Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Une réhabilitation durable en céramique polymère

Partager :
Une réhabilitation durable en céramique polymère
Par V. Velez, le 20 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pour la réhabilitation partielle ou totale des canalisations et regards, Steinzeug Keramo, fournisseur de produits en grès, propose désormais l’utilisation de la céramique polymère, dont les qualités de flexibilité et de durabilité permettent de s’adapter à toutes les formes de géométrie transversales variables. Son nom, le Dura.

Sélectionné par les Canalisateurs de la région Sud-Est comme l’une des dernières innovations majeures sur le marché, la nouvelle gamme Dura s’adresse principalement à la réhabilitation des ouvrages visitables d’assainissement et même au-delà.

Un matériau résistant
Développé par Steinzeug Keramo, le Dura est un matériau polycéramique, fabriqué à base de résine polyester et de céramique. Philippe Parienté, responsable commercial régional Rhône-Alpes/Auvergne/Bourgogne, invité lors de la dernière assemblée générale, en a expliqué le détail : « Ce produit est principalement formé de quartz à 85 %, pour la stabilité de forme, la dureté du matériau et la résistance mécanique et chimique dans la durée, ainsi que de résine polyester qui elle, va apporter la souplesse et la forme. Avec l’ajout d’un  additif, on pourra en accélérer le temps de séchage ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une fabrication simple
Le processus de fabrication du Dura est très rapide et très simple, comme l’explique le responsable : « Le mélange quartz et résine polyester va être placé par extrusion dans des moules. Quasiment toutes les formes sont permises. Après un passage sur des plaques vibrantes, il ne reste plus qu’à démouler et faire sécher les éléments. Le processus permet en quelques heures seulement de fabriquer les coques. Des délais très courts par rapport à ce qui existe aujourd’hui sur le marché en terme de coques de visitable. L’assemblage des éléments se fera de la même manière que ce qui se fait habituellement, c’est à dire, soit manuellemenent pour les d’éléments légers, soit en utilisant treuils, et tirants pour des éléments plus importants. La technique et le matériel restent les mêmes. »
Pour une utilisation ponctuelle, la filiale française de Steinzeug Keramo offre également la possibilité de fournir le matériel adéquat.

Choix du joint et assemblage
Pour joindre les éléments les uns avec les autres, Steinzeug Keramo va travailler avec plusieurs résines d’époxy, en fonction du milieu où les éléments évolueront, plus ou moins humide ou agressif. « Il existe quasiment autant de résines que d’environnements différents », souligne Philippe Parienté. Quant à l’assemblage, il se fait également de manière assez simple. « Les éléments sont alignés et pour les solidariser avec le support existant, on procèdera à des points d’injection de coulis de béton tout autour de cet élément de manière à avoir une résistance mécanique sur la durée et surtout, d’obtenir quelque chose d’homogène entre le support et la coque ajoutée », poursuit-il.

Dans quelles applications ?
La première application, c’est le tubage classique. « Le tuyau Dura, légèrement inférieur en diamètre pour conserver la capacité hydraulique, va être inséré dans un réseau circulaire pour permettre la longévité du réseau. En tubage partiel, lors d’une intervention sur la partie basse des réseaux uniquement, on pourra faire uniquement le radier, ou le radier avec les banquettes. La souplesse du matériau va permettre de travailler en s’adaptant au tracé et à la topologie, plus seulement en ligne droite », explique le responsable commercial.
Une deuxième application pour le tubage des tuyaux circulaires. « Typiquement pour des ovoïdes T150 et T180, avec des formes très classiques en haut, mais beaucoup moins en bas. Voilà le type d’application que l’on pourra réaliser et qui est impossible avec le PRV », poursuit-il.
Le Dura pourra également être utilisé pour faire de la réhabilitation de regards de visite. « Dans ce cas, on pourra reprendre le radier, la banquette, évitant ainsi des interventions contraignantes et longues, un avantage en centre-ville », ajoute le responsable.

Adaptation et précision
« Le principal avantage avec ce matériau, reprend Philippe Parienté, c’est de pouvoir faire des formes avec une grande précision vibrationnelle, adaptée aux contraintes du site. Le Dura permet une très grande flexibilité en terme de courbe, tout en conservant une importante exigence structurelle, le double de ce qui se fait aujourd’hui en terme de résistance mécanique sur la durée. Et, point très important. Nous nous engageons à livrer en 4 à 7 semaines, un engagement important au regard des attentes de nos clients. »

La gamme Dura, des solutions individuelles.
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Réseaux VRD.
Réseaux VRD, le seul magazine 100% réseaux.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Chamrousse : première station “Smart Ski Resort “
Chamrousse : première station “Smart Ski Resort “
Engie Solutions et la ville de Chamrousse, en Isère, viennent de signer un contrat de smart grid multi-énergies pour sa station de ski pour une durée de 25 ans. Un projet qui ambitionne de renouveler et redynamiser la station de ski pour en faire un ‘hyperlieu’ de montagne, actif pendant les 4 saisons et connecté à la Métropole Grenobloise, faisant de ce lieu un modèle énergétique unique en montagne
Primus Line décroche l'ACS
Primus Line décroche l'ACS
C'est un grand jour pour Pirmus Line qui vient de décrocher ses certifications eau ACS pour l'inliner Primus Line et ses connecteurs ! L'entreprise va pouvoir utiliser ses gaines pour les réseaux d'eau potable pression.
Protection XXL Agru pour le béton
Protection XXL Agru pour le béton
Si le béton est un matériau qui a largement fait ses preuves dans les réseaux, il n’en reste pas moins qu’il a quelques faiblesses au premier rang desquels une certaine sensibilité aux effluents corrosifs. Si les fabricants se sont attelés à résoudre ce problème via les formulations ou les revêtements, Agru propose une solution qui permet de protéger une structure en béton pour éviter qu’elle ne soit attaquée par le temps ou les effluents.
Télécoms : affaire Kosc, un risque pour le marché de gros ?
Télécoms : affaire Kosc, un risque pour le marché de gros ?
Avec Kosc Telecom en cessation de paiement, c'est toute la filière d'offre de gros qui a pris peur et qui attend fébrilement le dénouement de ce dossier qui peut compter sur l'appui volontariste de l'Arcep.
Trancheuses : encore de bonnes perspectives
Trancheuses : encore de bonnes perspectives
Ces dernières années, les travaux liés au déploiement de la fibre optique sur le territoire ont largement contribué aux bonnes performances commerciales des constructeurs de trancheuses. Voilà qui a mis en ordre de marche la poignée de constructeurs présents sur ce marché, conscients du besoin d’être au plus près des besoins des utilisateurs et attentifs aux prochaines opportunités.
Solution pour le prétraitement des eaux de surface
Solution pour le prétraitement des eaux de surface
Le spécialiste du drainage ACO propose une nouvelle solution pour le prétraitement des eaux de surface, l’ACO Stormclean. Fabriqué en plastique renforcé de fibres de verre, celui-ci se présente comme une solution complète 3 en 1 comprenant un débourbeur, un filtre dépollueur et une unité d’échantillonnage intégrée et permet de réduire fortement les risques de pollution.
Réduction des GES sur les chantiers, quels bénéfices pour les entreprises ?
Réduction des GES sur les chantiers, quels bénéfices pour les entreprises ?
A l’heure du Stage V, des nouvelles énergies et de l’augmentation de la fiscalité sur le gazole non routier, les entreprises de TP n’ont-elles pas économiquement intérêt à prendre davantage encore le virage « environnemental », notamment en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) sur les chantiers ?
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Scieur carotteur / Scieuse carotteuse de béton
- Technicien / Technicienne d'études BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.