Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Kermistatic, nouveau procédé anti-corrosion et étanche des réseaux d’eau potable

Kermistatic, nouveau procédé anti-corrosion et étanche des réseaux d’eau potable
Revêtement interne de canalisations selon le procédé Kemistatic. Crédit DR
Par la rédaction, le 15 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Développé par l’entreprise française Kemica Coatings, le procédé Kemistatic s’appuie sur un process d’application par projection électrostatique de résines polyuréthane bi-composant. Dépourvue de bisphénol A et de solvant, la résine ainsi projetée est à la fois plus écologique, et offre une protection anti-corrosive et étanche, tout en intégrant des économies d’énergie conséquentes, particulièrement adaptée aux réseaux d’eau potable. Kemistatic sera présenté à Pollutec 2021.

Lauréat du dispositif européen SME Horizon 2020*, le process d’application Kemistatic réalisé par projection électrostatique basse pression consiste à appliquer un revêtement uniforme sur des pièces aux formes complexes et de contrôler l’épaisseur appliquée de 50 μm à plusieurs millimètres d’épaisseur, ce qui permet de réduire les pertes de produit. Ce process est tout particulièrement adapté à l’application d’un revêtement sur des corps de pompes ou de vannes, mais aussi de canalisations de faibles diamètres, immergées dans l’eau. La solution pourra également être utilisée dans le cadre de la réhabilitation de trous d’hommes et regards.
Tout équipement (pompes, vannes, canalisations) au contact de l’eau potable doit être protégé contre la corrosion avec une résine ACS. Ces équipements sont actuellement protégés avec de l’époxy poudre, mis en œuvre dans un atelier par fusion de la poudre dans un four de cuisson pour réaliser un film protecteur. Or le revêtement époxy contient du BPA, aujourd’hui reconnu par l’EPSA et l’ECHA comme un toxique avéré, classé CMR 1b. Ainsi pour préserver la qualité sanitaire de l’eau consommée, la résine Souplethane WP mise en œuvre par projection électrostatique selon le procédé Kemistatic est exempte de COV et de BPA.
Le procédé ainsi développé permet d’appliquer un film de résine anticorrosion d’épaisseur régulière, sans microporosités, polymérisable à froid et sans nécessité de four de cuisson. Il contribue donc à la réduction de la production de gaz à effet de serre en l’absence de production de CO2. Cette résine biosourcée mise en œuvre par projection électrostatique selon le procédé Kemistatic est exempte de BPA.
La résine Souplethane WP peut également être appliquée comme revêtement interne de canalisations transportant de l’eau potable, qu’il s’agisse de canalisations de grands diamètres (15 cm à 1 m) ou de canalisations de faibles diamètres (de 5 à 15 cm) pour la réhabilitation des canalisations dans les immeubles. Elle peut être appliquée en forte épaisseur à l’intérieur de canalisations enterrées pour assurer la réfection de l’étanchéité des canalisations et réduire les pertes d’eau potable par les fuites des canalisations fissurées. 
Kemica Coatings a également développé une technique de réhabilitation des trous d’hommes dans les égouts, réduisant l’intervention à une journée, avec mise en service dès le lendemain suivant la réfection. Cette technique simple de mise en œuvre assure une protection anticorrosion durable du béton, l’étanchéité du trou d’hommes en cas de fissuration du support et la protection anticorrosion de la sous-face des couvercles des égouts en acier ou en fonte (contre l’attaque du gaz H2S).
Ce nouveau procédé sera présenté lors de la prochaine édition du salon Pollutec.

 *H2020 est un programme visant à financer des projets qui répondent à 3 priorités : l’excellence scientifique, la primauté industrielle, les défis sociétaux.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
[Décryptage] Réseaux de froid urbains : pourquoi il est urgent de les déployer, même en automne
[Décryptage] Réseaux de froid urbains : pourquoi il est urgent de les déployer, même en automne
En ville, l’augmentation des températures est aggravée par le phénomène d’îlot de chaleur urbain, lié à l’activité humaine, à la « minéralité » des ouvrages et à la densité du bâti. Pour faire face à ce défi croissant, Engie Solutions a développé un savoir-faire éprouvé dans les réseaux de froid urbains : un levier encore méconnu de la transition énergétique, qu’il nous faut activer dès à présent en vue des pics de chaleur du printemps et de l’été 2021. Décryptage de Djamal Touati, directeur de marché réseaux de froid urbains Engie Solutions
L’Arcep s’interroge sur la TNT et l’audiovisuel
L’Arcep s’interroge sur la TNT et l’audiovisuel
L’Arcep met ce jour en consultation publique son document « Bilan et perspectives du marché de gros des services de diffusion audiovisuelle hertzienne terrestre » (TNT) en vue d’un nouveau cycle de régulation.
AVIS D'EXPERT / Bactéries dans les réseaux d'eau : un danger pour l'Homme... et les installations
AVIS D'EXPERT / Bactéries dans les réseaux d'eau : un danger pour l'Homme... et les installations
Maintenir une qualité d'eau stable dans les réseaux d'eau dans les bâtiments, et s'assurer contre la prolifération bactériologique dangereuse pour l'homme ou les canalisations, nécessite une démarche de bout-en-bout alliant conception ad hoc des réseaux, analyses régulières et traitements appropriés. De la conception des réseaux, bactériologie et traitement, Fabrice Audibert, manager de la prescription et des marchés tertiaires chez BWT France, en détaille les enjeux.
L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes
L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes
Économie circulaire, transports, efficacité énergétique, énergies renouvelables et pratiques sociales, les champs d’interventions des appels à projets 2021 proposés par la direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’Ademe, sont nombreux. Les collectivités, entreprises et associations qui souhaitent saisir ces opportunités peuvent les consulter en ligne.
Piloter l’électricité du futur avec l’IA et Nexans  
Piloter l’électricité du futur avec l’IA et Nexans  
​Grâce à Microsoft Azure, Nexans souhaite développer des solutions perfectionnées dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) et du cloud, appelées à servir de base pour les services et solutions numériques qui piloteront la transition énergétique mondiale.
Canalisateurs : un début d’année encourageant
Canalisateurs : un début d’année encourageant
Après enquête auprès des entreprises de canalisations, Les Canalisateurs assurent que les perpectives pour le début d’année 2021 affiche des perspectives encourageantes du côté des entreprises, et cela, malgré les difficultés d’approvisionnement, la hausse coûts ou la commande publique « décevante ».
Verdir est une volonté politique
Verdir est une volonté politique
Aller vers plus de respect de l’eau, tout le monde a conscience que c’est vital et beaucoup y sont favorable. Mais il est souvent compliqué de faire avancer les projets de reprise du cycle de l’eau. À Rungis, les choses sont un peu plus simples puisque la défense d’une vision durable de la ville est le cheval de bataille du maire Bruno Marcillaud. Nous sommes allés à sa rencontre.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.