Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Lafont repense le « workwear »

Partager :
Lafont repense le « workwear »
Par la rédaction, le 31 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Lafont vient de publier son nouveau catalogue présentant plus de 200 nouveautés, rassemblées au sein d’une collection de prêt-à-porter divisée en trois segments (Work In, Safe In, Accessoires).

80 % de la collection a été entièrement revue et défend un vêtement aussi technique qu’esthétique en puisant son inspiration dans l’univers du sport et de la mode. Les tenues sont techniques, fonctionnels, confortables, durables mais aussi tendance et casual, pouvant même être portées en dehors du contexte du travail.

La gamme Work In propose trois segmentations : la ligne Tech est en quelque sorte le laboratoire innovation de Lafont et intègre l’utilisation d’un tissu français en polyamide bi stretch dans les pantalons denim pour accompagner les coupes de plus en plus serrées, ou l’Easy ourlet appliqué à tous les pantalons de la collection.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La ligne Héritage fait rimer classicisme et technique, en introduisant de nouvelles matières plus légères mais avec un aspect traditionnel, comme le sergé chevron mi-polyester mi-coton et le velours. La ligne Essential reconcentre la gamme en améliorant les fonctions des produits Work Attitude, Work Collection et Work Color pour répondre aux besoins des artisans.

A noter la présentation de 10 nouveaux pantalons pour homme et femme. Le pantalon Twist, par ex, est le pantalon de charpentier des années 2020 avec une coupe refilée et un tissué évolué. Inspiré de l’univers de la moto, les pantalons Speed pour homme et Wing pour femme ont tout du jean mais avec des téails techniques comme les empiècements smokés et les mousses de protection aux genoux.

Le pantalon Rotor, au fil croisé ripstop anti-déchirure, affiche un design affirmé et résiste à l’abrasion. Il se distingue avec ses poches pratiques cargo bas volant et porte outils escamotables. Les protections genoux sont normées Cordura et l’Easy Ourlet est en Cordura.
 

Crédit photo : Lafont
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie I
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Nouveau site web pour Fassi France
Nouveau site web pour Fassi France
Le spécialiste des grues et de la manutention embarquée, fait évoluer son interface Internet  avec www.fassifrance.fr. Outre l’image et le dynamisme de l'entreprise, ce nouveau site web se doit d’être une vitrine et un support pour le réseau de concessionnaires partenaire.
Des bactéries pour dépolluer la terre
Des bactéries pour dépolluer la terre
Cette année, 180 000 tonnes de terres impactées par les hydrocarbures provenant de différents chantiers d’Ile-de-France, dont certains du Grand Paris Express, seront dépolluées au sein du site ECT de La Courneuve, le premier centre biologique de France entièrement clos et couvert.
CEE : Delta Dore apporte sa pierre au plan de relance
CEE : Delta Dore apporte sa pierre au plan de relance
En phase avec le plan de relance du gouvernement, l'activité Smart Building de Delta Dore a renforcé ses équipes en charge des CEE. Aujourd’hui, une vingtaine de commerciaux proposent ce dispositif avec comme promesse, l’optimisation des projets d’efficacité énergétique.
[Tribune] « MaPrimeRénov’ doit bénéficier de mesures complémentaires »
[Tribune] « MaPrimeRénov’ doit bénéficier de mesures complémentaires »
La Ministre du Logement Emmanuelle Wargon, dévoilait ce week-end les contours plus précis de MaPrimeRénov’. Effy, premier spécialiste de la rénovation énergétique auprès des particuliers, salue l’ouverture de l’aide à tous les ménages et sa plus grande progressivité grâce aux barèmes de prise en charge selon les niveaux de revenus. Le groupe attend désormais des mesures concrètes quant au financement du reste à charge des travaux, aux contrôles systématiques des chantiers subventionnés et à la bonne maîtrise de l’enveloppe budgétaire. « Nous nous réjouissons de l’ouverture à tous de MaPrimeRénov’ avec des barèmes progressifs. Il est désormais indispensable de protéger le dispositif des charlatans en instaurant des contrôles systématiques sur chantier : leur coût est faible par rapport au montant de la subvention ! Par ailleurs, l’utilisation de l’enveloppe budgétaire devra être régulièrement communiquée afin d’éviter les coups d’arrêt brutaux et permettre que le dispositif soit piloté plus rigoureusement en transparence avec la filière. Enfin, au-delà des subventions, il ne faut pas oublier d’apporter des réponses à la question du financement du reste à charge. » Pour Effy, 3 actions complémentaires assureront la réussite de MaPrimeRénov’ auprès des Français Renforcer les contrôles sur les chantiers et prévoir une enveloppe budgétaire pour les financer Afin d’éviter que l’ouverture de MaPrimeRénov’ ne fasse le jeu des margoulins, il est indispensable de renforcer les contrôles sur les travaux aidés et de prévoir une enveloppe budgétaire dédiée à ces contrôles. Un contrôle sur site coûte moins de 200 € pour une subvention de plus de 5 000 € en moyenne. Assurer un pilotage budgétaire rigoureux et transparent Pour assurer l’efficacité du dispositif et éviter les à-coups, un pilotage rigoureux des dépenses sera nécessaire. Cela doit passer par une communication transparente régulière sur l’utilisation du budget (en engagements et en versements par type de travaux et catégorie de revenus). Accélérer sur les mesures pour faciliter le financement du reste à charge, avec notamment des incitations en faveur de l’éco PTZ L’existence de 4 taux d’écrêtement implique des restes à charge situés entre 10 et 60 %. La question de leur financement via des dispositifs bancaires n’est pas abordée dans le Projet de loi de finances. Il est essentiel de l’y intégrer.
Deepki : « Déployer un plan d'action agile, s'appuyant sur la data »
Deepki : « Déployer un plan d'action agile, s'appuyant sur la data »
Face au plan France Relan, Deepki, start-up exploitant les données existantes de ses clients pour optimiser la gestion de leur parc immobilier et engager la transition énergétique et digitale, appelle à passer à l'action rapidement, en faisant appel au "Test & Learn".
Le siège de BMW Group France a été livré
Le siège de BMW Group France a été livré
À l'issue d'un chantier d'une durée de trois ans, Drees & Sommer France a livré à Montigny-le- Bretonneux, le nouveau siège social français de BMW.
Programme PEAK : Bouygues Construction se réengage
Bouygues Construction s'engage auprès d'une deuxième sélection d'entreprises dans le cadre du programme PEAK, dédié à l'innovation collaborative clients-fournisseurs.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
L'Université d'été du THD
20 Octobre 2020
FEDEREC, L’industrie du recyclage : quel plan de relance ?
29 Octobre 2020
Intersol 2020
3 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Manoeuvre de chantier
- Ingénieur / Ingénieure d'études BTP
- Conducteur / Conductrice de poids lourd
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.