ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ TERRASSEMENTS

Baromètre Astérès : les distributeurs et loueurs ont le vent en poupe

Par La rédaction. Publié le 22 février 2023.
Baromètre Astérès : les distributeurs et loueurs ont le vent en poupe
DR
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Au dernier trimestre de l’exercice 2022, les entreprises de DLR ont vu leur CA augmenter fortement par rapport au même trimestre l’année dernière : +10,8% pour la distribution, +7,6% pour la location et +11,2% pour la manutention.

Les ventes de matériel neuf en forte hausse

En glissement annuel, l’activité des distributeurs de matériel de BTP connaît une forte croissance au quatrième trimestre, avec une hausse de +10,8%. Cette progression marque un ralentissement par rapport au trimestre précédent, où la croissance en glissement annuel avait été de +18,3%.  La hausse d’activité en glissement annuel est très fortement portée par la hausse du chiffre d’affaires sur le dernier trimestre. Le chiffre d’affaires cumulé des entreprises répondantes affiche une hausse de 34,6%.
Le T4 2022 est porté par les ventes de matériel neuf, qui évoluent à l’inverse des ventes de matériel d’occasion. La contribution à la croissance des ventes de matériel neuf s’élève à 11,8 points en glissement annuel. L’activité liée aux pièces de rechange et le service après- vente contribuent positivement à la variation totale de l’activité du secteur en glissement annuel, tandis que la location (à la fois longue et courte durée) et la vente de matériel d’occasion ralentissent la croissance. 

Dans le détail par secteur d’activité :

-Les ventes de matériel neuf connaissent la plus forte hausse en glissement annuel, les ventes de matériel d’occasion sont l’activité la plus en difficulté, comme au trimestre précédent.
-Les ventes de matériel neuf connaissent une forte croissance : +22% par rapport au quatrième trimestre 2021.
-La location longue durée est en recul : l’ensemble de la location voit son chiffre d’affaires baisser de -6% avec une baisse de -7% pour la longue durée et de -2% pour la location courte durée par rapport au T4 2021.
-Le service après-vente et les pièces de rechange sont en croissance : la hausse de chiffre d’affaires est de respectivement +4% et +17% par rapport au T4 2021.
-Les ventes de matériel d’occasion se contractent.
 
Location : valeur du parc, la hausse des prix et le taux de rotation

De leurs côtés, les loueurs affichent un CA en hausse en croissance de +7,6% en glissement annuel au quatrième trimestre, soit un rythme supérieur aux trimestres précédents, les entreprises de la location ont connu une hausse notable de leur chiffre d’affaires. La hausse du CA en glissement annuel est notamment portée par celle du dernier trimestre de l’année, à +7,5% par rapport au T3 2022.
D’après ces professionnels, la croissance de l’activité au T4 2022 s’explique par  trois facteurs : la valeur du parc, la hausse des prix et le taux de rotation. Ainsi, 76% des entreprises estiment que la valeur du parc a tiré leur activité vers le haut, 56% que la hausse des prix les a aidées à croître, et 44% que le taux de rotation des équipements a bénéficié à leur croissance. 
Parmi les facteurs de baisse, le taux de rotation du parc, les prix et la valeur du parc sont jugés les plus impactant. 40% des entreprises répondantes estiment que le taux de rotation a influé négativement sur leur chiffre d’affaires. 20% des entreprises citent le prix comme ayant pesé sur leur chiffre d’affaires et 12% mentionnent la valeur du parc.

Quid pour 2023 ?

Les mouvements sociaux liés à la réforme des retraites et les coûts de l’énergie provoquent aujourd’hui des inquiétudes. Les entreprises répondantes s’inquiètent de l’impact des mouvements sociaux et des prix de l’énergie sur leur activité. Les blocages de raffineries touchent directement les entreprises du BTP, parmi les plus consommatrices de carburants et de bitume issus des raffineries. L’envolée des prix de l’énergie, qui risque de se répercuter sur les coûts des entreprises adhérentes, laisse également craindre une augmentation des prix de leurs biens et de leurs services, dont elles ignorent si elles pourront les répercuter sur leurs clients finaux. 
Si le moral des entreprises est en berne, les intentions d’investissement sont au rendez-vous. Les adhérents de la distribution de matériel BTP anticipent une baisse de leur activité au T1 2023, quand les entreprises de la location ne sont que 17% à prévoir une hausse de leur CA. Paradoxalement, les entreprises des trois secteurs envisagent d’augmenter leurs investissements. « Un moyen peut-être d’anticiper une accélération d’activité en milieu d’année 2023 ?  », s’interroge en guise de conclusion le baromètre conjoncturel publié par DLR.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
19 décembre 2023
TLM : le palmarès 2023 des loueurs ! La seconde édition des Trophées des Loueurs de Matériels (TLM) s’est déroulée ce jeudi 7 décembre aux salons Hoche à Paris devant un parterre de près de 250 professionnels. A cette occasion, BTP Magazine, qui organisait cette cérémonie en partenariat avec DLR, décernait ses récompenses aux meilleures entreprises de location de matériels de France. Neuf catégories étaient mises en jeu : Groupe de l’Année, Services Innovants, International, Transition énergétique & RSE, Prévention & Sécurité, Mixité, Digital, Saga Familiale et Loueur Indépendant de l’Année. Découvrez les vainqueurs de cette année. Voici le palmarès de cette soirée qui vient couronner l’année 2023.
TLM : le palmarès 2023 des loueurs !
10 octobre 2023
Rencontres du Matériel Durable : les pelles de moins de 12 t seront monitorées A l'occasion des 5e Rencontres du Matériel Durable, fabricants de matériels, loueurs, entreprises du bâtiment et des travaux publics ont présenté les résultats d’un premier projet transversal mené sur l’impact environnemental du taux de ralenti moteur des matériels thermiques. 
Rencontres du Matériel Durable : les pelles de moins de 12 t seront monitorées
31 janvier 2024
« Un nouveau Locamod » Avec une nouvelle direction incarnée par Didier Riebel et Jérôme Redais, Locamod souhaite revenir au premier plan avec une stratégie commerciale plus agressive et à la conquête de parts de marché. Pour ce faire, le loueur resserre son parc, limite le nombre de fournisseurs, et pérennise son réseau, avant, dans un second temps, d’envisager un nouveau développement.
« Un nouveau Locamod »
Tous les articles TERRASSEMENTS
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola