Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Marché français du camion au 1er semestre 2019 : tous les voyants sont au vert !

Partager :
Marché français du camion au 1er semestre 2019 : tous les voyants sont au vert !
Par Franck Boittiaux, le 31 juillet 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Tous les voyants sont au vert pour les immatriculations de véhicules industriels, qui ont bondi de 18 % sur le 1er semestre 2019 avec 32 493 unités écoulées. Quasiment tous les constructeurs tirent leur épingle du jeu.
Sur les six premiers mois de l’année, les ventes de camions ont bondi de 18 % en France par rapport à la même période de 2018 pour atteindre un total de 32 493 immatriculations, dont 14 666 porteurs (+18,9 %) et 17 827 tracteurs (+17,35 %). Tous les voyants sont au vert pour quasiment tous les constructeurs, mais Renault conserve largement la tête avec 28,2 % de parts de marché, soit 9 178 immatriculations (+21,5 %), dont 3 886 uniquement pour le modèle T (+22,8 %). Derrière le leader, trois autres constructeurs se tiennent dans un mouchoir de poche, avec des immatriculations comprises entre 4 200 et 4 400 unités : Mercedes (4 380 immatriculations, soit +7,2 %), Scania (4 297 immatriculations, soit +47,4 %) et DAF (4 242 immatriculations, soit +28,6 %).
En cinquième position, Volvo affiche une progression de 14,7 % avec 3 939 immatriculations pour obtenir 12,1 % de parts de marché. Avec 3 641 unités, MAN progresse également de 13,2 % pour tenir 11,2 % de parts de marché malgré une légère baisse de ses ventes de tracteurs (-2,4 % avec 1 897 unités). Un peu plus loin derrière, Iveco affiche toutefois un repli assez marqué de 11,5 % avec 2 430 immatriculations. Le constructeur italien, plombé par ses ventes de tracteurs (566 unités, soit -38 %), devrait redresser la barre dans les prochains mois grâce à l’arrivée de ses nouveaux S-Way (pour le transport longue distance de marchandises) et X-Way (pour l’approche chantier).

Le marché des VI en France
1er semestre 2019
Catégorie                 Immatriculations Evolution

3,5 t à 5 t (fourgons) 110                        +30,9 %
5,1 t à 16 t                 4 104                    +12,4 %
16 t et +                     28 389                  +18,9 %

Le palmarès des immatriculations de VI de 5 t et +*
1er semestre 2019
Clt Marque     Porteurs            Tracteurs           Total                    PDM

1    Renault    5 047 (+18,3 %)  4 131 (+25,7 %)  9 178 (+21,5 %)   28,2 %
2    Mercedes 2 090 (+14,8 %)  2 290 (+1,1 %)    4 380 (+7,2 %)    13,5 %
3    Scania     1 354 (+39,9 %)   2 943 (+51,1 %)  4 297 (+47,4)      13,2 %
4    DAF         925 (+16,2 %)      3 317 (+32,6 %)  4 242 (+28,6 %)  13,1 %
5    Volvo       1 256 (+13,9 %)   2 683 (+15 %)     3 939 (+14,7 %)  12,1 %
6    MAN        1 744 (+37 %)      1 897 (-2,4 %)     3 641 (+13,2 %)  11,2 %
7    Iveco       1 864 (+1,75 %)    566 (-38 %)        2 430 (-11,5 %)    7,5 %

Source : CSIAM
*Pourcentages arrondis, les autres marques représentent moins de 1 % de parts de marché.
 
© TC / Franck Boittiaux
Article issu du magazine Terrassements & Carrières n° 171
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  BTP ça tourne met les petits plats dans les grands
Dans quelques jours, nous célébrerons la journée internationale des droits des femmes. Elles sont de plus en plus nombreuses dans le BTP mais, restent une minorité. Rencontre avec l’une d’entre elles. Enfin, vous découvrirez également dans ce nouveau numéro, le tout dernier smartphone de Crosscall.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Un mini tombereau de 14 t au poste réversible chez Dieci
Un mini tombereau de 14 t au poste réversible chez Dieci
Dieci propose désormais un engin, situé entre le dumper et le tombereau articulé, à la charge utile de 14 t et au volume de 8 m3, doté d'un poste réversible pour une visibilité à 360°.
Renault Trucks mise sur la sécurité
Renault Trucks mise sur la sécurité
Renault Trucks propose de nouveaux systèmes de sécurité pour ses camions de construction des gammes C et K, que ce soit en ville ou sur le chantier.
Terrassements & Carrières n° 171 vient de paraître
Terrassements & Carrières n° 171 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : Les niveleuses John Deere en démonstration en France ; Les ventes de matériels en bonne forme sur le 1er semestre 2019...
Loeizig Sevellec, Renault Trucks : « Nous avons renforcé notre coopération avec l’ensemble des carrossiers français en 2019 »
Loeizig Sevellec, Renault Trucks : « Nous avons renforcé notre coopération avec l’ensemble des carrossiers français en 2019 »
Loeizig Sevellec, directeur commercial France ventes réseaux – véhicules neufs pour Renault Trucks nous a accordé une interview pour décrypter la bonne performance du constructeur en 2019, notamment sur le segment de la construction.
Le point sur le marché des tombereaux en 2018
Le point sur le marché des tombereaux en 2018
Même si les volumes records de 2008 semblent impossibles à atteindre de nouveau (676 unités), le marché des tombereaux a fortement progressé en 2018, puisque les articulés se sont écoulés à 280 unités (+ 63 % par rapport à 2017) et les rigides ont atteint 51 unités (+ 55 %).
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Le réchauffement climatique, les politiques antipollution, l’urbanisation croissante des chantiers… Tous ces facteurs influent sur l’évolution fulgurante des machines de construction. À commencer par les moteurs que les fabricants sont pressés de faire évoluer sur le même rythme effréné. Quelles sont leurs priorités ? Quelles sont leurs motivations ? Éléments de réponse avec les acteurs phares du marché. « Une toute nouvelle technologie a fait son apparition depuis 2014 avec la gamme moteur H50, note Dominique Devarenne, directeur de Hatz France. Aujourd’hui, les systèmes électroniques remplacent les systèmes mécaniques sur la régulation du moteur. Ce qui a pour objectif d’améliorer les performances et les consommations en carburant, tout en bénéficiant désormais du refroidissement liquide, qui a pour effet de réduire le poids et le bruit de nos moteurs ». Pour le dirigeant, les moteurs ont évolué, en termes de poids et d’encombrement, avec la même puissance, voire légèrement supérieure. « Les nouvelles règlementations, à compter du Stage IIIB, ont clairement dopé ce changement. L’EGR et les catalyseurs ont d’abord surgi, puis les filtres à particules à partir de 19 kW sont désormais conformes à la norme avec le Stage V en vigueur depuis le 1er janvier 2019 », indique-t-il. Pour preuve, en 2014, un moteur Hatz sur base H50 en 4 cylindres affichant une puissance de 55 kW a été calqué sur 3 cylindres avec filtre à particules et EGR en 2019. Le motoriste a en fait agi sur trois niveaux : ses moteurs 3 cylindres en 19 kW sont sans DPF, ses moteurs de 42 kW sont passés en 3 cylindres, mais avec DPF et EGR, et ses moteurs 4 cylindres TICD ont été conservés avec l’ajout d’un DPF. « Il s’agit de la même technologie, complétée d’un calculateur électronique pour la gestion du moteur, d’une rampe commune et de la partie injection », résume le responsable. « L’objectif de la réglementation 16/28 définissant les normes d’émissions reste la protection de notre environnement, rappelle Benjamin Deysieux, ingénieur commercial Industrie chez Volvo Penta. Aussi, au sein du groupe AB Volvo, nous souhaitons être précurseur voire, anticiper les futures réglementations en la matière. » Le groupe joint le geste à la parole : d’importantes ressources sont allouées pour optimiser les systèmes diesel actuels et développer de nouvelles chaines de traction 100 % électrique ou au GNL. « À chaque nouvelle norme d’émissions, John Deere a fourni des solutions répondant aux besoins clés de ses clients, notamment en terme de disponibilité optimale, de faibles coûts d’utilisation et de la souplesse d’intégration. C’est de nouveau le cas avec la norme Stage V », tient à rappeler Sandrine Couasnon, responsable du marketing pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient chez JDPS. « Respecter la législation en matière d'émissions d'une manière qui offre une valeur ajoutée à nos clients nécessite le déploiement de nouvelles technologies, comme des commandes, une transmission et des systèmes hydrauliques intégrés au moteur, affirme Allan Tolley, directeur Moteurs Groupe JCB. Celles-ci permettent souvent d’améliorer les fonctionnalités de la machine. Le diagnostic a également toute son importance ».
Allison Transmission à la conquête du marché de la construction
Allison Transmission à la conquête du marché de la construction
Fournisseur historique de l’armée américaine et bien implanté en France dans les véhicules de livraison et de collecte de déchets, Allison Transmission souhaite développer sa présence sur le marché français de la construction. Réputées pour leur fiabilité et leur efficacité à l’accélération, les transmissions américaines de série 3000 et 4000, particulièrement adaptées aux véhicules industriels de 16 à 26 tonnes, sont assemblées en Hongrie. Nous avons pu visiter l’usine, mais aussi effectuer des tests au volant de plusieurs camions sur l’Allison Customer Experience Center, y compris sur un parcours tout-terrain.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
Rendez-vous de la Matière
17 Mars 2020
Rendez-vous de la Matière
SITL, la Semaine de l'Innovation Transport et Logistique
17 Mars 2020
SITL, la Semaine de l'Innovation Transport et Logistique
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre travaux publics
- Manoeuvre de chantier
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Chef de chantier
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.