Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Loire-Bretagne : les acteurs de l’eau toujours mobilisés

Partager :
Loire-Bretagne : les acteurs de l’eau toujours mobilisés
Le territoire naturel de Loire-Bretagne. Agence de l'eau.
Par V. V., le 5 janvier 2021
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Marquée par la crise sanitaire, l’année 2020 s’est traduite par une mobilisation importante des acteurs de l’eau. Les instances du territoire Loire-Bretagne, son comité de bassin appuyé par l’agence de l’eau, ont ainsi poursuivi leurs engagements dans un contexte de changement climatique, avec la même dynamique.

Adopté en avril 2018, le plan d’adaptation au changement climatique pour le bassin Loire-Bretagne est l’un des grands chantiers du comité de bassin présidé par Thierry Burlot. Celui-ci s’est en effet engagé avec le Sdage à s’adapter aux effets du changement climatique et a décidé d’impulser une dynamique d’actions locales selon un plan. Rédigé par le comité de bassin, le plan s’est enrichis des préoccupations locales et recense des solutions envisageables, suivant 112 « leviers d’adaptation », articulé autour de 5 thèmes : qualité, milieux aquatiques, quantité, inondations et submersion marine, gouvernance.
Ce document, qui s’adresse à un public large (collectivités locales et leurs groupements, commissions locales de l’eau, chercheurs, associations, services de l’État et l’agence de l’eau. Les questions importantes du Sdage et le 11e programme d’intervention de l’agence de l’eau accordent dorénavant une plus large place à l’adaptation au changement climatique. Il présente également une étude de la vulnérabilité des territoires pour différents enjeux (eutrophisation des cours d’eau, partage de la ressource) en se fondant sur une méthode partagée avec les bassins Rhône-Méditerranée, Corse et Adour-Garonne.

     11e programme d’intervention
Fin 2019, le comité de bassin vote le 11e programme d’intervention de l’agence de l’eau Loire-Bretagne. De 2019 à 2024, le 11e programme de l’agence de l’eau mobilise 2,27 milliards d’euros pour soutenir les investissements et les programmes d’action nécessaires pour répondre aux enjeux du bassin Loire-Bretagne en matière de reconquête de la qualité des eaux et de solidarité urbain-rural. Pour répondre aux objectifs du Sdage, trois enjeux prioritaires sont mis à jour ; la qualité des milieux aquatiques et la biodiversité associée ; la qualité des eaux et la lutte contre la pollution ; la quantité des eaux et l’adaptation au changement climatique.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
     Élaboration du Sdage 2022-2027
La mobilisation aura également permis le vote du projet de Sdage, un programme de travail pour la gestion de l’eau de 2022-2027, qui sera soumis à la consultation du public et des assemblées à partir de la mi-février 2021. Un projet qui aura bien sûr soulevé des questions autour des enjeux majeurs, des grandes préoccupations qui trouvent une traduction concrète dans les orientations majeures du Sdage comme la santé publique, le partage des ressources en eau, la préservation du patrimoine naturel ou la réduction du risque d’inondation. Le projet aura également permis d’établir un état des lieux permettant d’avoir une vision globale de la situation du bassin, et d’orienter ainsi la politique de l’eau des territoires et de déterminer les objectifs environnementaux inscrits dans le Sdage.
Autre événement majeur, le grand débat national porté par les Assises de l’eau en 2019 aura également mobilisé le comité de bassin Loire-Bretagne, notamment à travers sa contribution en matière de financement des réseaux d’eau et d’assainissement pour la première séquence, ainsi que sur le changement climatique et grand cycle de l’eau pour la deuxième séquence.

     43,7 millions d’euros pour la relance en Loire-Bretagne
Le budget géré par l’agence de l’eau Loire-Bretagne au titre du plan de relance renforce les 100 millions d’euros mobilisés dès juillet 2020 par l’agence de l’eau, s’est vu réhaussé de 43,7 millions d’euros, de quoi financer des projets en matière d’assainissement, d’eau potable et de continuité écologique. Réuni en décembre dernier, le conseil d’administration de l’agence de l’eau Loire-Bretagne a décidé des modalités de mise en œuvre de ces crédits du plan de relance. Un budget qui soutient des travaux rapidement planifiables en matière d’eau potable, d’assainissement et de continuité écologique. Sur le volet « eau » (eau potable, assainissement et eaux pluviales), 42 M € seront mobilisés dans le cadre des appels à projets sur l’assainissement « Réduction des rejets d’eaux usées des collectivités et mise en œuvre de l’autosurveillance » et sur l’eau potable « Relance de l’investissement des collectivités dans le domaine de l’eau potable ». Et sur le volet « continuité », 1,7 M € sera mobilisé pour l’appel à projets « Rétablissement de la continuité écologique ».

Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
  BTP ça tourne va bon train !
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 264
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
Vonroll hydro : « Nos appareils ont toujours été équipés pour communiquer »
Vonroll hydro : « Nos appareils ont toujours été équipés pour communiquer »
L’ère de la numérisation des réseaux d’eau, de l’automatisation des produits, et plus largement, de la Smart City, sont des concepts bien intégrés dans l’offre de vonRoll hydro. Aujourd’hui, avec ses loggers corrélant de dernière génération, les Ortomat-MTC type O4G et O4G LTE-M / NB-IoT, le fabricant fait entrer la recherche de fuite et plus largement la surveillance des réseaux d’eau potable, dans le monde des objets connectés.
Power Road : les réseaux sous la route
Power Road : les réseaux sous la route
La ville d’Egletons, très connue dans le milieu de la construction pour ses écoles de formation incomparable, s’est engagée dans un « plan campus » pour garder ses établissements en synergie. Ce plan consiste en une réfection de voiries.
Forage dirigé et tuyaux fonte à Coulommiers [vidéo]
Forage dirigé et tuyaux fonte à Coulommiers [vidéo]
Le programme de révision du schéma de distribution d'eau potable de Coulommiers est ambitieux : créer une nouvelle usine de production d'eau, sécuriser 3 puits de captage, en condamner 2 et en créer 2 nouveaux.
La FNCCR promeut le PGSSE en vidéo
La FNCCR promeut le PGSSE en vidéo
C'est le sujet principal du dernier numéro de réseaux VRD : la sécurité de l'eau potable, notamment au travers de la mise en place d'un PGSSE (plans de gestion de la sécurité sanitaire des eaux). Les collectivités l'ayant déjà mis en place étant plus à même de se plier aux contraintes de poursuite d'activité pendant le confinement lié au Covid-19, la FNCCR présente un film de témoignages de collectivités ayant anticipé les PGSSE.
A quoi ressemblera le prochain Carrefour de l'Eau ?
A quoi ressemblera le prochain Carrefour de l'Eau ?
Repoussée aux 5 et 6 mai 2021, la 22e édition du Carrefour des gestions locales de l'Eau adoptera une nouvelle formule. Le salon se déroulera à la fois présentiel, à Rennes, mais aussi en digital, une version hybride cet événement imaginé comme "un immense speed-dating professionnel pour le monde de l'eau". Trois questions à Philippe Boyer, président d'Idealco pour comprendre le concept.
Une direction collaborative pour Pétavit
Une direction collaborative pour Pétavit
En plus de 150 ans d’existence, l’entreprise Rhône-alpine Pétavit a connu différentes directions. Du groupe familial au groupe de BTP Spie batignolles, la PME retrouve son indépendance en 2013. C’est dans cette continuité que l’entreprise démarre aujourd’hui une nouvelle vie grâce à un groupe de repreneurs associés autour Michel Réguillon, qui en a pris la tête.
Plus de 700 participants aux Rencontres nationales de la gestion des eaux à la source
Plus de 700 participants aux Rencontres nationales de la gestion des eaux à la source
Lors des dernières "Rencontres nationales de la Gestion des Eaux à la Source - séparer, traiter, valoriser, économiser" les 13 et 14 octobre derniers, à Dijon, l’événement s’est déroulé dans une version adaptée à la situation sanitaire, rassemblant plus de 700 participants, 300 sur place et plus de 400 connectés à distance.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Bio360
24 Mars 2021
3e rencontres Produrable 2021
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Chef de chantier
- Métreur / Métreuse du BTP
- Collaborateur / Collaboratrice d'architecte
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.