Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

L'appli Cat planifie les intervalles de maintenance et prévient les arrêts machine

Partager :
L'appli Cat planifie les intervalles de maintenance et prévient les arrêts machine
Par la rédaction, le 29 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Caterpillar lance la première application mobile "construction" conçue pour les utilisateurs passant du temps dans un camion, sur chantier ou en déplacement afin de collecter les données télématiques des machines.

Cette application Cat fournit des données simplifiées et rationalisées directement sur les appareils mobiles. Elle aide à contrôler la géolocalisation et l’état de la machine, à réagir plus rapidement aux codes d’erreur et à optimiser le temps de déplacement.

"Le développement de cette appli a mobilisé quelque 150 clients et concessionnaires du monde entier", souligne Fred Rio, directeur Digital et Technologie chez Caterpillar Construction Industries. "La grande majorité des retours identifiait trois défis : le suivi des heures de travail des machines et de leur position géographique, la réception des codes d’erreur sur les machines, et la gestion de la maintenance sans être lié à un ordinateur au bureau".

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’appli offre donc un moyen simple de tenir la flotte sous surveillance, de commander des pièces ou de faire appel au SAV, tout en communiquant avec le concessionnaire Cat depuis son lieu de travail. La localisation des machines suivies par l’appli s’affiche sur smartphone, de même que les heures de fonctionnement, l’état global des machines, et les données liées au travail des engins.

Des notifications push personnalisables informent les utilisateurs de l’état de fonctionnement de la machine, même s’ils ne consultent pas l’application tous les jours. Les indicateurs de maintenance prévisionnelle, basés sur les heures de fonctionnement de la machine, sont envoyés à l’utilisateur. Cette intervention peut donc être planifiée lorsqu’elle n’a pas d’incidence sur la production. Les codes de défaillance, tels que les alertes moteur, avertissent des éventuels problèmes critiques avant que la panne ne se produise.

Conçue pour les propriétaires de machine du monde entier, cette appli dispose de 35 langues. Elle est disponible sur IOS ou Android et peut être téléchargée sur iTunes ou Google Play Store. Une fois téléchargée, l’utilisateur peut se connecter à l’aide de ses identifiants pour charger les données de la machine Cat précédemment stockées. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’inscrire et entrer les données des machines en cliquant sur ’Get Started’.

 

Crédit photo : Cat
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Quel Chantier sur la ligne 17 du Grand Paris

Dans ce nouveau numéro, Charlotte Divet s'est arrêté à la station du Bourget pour découvrir les travaux de fondations menés par ProFond.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Caterpillar dévoile le tiltrotateur TRS23
Caterpillar dévoile le tiltrotateur TRS23
Caterpillar vient d'ajouter le TRS23 à sa gamme de tiltrotateurs destinés aux pelles sur chenilles Cat d'un poids compris entre 23 et 30 t.
4 façons pour les opérateurs de baisser le TCO
4 façons pour les opérateurs de baisser le TCO
Les opérateurs ont une influence considérable sur le coût total de possession (TCO). Les clients accompagnant leurs salariés dans une nouvelle façon de manipuler une machine tireront de gros avantages à long terme.
Kubota TP :   Il y aura une étape avant le 100 % électrique
Kubota TP : " Il y aura une étape avant le 100 % électrique "
Kubota reste une marque leader en Europe mais aussi un peu partout dans le monde sur le segment des mini pelles. Le constructeur est aussi un grand motoriste qui reste pragmatique dans ses choix technologiques.
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Le réchauffement climatique, les politiques antipollution, l’urbanisation croissante des chantiers… Tous ces facteurs influent sur l’évolution fulgurante des machines de construction. À commencer par les moteurs que les fabricants sont pressés de faire évoluer sur le même rythme effréné. Quelles sont leurs priorités ? Quelles sont leurs motivations ? Éléments de réponse avec les acteurs phares du marché. « Une toute nouvelle technologie a fait son apparition depuis 2014 avec la gamme moteur H50, note Dominique Devarenne, directeur de Hatz France. Aujourd’hui, les systèmes électroniques remplacent les systèmes mécaniques sur la régulation du moteur. Ce qui a pour objectif d’améliorer les performances et les consommations en carburant, tout en bénéficiant désormais du refroidissement liquide, qui a pour effet de réduire le poids et le bruit de nos moteurs ». Pour le dirigeant, les moteurs ont évolué, en termes de poids et d’encombrement, avec la même puissance, voire légèrement supérieure. « Les nouvelles règlementations, à compter du Stage IIIB, ont clairement dopé ce changement. L’EGR et les catalyseurs ont d’abord surgi, puis les filtres à particules à partir de 19 kW sont désormais conformes à la norme avec le Stage V en vigueur depuis le 1er janvier 2019 », indique-t-il. Pour preuve, en 2014, un moteur Hatz sur base H50 en 4 cylindres affichant une puissance de 55 kW a été calqué sur 3 cylindres avec filtre à particules et EGR en 2019. Le motoriste a en fait agi sur trois niveaux : ses moteurs 3 cylindres en 19 kW sont sans DPF, ses moteurs de 42 kW sont passés en 3 cylindres, mais avec DPF et EGR, et ses moteurs 4 cylindres TICD ont été conservés avec l’ajout d’un DPF. « Il s’agit de la même technologie, complétée d’un calculateur électronique pour la gestion du moteur, d’une rampe commune et de la partie injection », résume le responsable. « L’objectif de la réglementation 16/28 définissant les normes d’émissions reste la protection de notre environnement, rappelle Benjamin Deysieux, ingénieur commercial Industrie chez Volvo Penta. Aussi, au sein du groupe AB Volvo, nous souhaitons être précurseur voire, anticiper les futures réglementations en la matière. » Le groupe joint le geste à la parole : d’importantes ressources sont allouées pour optimiser les systèmes diesel actuels et développer de nouvelles chaines de traction 100 % électrique ou au GNL. « À chaque nouvelle norme d’émissions, John Deere a fourni des solutions répondant aux besoins clés de ses clients, notamment en terme de disponibilité optimale, de faibles coûts d’utilisation et de la souplesse d’intégration. C’est de nouveau le cas avec la norme Stage V », tient à rappeler Sandrine Couasnon, responsable du marketing pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient chez JDPS. « Respecter la législation en matière d'émissions d'une manière qui offre une valeur ajoutée à nos clients nécessite le déploiement de nouvelles technologies, comme des commandes, une transmission et des systèmes hydrauliques intégrés au moteur, affirme Allan Tolley, directeur Moteurs Groupe JCB. Celles-ci permettent souvent d’améliorer les fonctionnalités de la machine. Le diagnostic a également toute son importance ».
La Kubota Académie est lancée
La Kubota Académie est lancée
Pour étoffer son réseau et notamment au service après-vente, Kubota a noué un partenariat avec l’Institut Nicolas Barré à Armentières. La Kubota Académie a officiellement été inaugurée à Armentières avec la présence des 11 alternants qui y seront formés.
Matériels et recrutement : pourquoi ça cale ?
Matériels et recrutement : pourquoi ça cale ?
Les pouvoirs publics et la profession en sont désormais bien conscients : c’est par la voie de la formation que l’on résoudra l’enjeu du recrutement dans la construction, et plus spécifiquement dans le domaine du matériel de chantier qui manque cruellement de techniciens. C’est sans compter les difficultés que traverse la formation elle-même, entre centres saturés, et formateurs à la peine.
Matériel neuf et taux de rotation mettent distribution et location au diapason
Matériel neuf et taux de rotation mettent distribution et location au diapason
Le premier trimestre 2019 est florissant pour les activités de la distribution (+12,2 %), de la location (+10 %) et de la manutention (+6,8 %) en belle progression.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Métreur / Métreuse du BTP
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse en génie climatique
- Manoeuvre travaux publics
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.