêcher les blessures. Il faut étudier la question de la sécurité sous différents angles, en analysant comment la conception de nos produits peut renforcer la sécurité, et cela aux trois étapes du cycle de vie d’un projet : pré-installation, sur site et post-installation.

Bien qu’il existe une norme générale de sécurité pour l’ensemble du processus de construction, les différents enjeux de sécurité associés à chaque étape d’un projet doivent être pris en compte. Que ce soit avant l’arrivée sur site, durant la gestion des processus d’installation ou encore lors de l’application des normes de sécurité par le biais de contrôles réguliers, chaque étape de la construction fait intervenir des pratiques spécifiques afin de contribuer à réduire les risques.

Pré-installation

Les entreprises du secteur de la construction font de plus en plus appel aux outils technologiques de dernière génération avant même de se rendre sur le chantier. La modélisation 3D et le BIM révolutionnent actuellement le secteur de la construction et évoluent pour s’intégrer à la réalité virtuelle. Ainsi, les professionnels de la construction peuvent s’immerger dans la version numérique de leur projet, ce qui leur permet de visualiser, de modifier et de résoudre les problèmes avant de passer à l’étape d’installation. 

Cela signifie non seulement que les entreprises peuvent réduire leurs coûts et empêcher des erreurs, mais aussi réduire le temps nécessaire pour résoudre les problèmes sur site, étant donné que les difficultés potentielles et les modifications proposées sont déterminées et traitées durant la phase de conception. En limitant le risque d’erreurs de conception et les modifications sur site, l’utilisation de la réalité virtuelle et de la modélisation BIM peut améliorer le niveau de sécurité sur les chantiers. 

Comme les techniques de modélisation, l’utilisation de tronçons et d’assemblages préfabriqués représente une autre manière d’encourager le secteur à améliorer ses performances en matière de sécurité. Si les produits et systèmes préfabriqués peuvent avoir des dimensions très différentes, les avantages qu’ils offrent en matière de sécurité de construction sont universels. En mettant au point des systèmes pouvant être préfabriqués hors site, par exemple des systèmes de conduites pour des centres de données, on réduit l’exposition des ouvriers à certaines tâches périlleuses sur le chantier.  Et comme de nombreux problèmes potentiels sont traités en amont dans un environnement plus stable, la conception préfabriquée permet de mieux contrôler la planification d’un projet.

Sur site

Une fois que tout a été mis en œuvre pour minimiser les futurs risques sur le chantier, grâce à la modélisation BIM et à la préfabrication, il s’agit de se concentrer sur le chantier proprement dit. Des produits plus simples à installer réduisent le temps de travail nécessaire et donc le niveau de risque. Par exemple, des systèmes d’assemblage de tuyaux à rainure peuvent être raccordés trois à quatre fois plus rapidement que des systèmes soudés ou à brides et ne nécessitent pas l’utilisation d’une flamme nue pour l’installation. 

La suppression de l’étape de soudage permet non seulement de rendre les travaux de construction plus sûrs mais aussi d’établir des chantiers plus propres. Qui plus est, les ouvriers n’ont pas besoin d’une formation spécialisée dans ce domaine. Lors de travaux de soudage avec une flamme nue, un chantier est davantage exposé au risque d’incendie et à la toxicité courante des fumées dégagées par le processus de soudage. On estime que le soudage peut avoir des impacts sur la santé à court et à long terme, tels que des symptômes de nausée, d’irritation du système respiratoire ou même de cancer. Sur le plan de la sécurité, les avantages de la suppression de ce processus sont donc évidents. Les systèmes d’assemblage de tuyaux à rainure mécanique sont une alternative intéressante au soudage et au raccordement par brides, aussi bien pour les ingénieurs que pour les installateurs et les exploitants. Ces systèmes peuvent être installés et entretenus de façon simple, rapide et sûre, pour un travail efficace et des calendriers de projet respectés. Les accouplements disposant d’une technologie ne nécessitant aucune intervention de démontage avant l’installation peuvent ainsi contribuer à sécuriser le chantier, en réduisant le nombre de pièces détachées susceptibles d’être égarées ou de chuter. 

Par ailleurs, comme les joints mécaniques de tuyauterie comprennent seulement trois éléments (le joint, le logement et les écrous et boulons), il est possible d’installer le système facilement, sans avoir besoin de recourir à des équipements dangereux. Ce concept de produit, à la fois flexible et simple à installer, ne nécessite pas d’heures de travail supplémentaires, de dispositif électrique ou de longs préparatifs sur site. Il contribue donc à réduire les risques d’accident et de blessure, en n’introduisant aucune menace extérieure excessive.

Post-installation

Même après avoir mené à bien la conception, la préparation et l’installation de produits adaptés, la sécurité du chantier reste primordiale. Le choix du bon produit lors de la phase de modélisation BIM peut contribuer à la sécurité d’exécution des procédures de maintenance et de rénovation post-installation, et ce longtemps après l’achèvement d’un projet. C’est particulièrement le cas dans des installations sensibles telles que des centres de données, des hôpitaux ou des aéroports, où les travaux de maintenance sont souvent réalisés à des moments où l’installation est ouverte au public. 

Pour la réalisation de travaux de maintenance systématique dans ce type de situation par exemple, il est plus pratique d’utiliser des méthodes sans flamme afin d’éviter tout risque d’incendie. C’est également le cas lors des projets de rénovation, qui portent souvent sur des matériaux fragiles déjà en place dans la construction et qui se déroulent dans des environnements instables susceptibles d’être endommagés par le processus de soudage. Dans de telles situations, des produits constitués d’un nombre réduit de composants et qui s’assemblent sans soudage contribuent non seulement à accélérer les étapes d’installation et de maintenance mais aussi à réduire le risque de blessure.

Par conséquent, si différents facteurs peuvent avoir un impact sur la sécurité d’un chantier de construction, il est clairement indispensable d’investir dans les produits les mieux conçus et les plus adaptés et de veiller à la sécurité de l’ensemble du processus de construction pour réduire le nombre de blessures sur le lieu de travail. Le secteur de la construction européen a connu une période faste en matière d’amélioration de la sécurité au cours des dernières années. Si l’on se projette dans l’avenir, le niveau de sécurité au travail devrait encore progresser, grâce à des technologies optimisées, des produits innovants et des normes de sécurité renforcées. 


* https://osha.europa.eu/en/about-eu-osha/press-room/eu-osha-presents-new-figures-costs-poor-workplace-safety-and-health-world

Emilien Chabrier, directeur commercial France chez Victaulic.
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Hiab accélère dans la digitalisation
Hiab accélère dans la digitalisation
Avec HiConnect, Hiab propose aujourd'hui un système de gestion en ligne qui permet à ses clients possédant des équipements connectés de recevoir des informations en temps réel améliorant la sécurité et l'utilisation, ou l'identification des maintenances à venir.
Tomra Sorting Recycling : une gestion de crise toute en réactivité
Tomra Sorting Recycling : une gestion de crise toute en réactivité
La lutte contre le Covid-19 repose en grande partie sur les mesures prises par les entreprises pour limiter la propagation du virus. Pour Tomra Sorting Recycling, la sûreté de ses collaborateurs est prioritaire, avec la continuité d’activité.
Une vis à béton fisher ancré dans l'innovation
Une vis à béton fisher ancré dans l'innovation
fischer lance la gamme de vis à béton Ultracut dotée d’une géométrie spéciale et renforcée du filetage qui permet une installation et un démontage facile et rapide, et assure des charges admissibles plus élevées.
AMCS technologies assure l’anti-collision sur l’extension d’une usine Chanel
AMCS technologies assure l’anti-collision sur l’extension d’une usine Chanel
Dans le cadre de l’agrandissement de l’usine de maroquinerie de Chanel à Verneuil-en-Halatte (60), AMCS technologies a équipé quatre grues à tour Potain de dispositifs anti-collision DCS 61-S.
Le secteur de la construction demande un arrêt temporaire des chantiers
Le secteur de la construction demande un arrêt temporaire des chantiers
FNTP, FFB et CAPEB ont alerté le gouvernement dans un communiqué rédigé en commun lui demandant d’arrêter temporairement les chantiers, à l’exception des interventions urgentes, et de lui laisser une dizaine de jours pour s’organiser.
Manitou : « Le télescopique : un taux de rotation au sommet »
Manitou : « Le télescopique : un taux de rotation au sommet »
Après une année 2019 très forte, aussi bien sur le marché du télescopique que pour Manitou, une relative stabilité devrait prendre le relais en 2020. Un ralentissement de la croissance du marché global est à prévoir. La location, elle, devrait s’imposer face à l’achat. Le constructeur s’attend à un intérêt tout particulièrement marqué pour le segment 0-6 m et le rotatif. En matière de développement produits, des mises à jour sont à prévoir sur la sécurité et l’environnement.
Coronavirus : vers un ralentissement de l'immobilier
Coronavirus : vers un ralentissement de l'immobilier
Les conséquences de la crise du Coronavirus ne cessent de se ressentir sur les marchés Boursiers malgré la salve de mesures annoncées par les Etats et la Fed. Mais qu’en est-il de l’immobilier, considéré comme LA valeur refuge ? Quelles sont les conséquences directes à craindre pour les mois à venir sur l’ensemble des transactions immobilières ou pour les investissements (en cours ou à venir) ?
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
Salon du littoral
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Mécanicien / Mécanicienne d'entretien et de maintenance d'engins de chantier et de travaux publics
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Chef de chantier du BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.