BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneCARRIÈRES

Deux télescopiques Dieci inédits sur Intermat

Par la rédaction. Publié le 12 avril 2018.
Deux télescopiques Dieci inédits sur Intermat
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Le constructeur Dieci présentera en avant-première sur Intermat deux nouveaux télescopiques : l’Icarus 50.18 et le Pegasus 50.26.
 
Le dernier-né Dieci, actuellement en phase de développement, répond à l’objectif d’augmenter la capacité et la hauteur de levage de la gamme des télescopiques fixes à 5 tonnes et 18 mètres. D’un poids de 14 500 kg, il est alimenté par un moteur Kubota de 85,1 kW 2 200 tr/min répondant à la norme Stage IV. Le châssis du nouveau Icarus a été complètement réétudié pour une approche plus modulaire.
 
Cette nouvelle conception modulaire de réalisation des nouveaux modèles permet à Dieci d’utiliser les mêmes sous-ensembles fonctionnels sur des engins de familles diverses. Le résultat : une standardisation poussée des composants, avec au bout du compte une amélioration de la fiabilité, une réduction des coûts, une simplification de l’entretien et une diminution du délais de mise sur le marché ou de commercialisation.
 
La cabine a été conçue en collaboration avec Giugiaro Design, les réservoirs équipent déjà la famille Agrimax Stage IV et le sous-ensemble bras est un dérivé de celui de famille performante Pegasus. De type hydrostatique, la transmission à commande électronique est gérée par un logiciel entièrement développé par le département R&D Dieci, ce qui a permis d’obtenir des fonctionnalités avancées de gestion du bras, du véhicule, du moteur Diesel, de la transmission et du traitement des gaz d’échappement.
 
La fonction ECO permet à l’engin de circuler à la vitesse maximale à un régime moteur de 1 900 tr/min ; cette fonction est d’autre part gérée automatiquement par le boîtier de commande électronique de l’engin en fonction de la demande de puissance requise par la tâche à accomplir.
 
Le Pegasus 50.26, quant à lui, est un modèle proposant une hauteur de levage de 26 m intégrant un nouveau moteur Stage IV à gestion électronique. Il est entraîné par un moteur NEF N45 Turbo Common Rail de FPT Industrial, de 4,5 l et de 127 kW. La transmission de type hydrostatique à commande électronique a été entièrement repensée pour permettre à l’engin d’atteindre une vitesse de 40 km/h. Elle est associée à une commande électronique d’approche lente à pédale séparée et à une boîte mécanique avec servocommande à 2 rapports : un de travail et un de transfert ou déplacement.
 
Les mouvements du bras, de la tourelle et des stabilisateurs sont assurés par une paire de joysticks munis d’un capteur augmentant à la fois le confort et la sécurité de l’opérateur. La cabine dispose de 2 écrans couleur TFT de 3,5 et 7 pouces. La hauteur de travail de 26 m est atteinte grâce à un nouveau bras à 4 sections télescopiques qui se déploient et se reploient de manière simultanée et proportionnelle.
 
L’engin prévoit de série une radiocommande, un pré-équipement pour une nacelle porte-personnes et un système automatique de reconnaissance des équipements qui adapte automatiquement l’engin à l’équipement attaché afin d’éviter toute erreur au niveau de la configuration.
 
 
Icarus
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Terrassements & Carrières
Le magazine pensé comme un outil destiné aux carriers, aux terrassiers et aux entreprises de construction routière.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Crible mobile Mobiscreen MSS 802(i) EVO : ingénieux et performant
4 janvier 2022
Crible mobile Mobiscreen MSS 802(i) EVO : ingénieux et performant Le nouveau crible mobile Mobiscreen MSS 802(i) EVO de Kleemann affiche un ingénieux design et de nombreuses possibilités d'équipement assurant des rendements élevés lors du traitement des granulats naturels et des applications de recyclage.
Bouafles : une carrière multimétiers
20 juillet 2022
Bouafles : une carrière multimétiers Labellisée en 2021, la carrière Cemex de Bouafles, dans l’Eure, est en activité depuis les années 1960. Elle affiche un spectre très intéressant des métiers liés à l’extraction de matériaux qu’elle concentre sur deux sites de respectivement 130 ha et 70 ha, situés de part et d’autre d’une zone Natura 2000.
Magni livre deux HTH en Afrique du Sud
20 mai 2022
Magni livre deux HTH en Afrique du Sud Magni vient de livrer deux chariots télescopiques HTH destinés à l'exploitation minière en Afrique du Sud. 
Tous les articles CARRIÈRES
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola