Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Une réhabilitation durable en céramique polymère

Partager :
Une réhabilitation durable en céramique polymère
Par V. Velez, le 20 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
Pour la réhabilitation partielle ou totale des canalisations et regards, Steinzeug Keramo, fournisseur de produits en grès, propose désormais l’utilisation de la céramique polymère, dont les qualités de flexibilité et de durabilité permettent de s’adapter à toutes les formes de géométrie transversales variables. Son nom, le Dura.

Sélectionné par les Canalisateurs de la région Sud-Est comme l’une des dernières innovations majeures sur le marché, la nouvelle gamme Dura s’adresse principalement à la réhabilitation des ouvrages visitables d’assainissement et même au-delà.

Un matériau résistant
Développé par Steinzeug Keramo, le Dura est un matériau polycéramique, fabriqué à base de résine polyester et de céramique. Philippe Parienté, responsable commercial régional Rhône-Alpes/Auvergne/Bourgogne, invité lors de la dernière assemblée générale, en a expliqué le détail : « Ce produit est principalement formé de quartz à 85 %, pour la stabilité de forme, la dureté du matériau et la résistance mécanique et chimique dans la durée, ainsi que de résine polyester qui elle, va apporter la souplesse et la forme. Avec l’ajout d’un  additif, on pourra en accélérer le temps de séchage ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une fabrication simple
Le processus de fabrication du Dura est très rapide et très simple, comme l’explique le responsable : « Le mélange quartz et résine polyester va être placé par extrusion dans des moules. Quasiment toutes les formes sont permises. Après un passage sur des plaques vibrantes, il ne reste plus qu’à démouler et faire sécher les éléments. Le processus permet en quelques heures seulement de fabriquer les coques. Des délais très courts par rapport à ce qui existe aujourd’hui sur le marché en terme de coques de visitable. L’assemblage des éléments se fera de la même manière que ce qui se fait habituellement, c’est à dire, soit manuellemenent pour les d’éléments légers, soit en utilisant treuils, et tirants pour des éléments plus importants. La technique et le matériel restent les mêmes. »
Pour une utilisation ponctuelle, la filiale française de Steinzeug Keramo offre également la possibilité de fournir le matériel adéquat.

Choix du joint et assemblage
Pour joindre les éléments les uns avec les autres, Steinzeug Keramo va travailler avec plusieurs résines d’époxy, en fonction du milieu où les éléments évolueront, plus ou moins humide ou agressif. « Il existe quasiment autant de résines que d’environnements différents », souligne Philippe Parienté. Quant à l’assemblage, il se fait également de manière assez simple. « Les éléments sont alignés et pour les solidariser avec le support existant, on procèdera à des points d’injection de coulis de béton tout autour de cet élément de manière à avoir une résistance mécanique sur la durée et surtout, d’obtenir quelque chose d’homogène entre le support et la coque ajoutée », poursuit-il.

Dans quelles applications ?
La première application, c’est le tubage classique. « Le tuyau Dura, légèrement inférieur en diamètre pour conserver la capacité hydraulique, va être inséré dans un réseau circulaire pour permettre la longévité du réseau. En tubage partiel, lors d’une intervention sur la partie basse des réseaux uniquement, on pourra faire uniquement le radier, ou le radier avec les banquettes. La souplesse du matériau va permettre de travailler en s’adaptant au tracé et à la topologie, plus seulement en ligne droite », explique le responsable commercial.
Une deuxième application pour le tubage des tuyaux circulaires. « Typiquement pour des ovoïdes T150 et T180, avec des formes très classiques en haut, mais beaucoup moins en bas. Voilà le type d’application que l’on pourra réaliser et qui est impossible avec le PRV », poursuit-il.
Le Dura pourra également être utilisé pour faire de la réhabilitation de regards de visite. « Dans ce cas, on pourra reprendre le radier, la banquette, évitant ainsi des interventions contraignantes et longues, un avantage en centre-ville », ajoute le responsable.

Adaptation et précision
« Le principal avantage avec ce matériau, reprend Philippe Parienté, c’est de pouvoir faire des formes avec une grande précision vibrationnelle, adaptée aux contraintes du site. Le Dura permet une très grande flexibilité en terme de courbe, tout en conservant une importante exigence structurelle, le double de ce qui se fait aujourd’hui en terme de résistance mécanique sur la durée. Et, point très important. Nous nous engageons à livrer en 4 à 7 semaines, un engagement important au regard des attentes de nos clients. »

La gamme Dura, des solutions individuelles.
Retrouvez toute l'information "réseaux VRD" dans Réseaux VRD.
Réseaux VRD, le seul magazine 100% réseaux.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Nouveau test pour Sébastien

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste le Air+ Smart Mask de Itools. Un test sans concession.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Le Syctom et GRTgaz ensemble pour les déchets et le biogaz
Le Syctom et GRTgaz ensemble pour les déchets et le biogaz
Le Syctom et GRTgaz coopèrent pour optimiser la valorisation des déchets d’Île-de-France en gaz renouvelables en partageant leur expertise sur la transformation des boues d’épuration et des déchets ménagers en gaz renouvelables et sur le couplage des filières de gaz renouvelables (méthanisation et pyrogazéification).
Recysoil de Marais : le déblai devient remblai en microtranchée
Recysoil de Marais : le déblai devient remblai en microtranchée
C’est une avant-première que nous sommes allés voir dans le Périgord, à Saint-Crépin-et-Carlucet. Là, le fabricant Marais menait un chantier test de mise au point de son Recysoil, une machine dédiée à la pose en grand linéaire de fibre optique. Elle ne tranche pas. Elle rebouche. Plus exactement, elle prend en charge les matériaux de déblais pour en faire un remblai idéal afin de combler la microtranchée de pose de fourreau de fibre optique en PEHD. Les atouts sont nombreux.
Diamètre record en PEHD à Monaco
Diamètre record en PEHD à Monaco
Monaco se trouve confronté à un problème à priori insoluble : le manque de foncier. Alors, comment continuer à croître quand on est assis sur un territoire de seulement 2,02 km², coincé entre la France et la méditerranée ? Tout simplement en gagnant sur la mer. C’est le but de l’extension maritime dite de l’Anse du Portier. Mais qui dit nouveau foncier, dit nouveau réseaux. Et là, Réseaux Export est partie prenante d’un nouveau record. Reportage.
Julien Bourrellis, Klubb : « Nos partenariats nous permettent de développer rapidement des produits de haute qualité »
Julien Bourrellis, Klubb : « Nos partenariats nous permettent de développer rapidement des produits de haute qualité »
Attentif à ce qu’il appelle l’énergie durable, l’industriel français Klubb affiche clairement son expertise en matière de protection de l’environnement. Une approche proactive du secteur qui lui permet de proposer des modèles innovants, en s’appuyant sur des partenariats techniques et technologiques. Le président de Klubb, Julien Bourrellis explique sa démarche.
Les Canalisateurs offrent 6 677 € aux enfants de Madagascar
Les Canalisateurs offrent 6 677 € aux enfants de Madagascar
Alain Grizaud, président des Canalisateurs, a remis officiellement à Chantal Gautier, administrateur & coordinatrice des actions bénévoles de l’association Un Enfant par la Main, un chèque de 6 677 euros.
Le Raid Amazones pour Électriciens sans frontières
Le Raid Amazones pour Électriciens sans frontières
C'est une belle histoire que celle du Raid Amazones, une aventure caritative réservée aux femmes. Deux collaboratrices d'Artibat, les Rayo'Nantes ont décidé d'y participer pour mettre en avant Electriciens sans frontières. Une aventure non motorisée de surcroît qui fait la part belle à l'humain et au dépassement.
Frank Vedrines, Bomag : « Certaines technologies évoluent plus rapidement que la demande »
Frank Vedrines, Bomag : « Certaines technologies évoluent plus rapidement que la demande »
Lorsqu’il s’agit de travaux de compactage dans les applications de VRD, le constructeur Bomag n’est pas en reste, puisque c’est un domaine qu’il connaît bien et dont il suit les évolutions depuis plusieurs années. Alors aujourd’hui, quand il est question de protection de l’environnement, de santé ou de productivité, le constructeur a déjà plusieurs atouts dans son jeu. Frank Vedrines, responsable marketing applications spéciales chez Bomag revient sur quelques unes de ces solutions.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Applications
Accès au kiosque
Événements
Energaia 2019
11 Décembre 2019
Energaia 2019
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.