Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

S23 : la dernière araignée de CMC au salon GIS

Partager :
S23 : la dernière araignée de CMC au salon GIS
Par la rédaction, le 16 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Du 3 au 5 octobre dernier à Piacenza (Italie), les visiteurs ont pu voir sur le salon du levage GIS la dernière nacelle araignée du constructeur CMC : la S23.
 
Compacte et légère, S23, cette araignée à double pantographe, bras articulé et flèche, présente une hauteur de travail de pas moins de 23 m et une portée de 12,4 m, sans limitation, même dans des conditions de charge maximale ; avec ses dimensions "adaptées aux portes" et ses trois zones de stabilisation différentes, elle est idéale pour les applications en intérieur comme en extérieur.
 
Conçue à partir d’aciers de haute qualité et fort de son design étudié, la S23 se révèle solide et résistante même avec un poids qui n’excédant pas les 3 000 kg. Cette légèreté facilite grandement le transport : elle est en effet transportable sur une simple remorque.
 
Le système de contrôle automatique SCS garantit pour sa part une sécurité maximale. Il se met automatiquement à niveau, contrôle la vitesse de translation et replie la partie aérienne de la nacelle, empêchant ainsi des manœuvres erronées de causer des dommages à la machine ou à l’opérateur.
 
Une simple télécommande intuitive, stockée à l’abri dans son étui de protection lorsqu’elle n’est pas utilisée, facilite la maniabilité de la nacelle. Outre le moteur essence standard Honda GX390, il est possible d’opter pour un moteur diesel Kubota Z602, ou un moteur hybride Honda / Kubota + batteries au lithium, ou encore pour des versions électriques avec moteurs de 220V et 110V.
 
 
Crédit photo : CMC
  La FFB présente son plan de relance
"Aujourd'hui, nous sommes en danger " alerte Olivier Salleron. Le nouveau président de la FFB présente ce matin son plan de relance pour sauver le secteur du bâtiment fortement fragilisé par la crise du Covid. Nous l'avons rencontré en exclusivité.
+ de vidéos BTP ça tourne
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
Paris : orchestration en ligne 11
Paris : orchestration en ligne 11
A Mairie des Lilas, un groupement constitué de Spie Batignolles Génie Civil, de Spie Fondations et de Parenge, est chargé de creuser en méthode traditionnelle, les 250 m de tunnel entre l’atelier de maintenance (AMT) et la future station Serge Gainsbourg, prolongement de la ligne 11 du métro parisien. Etant donné l’espace restreint en sous-sol et en surface, les équipes se concentrent tour à tour sur le pré-soutènement, le creusement et le génie civil du tunnel, « pianotant » d’une extrémité à une autre. Sur le lot GC03 du prolongement de la ligne 11, pas de tunnelier, mais bien une méthode de creusement tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Pour excaver les quelque 250 m de galerie entre l’AMT et la future station Serge Gainsbourg, situés derrière le terminus à Mairie des Lilas, les équipes de Spie Batignolles s’introduisent dans le puits Calmette (9 m de diamètre) réalisé par Parenge, il y a deux ans, plongeant à 9 m d’un bâtiment en R+18. « Nous disposons d’une emprise fort restreinte de 1 000 m², explique Quentin Buda, directeur de chantier chez Spie Batignolles. Le puits de 18 m de profondeur, qui endossera plus tard le rôle de puits de ventilation, impose par ailleurs la mise en place d’un ascenseur, réduisant d’autant plus l’espace disponible. » Résultat : la mise en place d’un phasage singulier a été nécessaire. Du pré-soutènement, au génie civil, en passant par l’excavation, un seul matériel peut être descendu dans le puits par la grue à tour. « Nous avons scié le parement du rameau existant afin de créer deux ouvertures côté Serge Gainsbourg et côté AMT, ce qui nous permet de travailler en ‘pianotant’ d’un côté puis de l’autre », poursuit le responsable.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
Amorce, le e-colloque déchets
2 Juillet 2020
Amorce, le e-colloque déchets
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Architecte-urbaniste
- Technicien / Technicienne d'études BTP
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.