★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneRÉSEAUX VRD

La méthanisation dans la loi Climat et résilience

Par S. B.. Publié le 22 juillet 2021.
La méthanisation dans la loi Climat et résilience
NEWSLETTERS
Archiver cet article
L’intégration du mécanisme de financement extra-budgétaire du biométhane dans la Loi Climat Résilience adoptée le 20 juillet 2021 et prochainement promulguée par le Président de la République représente une réelle avancée pour le développement de l’ensemble de la filière et confirme le rôle important de la méthanisation française
 
Pour l’ensemble des acteurs du biométhane français qui ont échangé avec les pouvoirs publics en vue de l’élaboration de ce mécanisme, cette adoption va permettre d’assurer une nouvelle phase de développement de la filière sur le territoire, après le fort ralentissement des projets lié à la baisse des tarifs règlementés d’achats. C’est une bonne nouvelle qui permettra au biométhane de contribuer pleinement à l’objectif de neutralité carbone à 2050 explique l’association France gaz renouvelables.

Le biogaz mis en avant
 
Issu d’une réflexion de la DGEC avec la filière à travers une consultation publique avant de faire l’objet d’un amendement gouvernemental soutenu par les sénateurs, tous groupes politiques confondus, ce mécanisme repose sur une obligation d’incorporation de biométhane dans le gaz consommé en France. 
Concrètement, la loi permet la mise en place d’un système de certificats de production de biogaz (CPB) concernant uniquement le gaz renouvelable produit en France et non soutenu par un contrat d’achat aidé.
 
Obligation d’incorporer le biogaz
 
Les fournisseurs sont dans l’obligation d’incorporer un certain pourcentage de ce gaz renouvelable, attesté par la détention du niveau correspondant de CPB, qui doivent être achetés auprès des producteurs ou d’autres détenteurs. En cas de non-délivrance, une pénalité serait alors appliquée à ces fournisseurs. Le taux d’obligation d’incorporation sera fixé par décret, et sera croissant dans le temps pour permettre le développement de nouveaux projets de manière régulière et poursuivre la transition énergétique. Les producteurs de gaz renouvelables recevront une rémunération égale au prix de marché majorée d’un complément de rémunération lié aux CPB payée par les fournisseurs pour le gaz vert produit, et dont la quantité serait fixée en fonction des conditions de production.
 
Plusieurs avantages

Ce nouveau mécanisme extra budgétaire qui sera financé in fine par les consommateurs de gaz naturel fossile et dont l’impact sur les factures des clients sera limité permettra à terme : 
- de répondre aux objectifs de l’Etat en matière de transition énergétique dans un mix diversifié et décarboné.
- de passer à l’échelle supérieure pour la filière française du biométhane, en poursuivant le travail d’innovation et de structuration de celle-ci.
- de compléter l’engagement budgétaire de l’Etat pour l’atteinte de l’objectif de 10% inscrit dans la loi Energie Climat.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Raccordement gazier en Aveyron pour Teréga
15 juillet 2022
Raccordement gazier en Aveyron pour Teréga Signature d’un contrat de raccordement entre Teréga et Energies Sud Aveyron : un nouveau cap pour la transition énergétique en Occitanie
À Prix-lès-Mézières, dans les Ardennes, les autocars roulent au gaz vert
31 août 2021
À Prix-lès-Mézières, dans les Ardennes, les autocars roulent au gaz vert La régie départementale des transports ardennais vient d’inaugurer la station d’avitaillement en gaz naturel de sa nouvelle flotte de véhicules. Aujourd'hui, 20 autocars circulent désormais grâce à ce carburant vertueux, sur un total de 36 d’ici 2024.
Les candidats à la présidentielle invités à s’exprimer sur le biogaz
19 mars 2022
Les candidats à la présidentielle invités à s’exprimer sur le biogaz France gaz renouvelables interpelle les candidats sur la nécessité de mettre en œuvre cinq grands chantiers en faveur du développement des gaz renouvelables et ainsi saisir cette « chance pour la France ».
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola