Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

[Tribune] Quel rôle joue la conception des produits dans la réduction des risques de sécurité liés à la construction ?

Partager :
[Tribune] Quel rôle joue la conception des produits dans la réduction des risques de sécurité liés à la construction ?
Par Par Emilien Chabrier (directeur commercial France chez Victaulic), le 19 décembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
Emilien Chabrier, directeur commercial France chez Victaulic, société intervenant dans le secteur des produits d’assemblage mécanique et de raccordement de tuyauterie, revient sur la nécessité d’adapter la conception des produits pour renforcer le niveau de sécurité et empêcher les blessures, aux trois étapes du cycle de vie d’un projet : pré-installation, sur site et post-installation.


Qu’il soit question d’équipements dangereux ou de situations à risque, la santé et la sécurité sont incontestablement une priorité absolue pour le secteur de la construction au 21e siècle. Selon des estimations globales, les blessures et accidents de travail (tous secteurs confondus) coûtent à l’Union européenne 476 milliards d’euros chaque année*

Le secteur de la construction est parfaitement conscient des risques en présence. Toutefois, il est encourageant de constater que le nombre total de blessures a fortement baissé ces dernières années dans l’industrie de la construction. Le nombre d’accidents a diminué de plus de 70 % en Europe, pour passer de 584 752 accidents en 2008 à 168 380 en 2016. S’il est clair que plusieurs causes ont sans doute contribué à cette baisse, notamment une diminution des activités au cours de cette période en raison du ralentissement économique, elle résulte peut-être aussi d’un effort plus concerté du secteur dans son ensemble en matière de réduction des risques et d’amélioration de la sécurité.

Des améliorations ont été apportées aux politiques de sécurité à une époque où de nouvelles technologies sont développées et où la conception des produits est adaptée pour renforcer le niveau de sécurité et empêcher les blessures. Il faut étudier la question de la sécurité sous différents angles, en analysant comment la conception de nos produits peut renforcer la sécurité, et cela aux trois étapes du cycle de vie d’un projet : pré-installation, sur site et post-installation.

Bien qu’il existe une norme générale de sécurité pour l’ensemble du processus de construction, les différents enjeux de sécurité associés à chaque étape d’un projet doivent être pris en compte. Que ce soit avant l’arrivée sur site, durant la gestion des processus d’installation ou encore lors de l’application des normes de sécurité par le biais de contrôles réguliers, chaque étape de la construction fait intervenir des pratiques spécifiques afin de contribuer à réduire les risques.

Pré-installation

Les entreprises du secteur de la construction font de plus en plus appel aux outils technologiques de dernière génération avant même de se rendre sur le chantier. La modélisation 3D et le BIM révolutionnent actuellement le secteur de la construction et évoluent pour s’intégrer à la réalité virtuelle. Ainsi, les professionnels de la construction peuvent s’immerger dans la version numérique de leur projet, ce qui leur permet de visualiser, de modifier et de résoudre les problèmes avant de passer à l’étape d’installation. 

Cela signifie non seulement que les entreprises peuvent réduire leurs coûts et empêcher des erreurs, mais aussi réduire le temps nécessaire pour résoudre les problèmes sur site, étant donné que les difficultés potentielles et les modifications proposées sont déterminées et traitées durant la phase de conception. En limitant le risque d’erreurs de conception et les modifications sur site, l’utilisation de la réalité virtuelle et de la modélisation BIM peut améliorer le niveau de sécurité sur les chantiers. 

Comme les techniques de modélisation, l’utilisation de tronçons et d’assemblages préfabriqués représente une autre manière d’encourager le secteur à améliorer ses performances en matière de sécurité. Si les produits et systèmes préfabriqués peuvent avoir des dimensions très différentes, les avantages qu’ils offrent en matière de sécurité de construction sont universels. En mettant au point des systèmes pouvant être préfabriqués hors site, par exemple des systèmes de conduites pour des centres de données, on réduit l’exposition des ouvriers à certaines tâches périlleuses sur le chantier.  Et comme de nombreux problèmes potentiels sont traités en amont dans un environnement plus stable, la conception préfabriquée permet de mieux contrôler la planification d’un projet.

Sur site

Une fois que tout a été mis en œuvre pour minimiser les futurs risques sur le chantier, grâce à la modélisation BIM et à la préfabrication, il s’agit de se concentrer sur le chantier proprement dit. Des produits plus simples à installer réduisent le temps de travail nécessaire et donc le niveau de risque. Par exemple, des systèmes d’assemblage de tuyaux à rainure peuvent être raccordés trois à quatre fois plus rapidement que des systèmes soudés ou à brides et ne nécessitent pas l’utilisation d’une flamme nue pour l’installation. 

La suppression de l’étape de soudage permet non seulement de rendre les travaux de construction plus sûrs mais aussi d’établir des chantiers plus propres. Qui plus est, les ouvriers n’ont pas besoin d’une formation spécialisée dans ce domaine. Lors de travaux de soudage avec une flamme nue, un chantier est davantage exposé au risque d’incendie et à la toxicité courante des fumées dégagées par le processus de soudage. On estime que le soudage peut avoir des impacts sur la santé à court et à long terme, tels que des symptômes de nausée, d’irritation du système respiratoire ou même de cancer. Sur le plan de la sécurité, les avantages de la suppression de ce processus sont donc évidents. Les systèmes d’assemblage de tuyaux à rainure mécanique sont une alternative intéressante au soudage et au raccordement par brides, aussi bien pour les ingénieurs que pour les installateurs et les exploitants. Ces systèmes peuvent être installés et entretenus de façon simple, rapide et sûre, pour un travail efficace et des calendriers de projet respectés. Les accouplements disposant d’une technologie ne nécessitant aucune intervention de démontage avant l’installation peuvent ainsi contribuer à sécuriser le chantier, en réduisant le nombre de pièces détachées susceptibles d’être égarées ou de chuter. 

Par ailleurs, comme les joints mécaniques de tuyauterie comprennent seulement trois éléments (le joint, le logement et les écrous et boulons), il est possible d’installer le système facilement, sans avoir besoin de recourir à des équipements dangereux. Ce concept de produit, à la fois flexible et simple à installer, ne nécessite pas d’heures de travail supplémentaires, de dispositif électrique ou de longs préparatifs sur site. Il contribue donc à réduire les risques d’accident et de blessure, en n’introduisant aucune menace extérieure excessive.

Post-installation

Même après avoir mené à bien la conception, la préparation et l’installation de produits adaptés, la sécurité du chantier reste primordiale. Le choix du bon produit lors de la phase de modélisation BIM peut contribuer à la sécurité d’exécution des procédures de maintenance et de rénovation post-installation, et ce longtemps après l’achèvement d’un projet. C’est particulièrement le cas dans des installations sensibles telles que des centres de données, des hôpitaux ou des aéroports, où les travaux de maintenance sont souvent réalisés à des moments où l’installation est ouverte au public. 

Pour la réalisation de travaux de maintenance systématique dans ce type de situation par exemple, il est plus pratique d’utiliser des méthodes sans flamme afin d’éviter tout risque d’incendie. C’est également le cas lors des projets de rénovation, qui portent souvent sur des matériaux fragiles déjà en place dans la construction et qui se déroulent dans des environnements instables susceptibles d’être endommagés par le processus de soudage. Dans de telles situations, des produits constitués d’un nombre réduit de composants et qui s’assemblent sans soudage contribuent non seulement à accélérer les étapes d’installation et de maintenance mais aussi à réduire le risque de blessure.

Par conséquent, si différents facteurs peuvent avoir un impact sur la sécurité d’un chantier de construction, il est clairement indispensable d’investir dans les produits les mieux conçus et les plus adaptés et de veiller à la sécurité de l’ensemble du processus de construction pour réduire le nombre de blessures sur le lieu de travail. Le secteur de la construction européen a connu une période faste en matière d’amélioration de la sécurité au cours des dernières années. Si l’on se projette dans l’avenir, le niveau de sécurité au travail devrait encore progresser, grâce à des technologies optimisées, des produits innovants et des normes de sécurité renforcées. 


* https://osha.europa.eu/en/about-eu-osha/press-room/eu-osha-presents-new-figures-costs-poor-workplace-safety-and-health-world
Emilien Chabrier, directeur commercial France chez Victaulic.
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Zoom sur une pelle de déconstruction à Clichy
En janvier, les équipes de Payen ont livré une pelle de déconstruction à la configuration très atypique à SFB.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Comet Loc, nouveau concessionnaire Kobelco
Kobelco renforce à nouveau son réseau de distribution avec la nomination de Comet Loc dirigé par Frédéric Leyssieux. Le nouveau partenaire couvrira les départements du Var (83) et des Alpes Maritimes (06).
À lire également
Le Nano'Tower, le mini échafaudage de Tubesca-Comabi
Le Nano'Tower, le mini échafaudage de Tubesca-Comabi
Tubesca-Comabi présente, à l'occasion du salon Préventica (Paris du 21 au 23 mai), le Nano'Tower, un mini échafaudage roulant qui se déplie en moins d'une minute.
Une nacelle Genie assure la maintenance d’équipements portuaires au Maroc
Une nacelle Genie assure la maintenance d’équipements portuaires au Maroc
Pour entretenir sa flotte d’équipements lourds dans le port de Casablanca, l’entreprise Marsa Maroc a fait le choix d’une nacelle télescopique Genie SX -180.
Loxam s'immerge dans l'innovation à Vivatech
Loxam s'immerge dans l'innovation à Vivatech
Loxam participera au salon Vivatech qui se tiendra à Paris porte de Versailles du 16 au 18 mai prochain.
Dieci prend de la hauteur
Dieci prend de la hauteur
Avec le lancement du télescopique 50.18, la gamme Icarus de Dieci ajoute un troisième modèle de grande hauteur après les 40.14 et 40.17. Il est l’une des deux machines du marché à pouvoir lever 5 tonnes à 18 mètres.
Le Synad publie une mise à jour de la classification des agents de démoulage
Le Synad publie une mise à jour de la classification des agents de démoulage
Initiateur, entre autres, de la classification des agents de démoulage, le Synad (Syndicat National des Adjuvants pour Bétons et Mortiers) en publie aujourd’hui une version mise à jour pour répondre à de nouveaux critères réglementaires et aux besoins des utilisateurs.
« Des changements importants s’opèrent dès la conception des ouvrages »
« Des changements importants s’opèrent dès la conception des ouvrages »
En tant que mutuelle d’assurance spécialisée dans le secteur de la construction, SMABTP se préoccupe en permanence des évolutions du secteur et des nouveaux besoins pour anticiper les risques tout en accompagnant l’innovation. Explications.
Kiloutou : « Demain, les réservations de matériel se feront directement depuis le BIM »
Kiloutou : « Demain, les réservations de matériel se feront directement depuis le BIM »
La nacelle, on ne peut pas passer à côté d’elle, si l’on en croit Valérie Marchand, directrice Commerce et Marketing de Kiloutou. Transverse à une multitude de profils clients, elle offre aussi des évolutions technologiques très séduisantes qui oeuvrent à faciliter les activités du loueur et des professionnels du BTP.   
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.