Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

RÉSEAUX VRD
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Kermistatic, nouveau procédé anti-corrosion et étanche des réseaux d’eau potable

Kermistatic, nouveau procédé anti-corrosion et étanche des réseaux d’eau potable
Revêtement interne de canalisations selon le procédé Kemistatic. Crédit DR
Par la rédaction, le 15 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Développé par l’entreprise française Kemica Coatings, le procédé Kemistatic s’appuie sur un process d’application par projection électrostatique de résines polyuréthane bi-composant. Dépourvue de bisphénol A et de solvant, la résine ainsi projetée est à la fois plus écologique, et offre une protection anti-corrosive et étanche, tout en intégrant des économies d’énergie conséquentes, particulièrement adaptée aux réseaux d’eau potable. Kemistatic sera présenté à Pollutec 2021.
 
Lauréat du dispositif européen SME Horizon 2020*, le process d’application Kemistatic réalisé par projection électrostatique basse pression consiste à appliquer un revêtement uniforme sur des pièces aux formes complexes et de contrôler l’épaisseur appliquée de 50 μm à plusieurs millimètres d’épaisseur, ce qui permet de réduire les pertes de produit. Ce process est tout particulièrement adapté à l’application d’un revêtement sur des corps de pompes ou de vannes, mais aussi de canalisations de faibles diamètres, immergées dans l’eau. La solution pourra également être utilisée dans le cadre de la réhabilitation de trous d’hommes et regards.
Tout équipement (pompes, vannes, canalisations) au contact de l’eau potable doit être protégé contre la corrosion avec une résine ACS. Ces équipements sont actuellement protégés avec de l’époxy poudre, mis en œuvre dans un atelier par fusion de la poudre dans un four de cuisson pour réaliser un film protecteur. Or le revêtement époxy contient du BPA, aujourd’hui reconnu par l’EPSA et l’ECHA comme un toxique avéré, classé CMR 1b. Ainsi pour préserver la qualité sanitaire de l’eau consommée, la résine Souplethane WP mise en œuvre par projection électrostatique selon le procédé Kemistatic est exempte de COV et de BPA.
Le procédé ainsi développé permet d’appliquer un film de résine anticorrosion d’épaisseur régulière, sans microporosités, polymérisable à froid et sans nécessité de four de cuisson. Il contribue donc à la réduction de la production de gaz à effet de serre en l’absence de production de CO2. Cette résine biosourcée mise en œuvre par projection électrostatique selon le procédé Kemistatic est exempte de BPA.
La résine Souplethane WP peut également être appliquée comme revêtement interne de canalisations transportant de l’eau potable, qu’il s’agisse de canalisations de grands diamètres (15 cm à 1 m) ou de canalisations de faibles diamètres (de 5 à 15 cm) pour la réhabilitation des canalisations dans les immeubles. Elle peut être appliquée en forte épaisseur à l’intérieur de canalisations enterrées pour assurer la réfection de l’étanchéité des canalisations et réduire les pertes d’eau potable par les fuites des canalisations fissurées. 
Kemica Coatings a également développé une technique de réhabilitation des trous d’hommes dans les égouts, réduisant l’intervention à une journée, avec mise en service dès le lendemain suivant la réfection. Cette technique simple de mise en œuvre assure une protection anticorrosion durable du béton, l’étanchéité du trou d’hommes en cas de fissuration du support et la protection anticorrosion de la sous-face des couvercles des égouts en acier ou en fonte (contre l’attaque du gaz H2S).
Ce nouveau procédé sera présenté lors de la prochaine édition du salon Pollutec.
 
 *H2020 est un programme visant à financer des projets qui répondent à 3 priorités : l’excellence scientifique, la primauté industrielle, les défis sociétaux.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Vidéo] Suite rapide caténaires : le train-travaux à grande vitesse
Contenu de marque
  [Vidéo] Copac déploie son offre combinée
Dernier numéro
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
N° 275
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Les MES, l’ennemi du pluvial
Les MES, l’ennemi du pluvial
Dans la lutte contre la pollution des eaux de pluies, le paradigme a changé. Alors qu’il fut un temps où les hydrocarbures étaient l’élément à abattre, aujourd’hui, ce sont les matières en suspension que l’on cherche à éliminer. Plusieurs fabricants ont suivi le mouvement à l’image de Stradal qui a décidé d’innover avec un système facile à poser et entretenir. Rencontre avec Hugues Julien, chef de marché traitement et collecte des eaux.
La RE2020 est repoussée
La RE2020 est repoussée
Avec le report de la RE2020 jusqu’au 1er janvier 2022. Le gouvernement a précisé les détails de la réglementation environnementale des bâtiments neufs RE2020, dont l’entrée en vigueur a finalement été repoussée. La règlementation bénéfice d’ajustements qui ménagent gaz et béton.
Kosc Télécom et Covage unis sous la marque « Covage »
Kosc Télécom et Covage unis sous la marque « Covage »
En unissant leurs force sous la marque Covage, Kosc Télécom et Covage veulent devenir le 3e opérateur d’infrastructure de gros sur le marché de la fibre pour les entreprises.
Location, mise en route : ça déménage du côté des recycleurs d’enrobé !
Location, mise en route : ça déménage du côté des recycleurs d’enrobé !
Avec l’acquisition du recycleur d’enrobé Bagela BA7000, l’entreprise de terrassement/assainissement et d’aménagement extérieur, BRTP, a souhaité poursuivre sa volonté de recycler le maximum de matériaux pour diminuer les coûts et gagner du temps.
Clermont Auvergne Métropole poursuit l’extension de son réseau de chaleur
Clermont Auvergne Métropole poursuit l’extension de son réseau de chaleur
Dans le cadre de son schéma de transition énergétique et écologique, Clermont Auvergne Métropole s’efforce de réduire au maximum ses besoins énergétiques en les remplaçant par des énergies renouvelables. Parmi les actions, l’extension de 15 km et l’interconnexion de ses deux réseaux de chaleur urbains clermontois sont en cours.
Le piège à macro-déchets sécuritaire F-Reg
Le piège à macro-déchets sécuritaire F-Reg
Au-delà de la régulation dynamique, F-Reg apporte son savoir-faire sur de nombreuses problématiques liées à la gestion d’un système d’assainissement dans sa globalité. C’est dans ce cadre que F-reg a développé un piège à macro-déchets à ouverture sécuritaire.
Guerre en Ukraine, où en est la France du gaz ?
Guerre en Ukraine, où en est la France du gaz ?
Afin de rassurer et de couper court à toutes les rumeurs, GRTgaz s'est exprimée pour faire un point de situation sur les conséquences de la guerre en Ukraine sur son réseau et projet français de terminal flottant de régazéification de GNL
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- BIM Manager
- Chef de chantier électricité
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.