Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Quatre Volvo A60H pour diminuer l'empreinte carbone du CET de Bouqueval (95)

Partager :
Quatre Volvo A60H pour diminuer l'empreinte carbone du CET de Bouqueval (95)
Par Charlotte Divet, le 21 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Carrières
Au sein du centre d’enfouissement des déchets de Bouqueval, géré par la Routière de l’Est parisien (filiale de Veolia), Eiffage opère actuellement quatre tombereaux Volvo A60H récemment acquis. Remplaçant cinq Bell B50 pour la même productivité, ils contribuent à diminuer l’empreinte carbone sur le site.
Dans le cadre de travaux de terrassement réalisés sur le centre REP de Bouqueval (95), Eiffage a fait le choix d’utiliser quatre tombereaux articulés Volvo A60H. Equipés de suspensions hydrauliques avant actives pour une vitesse maximale de 55 km/h, ils offrent une...
Article issu du magazine Terrassements & Carrières n° 170.
Retrouvez toute l'information "carrières" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
Ce numéro de Terrassements & Carrières ne fait pas partie de votre abonnement.
Prolongez votre lecture !
JE M'ABONNE
ACHETER LE N° 170
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Quel Chantier sur la ligne 17 du Grand Paris

Dans ce nouveau numéro, Charlotte Divet s'est arrêté à la station du Bourget pour découvrir les travaux de fondations menés par ProFond.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Premier moteur Volvo Penta Stage V pour groupe électrogène
Premier moteur Volvo Penta Stage V pour groupe électrogène
Volvo Penta exposera au salon Middle East Electricity (5-7 mars à Dubai) le nouveau moteur D16, premier de la gamme de moteurs Stage V pour les groupes électrogènes mobiles.
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Le réchauffement climatique, les politiques antipollution, l’urbanisation croissante des chantiers… Tous ces facteurs influent sur l’évolution fulgurante des machines de construction. À commencer par les moteurs que les fabricants sont pressés de faire évoluer sur le même rythme effréné. Quelles sont leurs priorités ? Quelles sont leurs motivations ? Éléments de réponse avec les acteurs phares du marché. « Une toute nouvelle technologie a fait son apparition depuis 2014 avec la gamme moteur H50, note Dominique Devarenne, directeur de Hatz France. Aujourd’hui, les systèmes électroniques remplacent les systèmes mécaniques sur la régulation du moteur. Ce qui a pour objectif d’améliorer les performances et les consommations en carburant, tout en bénéficiant désormais du refroidissement liquide, qui a pour effet de réduire le poids et le bruit de nos moteurs ». Pour le dirigeant, les moteurs ont évolué, en termes de poids et d’encombrement, avec la même puissance, voire légèrement supérieure. « Les nouvelles règlementations, à compter du Stage IIIB, ont clairement dopé ce changement. L’EGR et les catalyseurs ont d’abord surgi, puis les filtres à particules à partir de 19 kW sont désormais conformes à la norme avec le Stage V en vigueur depuis le 1er janvier 2019 », indique-t-il. Pour preuve, en 2014, un moteur Hatz sur base H50 en 4 cylindres affichant une puissance de 55 kW a été calqué sur 3 cylindres avec filtre à particules et EGR en 2019. Le motoriste a en fait agi sur trois niveaux : ses moteurs 3 cylindres en 19 kW sont sans DPF, ses moteurs de 42 kW sont passés en 3 cylindres, mais avec DPF et EGR, et ses moteurs 4 cylindres TICD ont été conservés avec l’ajout d’un DPF. « Il s’agit de la même technologie, complétée d’un calculateur électronique pour la gestion du moteur, d’une rampe commune et de la partie injection », résume le responsable. « L’objectif de la réglementation 16/28 définissant les normes d’émissions reste la protection de notre environnement, rappelle Benjamin Deysieux, ingénieur commercial Industrie chez Volvo Penta. Aussi, au sein du groupe AB Volvo, nous souhaitons être précurseur voire, anticiper les futures réglementations en la matière. » Le groupe joint le geste à la parole : d’importantes ressources sont allouées pour optimiser les systèmes diesel actuels et développer de nouvelles chaines de traction 100 % électrique ou au GNL. « À chaque nouvelle norme d’émissions, John Deere a fourni des solutions répondant aux besoins clés de ses clients, notamment en terme de disponibilité optimale, de faibles coûts d’utilisation et de la souplesse d’intégration. C’est de nouveau le cas avec la norme Stage V », tient à rappeler Sandrine Couasnon, responsable du marketing pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient chez JDPS. « Respecter la législation en matière d'émissions d'une manière qui offre une valeur ajoutée à nos clients nécessite le déploiement de nouvelles technologies, comme des commandes, une transmission et des systèmes hydrauliques intégrés au moteur, affirme Allan Tolley, directeur Moteurs Groupe JCB. Celles-ci permettent souvent d’améliorer les fonctionnalités de la machine. Le diagnostic a également toute son importance ».
Le FE Electric de Volvo Trucks au SITL
Le FE Electric de Volvo Trucks au SITL
Dans le cadre de la Semaine Internationale du Transport et de la Logistique (SITL), du 26 au 28 mars prochain à porte de Versailles, Volvo Trucks dévoile pour la première fois en France son camion FE Electric.
Électromobilité : la mini-pelle, candidate parfaite
Électromobilité : la mini-pelle, candidate parfaite
Sur le dernier salon Bauma, vitrine de l’innovation pour les machines de construction, il était beaucoup question d’innovation en matière d'électromobilité. Nouvelle alternative durable, même si la combustion du diesel reste actuellement la source d’énergie la plus appropriée pour les grosses machines, la technologie de propulsion électrique et de batteries s’avère particulièrement adaptée aux petites machines, compactes et urbaines. La plupart des constructeurs ont aujourd’hui développé leur mini-pelle électrique.
Selon Mercedes, 30 % des camions rouleront encore au Diesel en 2040
Selon Mercedes, 30 % des camions rouleront encore au Diesel en 2040
Pour Jean-Marc Diss, président de Mercedes-Benz Trucks France, 30 % des camions rouleront encore avec un moteur Diesel dans 20 ans, alors que la proportion de véhicules industriels électriques atteindra 40 % et celle des modèles à hydrogène 30 %, mais plus aucun au gaz (GNL ou GNC). Un constat que ne partagent pas forcément les autres constructeurs de véhicules industriels.
Razel-Bec : « Il nous faut des machines polyvalentes, qui interdisent les collisions et avec un impact environnemental réduit »
Razel-Bec : « Il nous faut des machines polyvalentes, qui interdisent les collisions et avec un impact environnemental réduit »
BTP Mag. : A quel genre de travaux affectez-vous vos pelles sur chenilles ? Aurélien Serres (*) : Des travaux d’agence, urbains, mais pas seulement. Elles interviennent également dans le terrassement, dans de l’enrobé, de la maçonnerie, de la canalisation, des ouvrages d’art. Il nous faut donc des machines polyvalentes avec les équipements en conséquence, godets inclinables, brise-roche, pinces de tri, cisailles, bennes preneuses. Désormais, toutes les machines que nous commandons sont dotées d’attaches rapides et d’une ligne hydraulique supplémentaire. Nous choisissions des balanciers standard et non des balanciers courts de type terrassement. Nous commandons aussi nos pelles pré-équipées pour faire du levage.
La pelle Volvo EC750 EHR en lice pour le Trophée de l’Innovation du SEDDRe
La pelle Volvo EC750 EHR en lice pour le Trophée de l’Innovation du SEDDRe
Sur les Rencontres des Métiers du SEDDRe, Volvo Construction Equipment France présente son offre pour les professionnels de la déconstruction. En lice pour le prix de l’innovation du SEDDRe, la pelle Volvo EC750 EHR d’une hauteur de travail de 36 m.
Tous les articles CARRIÈRES
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux second oeuvre
- Dessinateur / Dessinatrice du BTP
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.