RÉSEAUX VRD
TDM 2022
INSCRIVEZ-VOUS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

« RoulePur » souligne les performances des parkings perméables

« RoulePur » souligne les performances des parkings perméables
Par S. B., le 11 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le programme de recherche « RoulePur » financé par l’agence de l’eau Seine-Normandie, l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et Ecovegetal établit concrètement qu’il existe des solutions pour gérer les eaux pluviales au lieu de les renvoyer en mer.
 
Chaque année, les volumes d’eau pluviale à gérer sur le territoire français sont astronomiques. Et bien souvent, cette eau tombée du ciel est rejeté dans les fleuves et les rivières, non traitées. Pourtant, il est possible que ces eaux polluées soient mieux gérées. C’est la conclusion du programme d’évaluation « RoulePur ».
 
Le parking drainant superstar
 
Les solutions d’infiltration à la parcelle sont nombreuses et vantées par leurs prescripteurs et fabricants. Cette fois, une étude vient apporter de l’eau à leur moulin puisque ce rapport montre, qu’à l’échelle annuelle, les parkings perméables retiennent jusqu’à 90 % des eaux pluviales et réduisent, de plus de 80 %, la majorité des polluants présents. Ce programme de recherche qui s’est étalé de 2014 à 2020 avait pour but d’évaluer en conditions réelles la performance de solutions de rétention et de réduction à la source des polluants liés aux eaux de voiries et de parking. Rappelons que la question se pose avec acuité car chaque année c’est plus de 3,5 millions de m² qui sont goudronnés et donc imperméabilisés et plus de 3 millions de m3 d’eaux pluviales, non traitées ou trop rarement, qui sont rejetées dans les rivières et à la mer.
 
Plusieurs expériences menées
 
Dans le cadre de « RoulePur », plusieurs expériences, complémentaires l’une de l’autre, ont été mises en place par l’ensemble des partenaires techniques du programme. Ecovegetal, le Leesu et le Cerema ont mené un programme ayant pour but de mesurer les capacités de rétention et de traitement des eaux pluviales polluées de différents types de systèmes de parkings perméables (végétalisés ou non) en ayant pour témoin un parking imperméable.
Lucie Varnède, docteure et ingénieure recherche chez Ecovegetal, a réalisé sa thèse dans le cadre du programme « RoulePur » et explique que « Nous étudions un parking Ecovegetal à Villeneuve-le-Roi réalisé il y a 7 ans ».

Des résultats chiffrés
 
Il en ressort que pour les 20 % d’événements où de l’eau s’écoule des drains des parkings perméables, la percolation de l’eau de pluie permet d’écrêter les débits et de réduire significativement les débits de pointe en sortie de drains (entre 84 et 89 %). Il est possible de réaliser des parkings perméables sans drains pour infiltrer la totalité des pluies. Toutefois, pour l’expérience, les parkings lieux des mesures, ont été équipés de drains. Mais il n’y a pas que l’infiltration qui entre en compte. L’évapotranspiration est aussi un élément important dans la capacité des parkings perméables à gérer les eaux de pluies, avec des coefficients de ruissellement très faibles voire nuls en période estivale. L’étude « RoulePur » montre que pour la plupart des parkings perméables en France, il est possible d’infiltrer la totalité des pluies reçues. La réalimentation des nappes phréatiques en milieu urbain en sort grande gagnante !
 
Et les polluants ?
 
En ce qui concerne le traitement des polluants liés à l’écoulement des eaux pluviales, l’étude permet d’observer que les parkings perméables autorisent un abattement de plus de 80 % des masses annuelles de 51 polluants ! Parmi ceux-ci, on trouve les hydrocarbure aromatique polycyclique (HAP) lourds (générés, notamment, par la combustion des moteurs) et les  phtalates (utilisés essentiellement dans les plastiques en PVC). Les parkings perméables apportent également une solution pour le traitement de certains polluants comme les nonylphénol (4) ou encore le Bisphénol A (5), avec un abattement compris entre 20 et 80 % selon les polluants.
 
 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Solutions de revalorisation CDE - Transformer les déchets en matériaux de construction de valeur
Contenu de marque
  [Machine Inside] Un mini-finisseur chez Bomag : le BF 200 C
Dernier numéro
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
N° 277
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
L'OPPBTP et Hilti décortiquent les exosquelettes
L'OPPBTP et Hilti décortiquent les exosquelettes
Les Exosquelettes sont vus par certains comme l'avenir des hommes et des femmes de terrain. Hilti et l'OPPBTP se sont associés pour en évaluer les atouts.
Indabox pour la sobriété gaz par Teréga
Indabox pour la sobriété gaz par Teréga
Teréga, gestionnaire d’infrastructure gazière, accélère l’installation des Indabox sur ses postes de livraison de gaz pour faciliter les actions de sobriété énergétique de ses clients raccordés.
Irlande : plus d'électricité pour les Gafam
Irlande : plus d'électricité pour les Gafam
En manque d’électricité, l’Irlande refroidi les ardeurs de Microsoft et Amazon qui ne peuvent y installer de nouveaux serveurs trop gourmands en climatisation.
Les Canalisateurs se rencontrent en région
Les Canalisateurs se rencontrent en région
Les prochaines Rencontres Régionales Rhône-Alpes de l’Eau et de l’Assainissement auront lieu vendredi 7 octobre à Fort Barraux en Isère (38), en présence de Pierre Rampa, président des Canalisateurs de France !
Les travaux d'été du Sedif à Mery-sur-Oise
Les travaux d'été du Sedif à Mery-sur-Oise
Tous les ans, le Sedif (Syndicat des eaux d'Ile-de-France) invite la presse pour faire un point sur les travaux qu'il entreprend pour rester à la pointe de la production d'eau potable.
GCC lutte contre les déchets de chantier neufs
GCC lutte contre les déchets de chantier neufs
Le groupe GCC veut en finir avec le gâchis de matériaux neufs en fin de chantier avec une application permettant leur réemploi sur un projet ultérieur. Avec Réutil, GCC favorise l'économie circulaire.
Le Loiret avec le Cerema pour la réutilisation des eaux usées traitées
Le Loiret avec le Cerema pour la réutilisation des eaux usées traitées
Le Département du Loiret lance avec le Cerema une étude pour cibler les secteurs de son territoire où la REUT serait appropriée et pour faciliter son développement.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
30 ans de l'UPDS
11 Octobre 2022
E-vitrines de l’innovation IDF Aménagement durable
18 Octobre 2022
5ème édition du Salon du Littoral et des Enjeux méditerranéens
18 Octobre 2022
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice du BTP
- Manoeuvre de chantier
- Chef d'équipe gros oeuvre
- Architecte paysagiste urbain / urbaine
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.