x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Liebherr au coeur d'une carrière de gravier en Allemagne

Partager :
Liebherr au coeur d'une carrière de gravier en Allemagne
Par la rédaction, le 12 février 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Carrières
Une grue sur chenilles Liebherr HS 8130 HD, appartenant à la société allemande Gran, intervient dans une carrière de gravier située à Stauffendorf, près de Deggendorf, dans le sud-est de l’Allemagne. Elle est configurée en dragline afin de procéder à l’extraction du gravier et la remise en état du site.

Dotée d’une flèche de 23 m et équipée d’un godet à draglin Hendrix 7 ½ HS d’une capacité de 5,7 m3, la HS 8130 HD atteint une profondeur de fouille de 8 à 10 m, et extrait 450 m3 de matériau par heure. Une performance quotidienne de 4 500 m3 ou 9 000 t. Grâce à ses deux treuils de 2 x 350 kN, le rythme est élevé.

Elle démontre toute son efficacité dans le mode éco-silencieux, une fonction qui réduit significativement la consommation de carburant diesel sans impact sur la production. Soit 40 l par heure pour un régime moteur de 1550 tr/min.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Il s’agit là de la 4e machine de série HS de Gran qui prévoit par ailleurs d’élargir son parc avec 4 autres grues sur chenilles Liebherr (2 x HS 8130 HD et 2 x HS 8100 HD). 
 

Crédit photo : DR
Retrouvez toute l'information "carrières" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Le Sedif nous dévoile ses nouveautés

C'est ce matin que le Syndicat des Eaux d'Ile de France (SEDIF) a présenté ses travaux sur l'année écoulée en invitant la presse et les élus à l'usine de Neuilly sur Marne.
Toutes nos vidéos
Tribune
route solaire
Veut-on vraiment accélérer la digitalisation des entreprises ?
Le sujet du marché télécoms pour les entreprises est sous les feux de l’actualité avec les remous provoqués par la situation financière très compliqué de l’opérateur Kosc.
À lire également
Pollutec : le CFA de Montalieu fête ses apprentis
Pollutec : le CFA de Montalieu fête ses apprentis
Sur le prochain Pollutec, le CFA de Montalieu (38) va délivrer les diplômes de ses apprentis sur les stands JCB et Liebherr.
Liebherr récompense les 40 diplômés du CFA de Montalieu
Liebherr récompense les 40 diplômés du CFA de Montalieu
A son tour, Liebherr a remis les diplômes des promotions d'alternants sur 2 ans du CFA de Montalieu sur son stand, à l'occasion du salon Pollutec.
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Le réchauffement climatique, les politiques antipollution, l’urbanisation croissante des chantiers… Tous ces facteurs influent sur l’évolution fulgurante des machines de construction. À commencer par les moteurs que les fabricants sont pressés de faire évoluer sur le même rythme effréné. Quelles sont leurs priorités ? Quelles sont leurs motivations ? Éléments de réponse avec les acteurs phares du marché. « Une toute nouvelle technologie a fait son apparition depuis 2014 avec la gamme moteur H50, note Dominique Devarenne, directeur de Hatz France. Aujourd’hui, les systèmes électroniques remplacent les systèmes mécaniques sur la régulation du moteur. Ce qui a pour objectif d’améliorer les performances et les consommations en carburant, tout en bénéficiant désormais du refroidissement liquide, qui a pour effet de réduire le poids et le bruit de nos moteurs ». Pour le dirigeant, les moteurs ont évolué, en termes de poids et d’encombrement, avec la même puissance, voire légèrement supérieure. « Les nouvelles règlementations, à compter du Stage IIIB, ont clairement dopé ce changement. L’EGR et les catalyseurs ont d’abord surgi, puis les filtres à particules à partir de 19 kW sont désormais conformes à la norme avec le Stage V en vigueur depuis le 1er janvier 2019 », indique-t-il. Pour preuve, en 2014, un moteur Hatz sur base H50 en 4 cylindres affichant une puissance de 55 kW a été calqué sur 3 cylindres avec filtre à particules et EGR en 2019. Le motoriste a en fait agi sur trois niveaux : ses moteurs 3 cylindres en 19 kW sont sans DPF, ses moteurs de 42 kW sont passés en 3 cylindres, mais avec DPF et EGR, et ses moteurs 4 cylindres TICD ont été conservés avec l’ajout d’un DPF. « Il s’agit de la même technologie, complétée d’un calculateur électronique pour la gestion du moteur, d’une rampe commune et de la partie injection », résume le responsable. « L’objectif de la réglementation 16/28 définissant les normes d’émissions reste la protection de notre environnement, rappelle Benjamin Deysieux, ingénieur commercial Industrie chez Volvo Penta. Aussi, au sein du groupe AB Volvo, nous souhaitons être précurseur voire, anticiper les futures réglementations en la matière. » Le groupe joint le geste à la parole : d’importantes ressources sont allouées pour optimiser les systèmes diesel actuels et développer de nouvelles chaines de traction 100 % électrique ou au GNL. « À chaque nouvelle norme d’émissions, John Deere a fourni des solutions répondant aux besoins clés de ses clients, notamment en terme de disponibilité optimale, de faibles coûts d’utilisation et de la souplesse d’intégration. C’est de nouveau le cas avec la norme Stage V », tient à rappeler Sandrine Couasnon, responsable du marketing pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient chez JDPS. « Respecter la législation en matière d'émissions d'une manière qui offre une valeur ajoutée à nos clients nécessite le déploiement de nouvelles technologies, comme des commandes, une transmission et des systèmes hydrauliques intégrés au moteur, affirme Allan Tolley, directeur Moteurs Groupe JCB. Celles-ci permettent souvent d’améliorer les fonctionnalités de la machine. Le diagnostic a également toute son importance ».
Sogea Satom : « Être autonomes sur la maintenance de nos matériels »
Sogea Satom : « Être autonomes sur la maintenance de nos matériels »
Sur les immenses étendues africaines, la productivité et la fiabilité comptent. Afin de garantir un parc matériel toujours opérationnel, Sogea-Satom mise sur des machines Premium et s’assure une unicité autour de la maintenance. De passage sur Bauma, Philippe Mangold, directeur matériel, des achats et de la logistique, déplore une « approche constructeur » à laquelle il manque une « vision globale du chantier ». BTP MAG : Que représente le matériel pour un groupe comme Sogea-Satom ? Philippe Mangold : Sogea-Satom est une entité de Vinci Construction présente dans une vingtaine de pays d’Afrique, au chiffre d’affaires annuel moyen de 700 M€ avec un parc de 8 000 équipements. Nos métiers sont très diversifiés et vont de la route, aux travaux hydrauliques, en passant par le génie civil et le bâtiment. Nous réalisons plus de 90 % de nos travaux en propre et nos matériels pèsent pour plus de 20 % du CA (hors carburant). Chaque année, nous investissons en moyenne 50 M€ dans le parc matériel. 2018 aura été une année d’exception puisque nous y avons consacré 75 M€. Un rattrapage suite à une réduction d’activité, provoquée par la chute du prix du baril de pétrole.
La 60 000e pelle Liebherr est fière d’être alsacienne
La 60 000e pelle Liebherr est fière d’être alsacienne
A l’occasion de l’inauguration de sa nouvelle ligne de montage sur le site de Colmar, Liebherr a dévoilé avec fierté sa 60 000e pelle hydraulique, une R922 de nouvelle génération, fraîchement sortie de ses lignes de production et arborant un habillage unique, fruit de la créativité de l’artiste colmarien Jean Linnhoff. 
BTP Magazine n° 323 vient de paraître
BTP Magazine n° 323 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : Les attaches rapides vivraient-elles leur âge d’or ? ; Dix tombereaux Volvo pour une piste ; Orly s'offre le chantier de l'été ; Lhotellier : « Apporter de la valeur aux territoires qui nous font vivre »...
L'espagnol Cimentaciones Abando acquiert une grue Liebherr HS 8070
L'espagnol Cimentaciones Abando acquiert une grue Liebherr HS 8070
A peine Bauma commencée, la société espagnole Cimentaciones Abando a reçu les clés de sa nouvelle grue sur chenilles Liebherr HS 8070.
Tous les articles CARRIÈRES
Applications
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre bâtiment
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse en génie climatique
- Chef de chantier électricité
- Manoeuvre travaux publics
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.