Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Eiffage livre la paroi sud rénovée de la Grande Arche de La Défense

Partager :
Eiffage livre la paroi sud rénovée de la Grande Arche de La Défense
Par la rédaction, le 19 avril 2017
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
Eiffage a livré le 31 mars dernier la paroi sud rénovée de la Grande Arche de La Défense aux ministères de l’Environnement et du Logement.

Eiffage avait remporté le marché de réaménagement et de modernisation des équipements et des espaces de travail de la paroi sud de la Grande Arche en 2014. Une fois le contrat signé en décembre de cette même année, les travaux ont débuté pour une période de 30 mois et ont mobilité les filiales Eiffage Construction, Eiffage Énergie ainsi que le façadier Goyer en collaboration avec le cabinet Valode & Pistre architectes. Morceau de bravoure du chantier, la réfection du marbre de des façades de la paroi sud, des tympans et des emmarchements.

Pour l’heure, le chantier n’est pas tout à fait achevé. La réhabilitation du toit de l’Arche se poursuit en vue d’une ouverture au public au mois de juin 2017. Avec son belvédère réaménagé, un pont promenade offrant une vue à 360 degrés, un espace d’exposition et un restaurant, la Grande Arche retrouvera son statut de lieu touristique majeur de Paris. C’est Eiffage Concessions, associé à City One, qui en assurera la gestion des espaces publics du toit.
 

Crédit photo : Eiffage
Retrouvez toute l'information "bâtiment - Gros oeuvre" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Du béton radioactif dans BTP ça tourne !

Du béton radioactif est-il utilisé dans les chantiers du Grand-Paris? Dans ce nouveau numéro, vous découvrirez le combat judiciaire des habitants de Tournai-sur-Dive dans l’Orne.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Des routes recyclées complémentaires
Des routes recyclées complémentaires
En France, la construction et l’entretien de nos chaussées requièrent, par an, plus de 30 millions de tonnes d’enrobés et plus de 2 millions de tonnes de bitume issu du pétrole. Dans une logique de préservation des ressources et de développement durable, les entreprises sont aujourd’hui nombreuses à proposer leur méthode pour recycler les routes vieillissantes existantes. Des solutions qui apparaissent complémentaires. Dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte datant de 2015, l’article 79 prévoit que, d’ici 2020, 70 % des matières et déchets produits sur les chantiers de construction ou d’entretien routiers soient réemployés ou valorisés. Pour ce faire, tout appel d'offres publié a l’obligation d’intégrer une exigence de priorité à l’utilisation des matériaux issus du réemploi, de la réutilisation ou du recyclage des déchets. « En France, le taux de recyclage des routes s’élève en moyenne à 20 %, explique Emmanuel Chailleux, chercheur au laboratoire nantais MIT (matériaux pour infrastructures de transport) de l’Ifsttar (1), plusieurs entreprises françaises proposent même des solutions permettant d’atteindre des taux de recyclage bien plus élevés, sans négliger la qualité de la chaussée. Toutefois, nous pouvons observer un blocage au niveau des acteurs publics avec des réglementations bien en deçà certains autres pays. Recyclant jusqu’à 80 %, les Japonais sont, par exemple, en avance sur la question du multirecyclage. En Suède, les objectifs de réduction des ressources naturelles sont aussi plus ambitieux. »
Aix-en-Provence confie à Eiffage la réfection de 110 000 m² de chaussées
Aix-en-Provence confie à Eiffage la réfection de 110 000 m² de chaussées
Pour remettre en état près de 30 km de chemins communaux (environ 110 000 m²), la ville d’Aix-en-Provence (13) s’est laissé séduire par deux solutions routières d’Eiffage Route : l’atelier de retraitement ARC 1000 et l’enrobé végétal Recytal.
Le chiffre d’affaires d’APRR progresse de 1,3% au 1er semestre 2019
Le chiffre d’affaires d’APRR progresse de 1,3% au 1er semestre 2019
Par rapport au 1er semestre 2018, le chiffre d’affaires consolidé d’APRR (hors construction) sur la même période cette année a augmenté de 1,3%. Il s’élève à 1250,8 millions d’euros (contre 1234,7 millions d’euros).
Le pari concrétisé du Mecateamcluster !
Le pari concrétisé du Mecateamcluster !
Le 25 avril, Patrick Jeantet est venu inaugurer le tout nouvel embranchement assurant la liaison entre le parc d’activité Mecateamplatform et le RFN. Cette visite a été l’occasion pour le pdg de SNCF Réseau de découvrir les quatre infrastructures qui constituent l’ossature du premier écosystème français de la maintenance des engins de travaux ferroviaires.
Etienne Passani nommé directeur général adjoint d’Eiffage Immobilier
Etienne Passani nommé directeur général adjoint d’Eiffage Immobilier
Eiffage a annoncé mardi 23 juillet la nomination d’Etienne Passani au poste de directeur général adjoint de sa filiale Eiffage Immobilier en charge du développement.
Nouveau dispositif de détection engins-piétons au Lyon-Turin
Nouveau dispositif de détection engins-piétons au Lyon-Turin
Le groupement SMP4 (Spie batignolles génie civil, Eiffage Génie Civil, Ghella SpA, CMC Di Ravenna et Cogeis SpA), en charge du chantier des ouvrages de reconnaissance de Saint-Martin-La-Porte, inscrits dans le cadre du projet Lyon-Turin, a développé un système de détection des piétons pour l’ensemble des engins de levage.
Eiffage Rail : le vent en poupe sur le projet Eole
Eiffage Rail : le vent en poupe sur le projet Eole
Depuis 2017, Eiffage Rail réalise les travaux de voies du projet de prolongement du RER E sur les 47 km du secteur reliant Nanterre-la-Folie et la gare de Mantes-la-Jolie, via Poissy, ainsi que sur quelques gares du réseau existant entre Gretz-Armainvilliers et Rosa-Parks à Paris. L’ensemble des opérations, objet d’un marché sur ordre « lots Ouest et Est » signé en avril 2017 et d’un montant de 62 M€, bénéficie d’un délai de 54 mois.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Applications
Accès au kiosque
Événements
Energaia 2019
11 Décembre 2019
Energaia 2019
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.