Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

En région PACA, un collectif mobilisé pour faire avancer la filière méthanisation

En région PACA, un collectif mobilisé pour faire avancer la filière méthanisation
Par la rédaction, le 12 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Après deux années d’existence, l’heure est au bilan pour Métha’Synergie, le collectif créé pour accompagner les porteurs de projets qui souhaitent s’engager dans un projet de méthanisation en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Créée en 2018, Métha’Synergie rassemble les différentes parties prenantes de la méthanisation en région PACA, avec un objectif : accompagner les porteurs de projets qui souhaitent s’engager dans un projet de méthanisation. Issu d’un partenariat entre l’Ademe, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, la DREAL, la Chambre régionale d’agriculture, le GERES, GRTgaz et GRDF, le collectif s’est ouvert depuis aux acteurs publics, économiques et financiers ainsi qu’à la société civile afin de développer le plus de projets possibles de méthanisation sur le territoire. Le développement d’une énergie verte et locale, accessible au plus grand nombre participe ainsi aux enjeux de transition écologique du territoire.

Un collectif, pour plus de transversalité
Plus largement, pour le territoire, l’enjeu est d’abord environnemental et climatique car il permet de réduire l’émission de gaz à effet de serre, le bio-méthane injecté émettant 90 % de CO2 de moins que le gaz naturel et de limiter la pollution des eaux par les déchets organiques. Comme le souligne Philppe Maurizot, Vice-président de la commission économie en Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur : « La Région ne peut agir seule : il faut la force du collectif pour appuyer la création et la pérennité d’une filière comme celle de la méthanisation. C’est pourquoi nous nous sommes engagés au sein de Métha’Synergie avec une conviction : seule la transversalité du travail de l’ensemble des acteurs de la filière permet d’aboutir à une stratégie d’ensemble ainsi qu’à la réalisation de projets concrets ».
Pour Yves Le Trionnaire, directeur régional de l’ADEME Provence-Alpes-Côte d’Azur : « Métha’Synergie est l’exemple type de ce que nous voulons porter : c’est l’aboutissement d’un long processus de travail collectif d’acteurs publics et privés sur un vaste territoire ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Création d’emplois, diversification et sécurisation des revenus…
Sur le plan économique, la filière permettrait de créer jusqu’à 470 emplois non délocalisables, elle diversifie et sécurise les revenus des exploitants ou des collectivités. Patrick Lévèque, vice-président de la chambre régionale d’agriculture l’affirme : « C’est un véritable changement, mais le métier d’agriculteur n’a cessé d’évoluer, de se diversifier : il devient aujourd’hui producteur d’énergie. La vente de biogaz lui offre aussi une sécurité supplémentaire de revenu qui participe à son chiffre d’affaire, avec une garantie sur son prix d’achat pendant 15 ans qui lui permet de s’assurer que son investissement soit viable. »

Le collectif structuré et prêt à accélerer
Depuis 2 ans, Métha’Synergie s’est structuré et est aujourd’hui en capacité d’accélérer l’accompagnement de porteurs de projet de méthanisation de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Des groupes de travail transversaux ont été mis en place pour mettre en commun les retours d’expériences et s’appuyer sur les différentes forces des partenaires. Des partenariats ont été tissés avec les parties prenantes susceptibles d’aider à la mise en oeuvre des projets de méthanisation selon le territoire et les problématiques locales (acteurs économiques et de la société civile).
Aujourd’hui, la région PACA compte 18 unités de méthanisation dont 3 unités raccordées au réseau de biogaz (comme Géolide à Marseille), représentant une capacité de production de 48 GWh, soit l’équivalent du chauffage de 9 600 logements.

Une vision 2030 et 2050
Fort de son organisation, le collectif Métha’Synergie regarde vers l’avenir, avec une vision à 10 et à 30 ans, dans la ligne du plan climat régional « Une COP d’avance », qui vise la neutralité carbone de la région Provence-Alpes- Côte d’Azur en 2050. La méthanisation doit prendre toute sa place dans la transition énergétique et écologique du territoire avec un objectif de 30 unités de méthanisation d’ici 2030. Cette perspective s’appuie sur un potentiel de ressources organiques mobilisable d’un million de tonnes, hors STEP. Si ce plan permettrait d’atteindre 2 TWH/an en 2030, soit l’équivalent de 440 000 foyers chauffés au biogaz, ce sont 4,5 TWH/ an qui peuvent être atteints d’ici 2050, soient près d’1 million de logements chauffés.
Pour Georges Seimandi, délégué territorial Rhône-Méditerranée GRTGaz : « Nous avons désormais tous les ingrédients d’amont en aval pour que le biogaz puisse se développer, pour qu’il voie sa part augmenter dans le mix énergétique régional. Les résultats sont déjà là, avec plusieurs stations d’épuration déjà connectées au réseau ou en voie de l’être, et de nombreux projets à l’étude. Ce que nous souhaitons désormais c’est amplifier le mouvement, dénicher les porteurs de projets qui se raccorderont demain au réseau tout en tirant un bénéfice réel de leur investissement ».

Un fort potentiel
Jean-Luc Cizel directeur délégué Méditerranée GRDF l’a également souligné : « Notre objectif, c’est de faire émerger une trentaine d’unités de méthanisation sur le territoire, répartis dans l’ensemble des départements. Il faut bien comprendre que tous les types de productions agricoles sont concernés, avec l’utilisation par exemple de la paille de riz ou de blé dans les cultures intermédiaires de Camargue, des résidus du maraîchage dans la Durance, ou de l’élevage dans l’arrière-pays ».
L’un des objectifs de Métha’Synergie est de fournir aux porteurs de projets potentiels des outils utiles à leur prise de décision, puis aux démarches à faire pour se lancer. C’est ainsi que le collectif a mis au point et à leur disposition un site internet, un livre blanc, une cartographie interactive et une newsletter pour qu’ils bénéficient de l’ensemble des informations nécessaires.

Schéma : source http://abh.alsace/methanisation/
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes
L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes
Économie circulaire, transports, efficacité énergétique, énergies renouvelables et pratiques sociales, les champs d’interventions des appels à projets 2021 proposés par la direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’Ademe, sont nombreux. Les collectivités, entreprises et associations qui souhaitent saisir ces opportunités peuvent les consulter en ligne.
Guilhem Armanet, GRDF Sud-Est : « J'ai à cœur de renforcer la place du gaz dans la transition énergétique »
Guilhem Armanet, GRDF Sud-Est : « J'ai à cœur de renforcer la place du gaz dans la transition énergétique »
GRDF vient de nommer Guilhem Armanet au poste de directeur clients territoires de GRDF en région Sud-Est. Basé au siège régional de Lyon, sa zone d'activité s'étend sur l’Auvergne Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d'Azur. Une nomination qui traduit la volonté du gestionnaire de gaz en France d’accompagner la transition énergétique du territoire.
Loi de finance : le gaz vert sacrifié ?
Loi de finance : le gaz vert sacrifié ?
France Biométhane alerte sur la fin de la fiscalité incitative en faveur de la consommation de gaz vert en France alors que le Projet de Loi de Finances 2021 publié entérine la fin de l’exonération de la TICGN (La Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel) pour le biométhane.
Pau Béarn Pyrénées se lance dans la valorisation de ses eaux usées avec Suez
Pau Béarn Pyrénées se lance dans la valorisation de ses eaux usées avec Suez
La communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées vient de s’engager dans une démarche inédite. En confiant l’exploitation de l’unité de dépollution des eaux usées de Lescar et la construction d’unités de méthanisation au groupement mené par Suez, la ville veut développer le concept de “Biofactory” et produire au total 10 ressources et énergies vertes à partir des eaux usées.
Transition écologique des territoires : pour une meilleure intégration du gaz
Transition écologique des territoires : pour une meilleure intégration du gaz
Le Cerema et GRDF lancent un plan d’actions afin de promouvoir les solutions gaz dans la transition énergétique. Des actions autour de l'efficacité énergétique des bâtiments, l’essor des mobilités durables et des énergies renouvelables ont ainsi été identifiées par les deux acteurs dont l’ancrage territorial devrait permettre de mener des actions coordonnées à la fois au niveau local et national.
RE2020 : la FNCCR soutient le gaz vert
RE2020 : la FNCCR soutient le gaz vert
Décidément, la RE2020 et son amour immodéré pour l’électricité n’en fini pas d’être remise en question et cette fois, c’est la FNCCR qui rappelle que le gaz conserve toute sa place dans les solutions de chauffage hybrides.
Bilan gaz Auvergne-Rhône-Alpes : moins de consommation et plus de gaz vert en 2020
Bilan gaz Auvergne-Rhône-Alpes : moins de consommation et plus de gaz vert en 2020
La baisse de la consommation nationale de gaz en 2020 s’est également confirmée pour la région Auvergne Rhône Alpes avec – 6 % par rapport à 2019. Climat exceptionnellement doux et crise sanitaire ont ainsi participé à ce phénomène de baisse tendancielle observé par GRTgaz. À l’heure du bilan annuel, George Seimandi, délégué territorial GRTgaz Rhône Méditerranée est également revenu sur l’essor des gaz renouvelables, une dynamique qui s’est encore poursuivie cette année.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.