Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Axeo TP réalise le premier chemisage d’une canalisation d’eau potable

Axeo TP réalise le premier chemisage d’une canalisation d’eau potable
Crédit DR
Par V. V., le 26 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Axeo TP, entreprise spécialisée dans les travaux sur réseaux depuis presque 20 ans vient de mettre en oeuvre pour la première fois en France la technique du chemisage pour la réhabilitation d’une conduite d’eau potable. Les travaux se sont déroulés sous le pont de Chatou (78) sous la maîtrise d’œuvre de Suez, pour le compte de la mairie de Chatou.
 
Les travaux consistaient à réhabiliter une canalisation sur au total 320 ml en DN 300 existant en acier, depuis Chatou jusqu’à Rueil Malmaison. Après plusieurs solutions techniques étudiées en fonction de contraintes singulières, il a été retenu une technique sans tranchée, le chemisage autostructurant et disposant donc de l’agrément ACS pour l’eau potable. Cette première en France a été mise en œuvre par Axeo TP. « La conduite d’eau potable vient de l’usine de traitement de l’eau située au Pec et qui alimente l’île de Chatou », explique Daniel Bannier, conducteur de travaux Axeo TP.
Le procédé structurant a été mis en œuvre à partir des accès existants : « La particularité de ce chantier, c’est d’avoir un tuyau qui passe en aérien sous un pont, avec une chambre de chaque côté et un accès sur l’île ». L’équipe d’Axeo TP a réalisé deux tirs de chemisage, 2 x 160 m de canalisations. 
Dans un premier temps, il a fallu procéder au nettoyage de la canalisation. Pour cela, les équipes ont d’abord utilisé un racleur afin de décoller la rouille à l’intérieur du tuyau, pour ensuite passer à une étape de curage afin d’enlever tous les dépôts et nettoyer au maximum le tuyau existant. « Ensuite, nous avons tiré un polyane de protection et de glisse pour pouvoir tracter la gaine dessus sur les 160 m, poursuit Daniel Bannier. Un bouchon de chaque côté permet ensuite de mettre la gaine sous pression et introduire pour finir, un train de lampe qui va polymériser à la lumière UV. Une fois durci, on obtient une gaine de fibre de verre de faible épaisseur avec un coefficient d’hydrolissité performant. »
Plus rapide que le changement de toute la conduite, cette technique permet également une intervention via les regards existants, sans aucune gène, aucune tranchée et la circulation a été maintenue.
« La solution du gainage n’apporte aucune dilatation au niveau du réseau. De plus, tous les inconvénients de poussée d’une réalisation en tubage PEHD n’existent plus. De la même façon, le tubage imposait un échafaudage plus important qu’avec la gaine qui nous a permis de réduire les emprises au sol ainsi que les contraintes au niveau des introductions des tubes. Grâce à cette technique, nous avons par ailleurs réduit de 2 semaines les délais d’intervention, passant ainsi à 5 semaines », a rapporté de son côté Patrick Pietrobelli, directeur de l’agence Paris Ouest Normandie, Axeo TP.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
La Métropole du Havre poursuit le déploiement de son réseau de chaleur écologique et économique
La Métropole du Havre poursuit le déploiement de son réseau de chaleur écologique et économique
Après le succès des opérations de rénovation et de verdissement entreprises par la Société de distribution de chaleur de Mont-Gaillard (SDCMG) en 2013, le Havre Seine Métropole renouvelle sa confiance à Engie Solutions pour étendre le réseau à 2 500 équivalents logements supplémentaires, soit une augmentation de 40 %. L’opération d’extension consiste à déployer 5 km de canalisations et la construction de 27 nouvelles sous-stations.
Gaz : conso en baisse mais 2020 réussie !
Gaz : conso en baisse mais 2020 réussie !
C’est une baisse de 7 % que le secteur gazier a subit en 2020. Une baisse bien prévisible du fait de la pandémie mais que l’on doit également à un climat bien trop clément avec des températures moyennes plus hautes que les années précédentes.
Une inédite géothermie à Vélizy
Une inédite géothermie à Vélizy
Le réseau de chaleur de la ville de Vélizy (78) a plus de 50 ans. Il a été conçu à une époque où les problématiques énergétiques actuelles n’étaient même pas envisagées. Pour le verdir et le faire entrer de plain-pied dans le son époque de sauvegarde de l’environnement et des ressources, décision est prise de faire de la géothermie. Problème : Vélizy n’est pas située sur une zone très favorable à cette technique. Engie a alors proposé et mis en œuvre une géothermie inédite !
Le Sedif fait la peau aux fuites !
Le Sedif fait la peau aux fuites !
En sa qualité de plus grand service public d’eau potable de France, tous les ans, le Sedif dévoile les chantiers mis en œuvre par ses équipes pour assurer une alimentation en eau qualitative et quantitative aux 4,6 millions d’usagers répartis dans 150 communes sur 7 départements d’Ile-de-France. Suivez-nous pour la visite !
Gaz : un hiver confortable
Gaz : un hiver confortable
Après un printemps gazier atypique en pleine pandémie mondiale, la sécurité d’approvisionnement en gaz devrait être assurée cet hiver. C’est en tout cas ce qu’expliquent Thierry Trouvé (DG de GRTgaz) et Dominique Mockly (PDG de Teréga) lors du traditionnel exercice de prospective annuelle, le Winter outlook 2020/2021.
Valence accueille les Rencontres régionales de l’eau et de l’assainissement
Valence accueille les Rencontres régionales de l’eau et de l’assainissement
Pour sa 18e édition, plus de 160 acteurs régionaux publics et privés seront réunis le 2 octobre prochain à Valence, à l’occasion des Rencontres régionales de l’eau et de l’assainissement. Organisée par les Canalisateurs du Sud-Est, la réunion a choisi cette année d'aborder le thème de la transition écologique et ressource en eau pour mettre en place une gestion durable.
« Il faut doubler le taux moyen de renouvellement des réseaux d’eau »
« Il faut doubler le taux moyen de renouvellement des réseaux d’eau »
Alors que l’activité canalisation peine à repartir, et que l’année 2020 devrait accuser une baisse entre 12 et 16 %, il y a urgence à mobiliser les collectivités, car le secteur a besoin de la commande publique. Pour cela, les plans de relance et rebond sont là pour soutenir la reprise des chantiers, mais encore faut-il que les financements soient débloqués rapidement.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.