x
Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RÉSEAUX VRD
SIFER 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

La technologie EGI repart avec Klubb

Partager :
Nos applications :  
iOS
Android
La technologie EGI repart avec Klubb
Par Veronica Velez, le 22 mars 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
L’entreprise EGI est entrée dans le Groupe Klubb en août dernier. Une spécialité de plus pour Klubb qui disposera d’ici quelques mois, d’une nouvelle gamme de nacelles adaptée aux travaux sous tension sur les réseaux de distribution, fruit de l’alliance deux savoir-faire à la conquête de nouveaux marchés.

Même si le fabricant de nacelles élévatrices Klubb proposait déjà une gamme qui embarquait des paniers isolés HT (normes BT200), le français espère bien capitaliser sur les savoir-faire mis en commun pour proposer de nouveaux produits sur le marché français et se diversifier un peu plus dans les travaux sous-tension. Spécialisé dans les grandes hauteurs, EGI affine aujourd’hui avec Klubb, une nouvelle gamme de 8 à 18 m, développée pour mieux répondre aux problématiques liées aux lignes de distribution, et revenir sur le plus gros du marché qu’il avait lâché au début des années 2000.

Le choix de la norme internationale
EGI propose deux grandes familles de matériels pour travailler sous tension. Pour faire de la maintenance, grâce à une plateforme qui va permettre à l’opérateur d’aller travailler au potentiel (au contact à mains nues), mais également des laveurs d’isolateurs, un canon laveur qui va venir laver les isolateurs sur les lignes haute tension, lorsque les lignes sont en service. « Les nacelles isolantes font partie d’un domaine extrêmement technique où nous sommes obligés de faire référence à des normes. Nous fabriquons des nacelles sous la norme internationale IEC 1057 qui a son équivalent européen, la NF EN 61 057. Cette norme définit les essais qualificatifs, les essais de type, les méthodes de travail et les conditions de sécurité nécessaires pour permettre aux opérateurs de travailler sur ces lignes à très haute tension, explique Xavier Moreau, directeur commercial d’EGI Klubb Group. Nous sommes capables de fournir une nacelle pour travailler jusqu’à 750 000 V  et qui peut monter jusqu’à 65 m de hauteur pour effectuer les opérations de maintenance à mains nues sur des lignes où passent 750 kV. Rte a été notre plus gros client jusqu’en 2005, à raison de plusieurs centaines de machines par an. Mais il se trouve que les méthodes de travail ont évolué chez Rte, notamment sur les lignes de transport, et qu’aujourd’hui, ils privilégient des technologies comme l’héliporté. Nos chemins se sont un peu éloignés. Mais sur la partie distribution, les lignes jusqu’à 46 000 V, nos machines sont encore en service et correspondent au standard imposé à Rte et qui définit un certain nombre de modes opératoires : une hauteur, entre 12 et 18 m, et un voltage, 46 000 kV. »
 

La technologie EGI
Développé il y a une vingtaine d’années dans son usine de Charleville-Mézières (08), le bras isolant plein est une technologie largement maîtrisée et exportée à l’international par EGI. Le constructeur bénéficie d’ailleurs de l’ensemble des certifications répondant à la norme internationale en vigueur. « Nous sommes par ailleurs l’une des rares sociétés en Europe a être équipée d’un laboratoire interne pour faire passer des tests à nos machines, et ce depuis 1980. C’est quelque chose d’assez unique, souligne Xavier Moreau. En 1999, nous avions fourni un 35 m à Rte, le T35I, un modèle très abouti technologiquement ». Composés de fibre et rempli de mousse hydrophobique, les bras isolants EGI sont équipés avec des commandes reliées par fibre optique et un système d’huile isolante. « Pour la distribution, et le travail à distance, on pourrait se contenter de bras dits creux et fermés ; et dans ce cas se conformer à la norme standard internationale Ansi A92.2 Catégorie C, mais nous avons été plus loin », insiste le directeur commercial. Le pupitre de commandes est électronique, et a la particularité d’être blindé pour ne pas subir les contraintes liées au champ électromagnétique (en plus de la fibre optique). L’énergie provient d’un système sur batterie, placé sur la nacelle, une pour le fonctionnement, et une autre est prête à prendre le relais en cas de besoin, ainsi qu’une troisième, sur le poste tourelle, pour ainsi pouvoir toujours compter sur 2 batteries au minimum.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Briser l’omerta américaine
« In God we trust », ironise Xavier Moreau en parlant des travaux sous tension aux États-Unis. « Les standards américains ont réussi à inonder le marché mondial, rappelle-t-il. Champions des nacelles isolantes, mais aussi, champions des accidents, car leur standard ne protège pas assez les opérateurs, les restreignant dans des méthodes de travail. »
Beaucoup de pays n’appliquent pas la norme internationale, pourtant celle-ci a été signée et acceptée par de nombreux pays. « On ne devrait même pas avoir à convaincre les clients, car il n’y a pas lieu d’appliquer la norme américaine. Mais malgré tout, cela ne se passe pas comme ça. Une sorte d’omerta règne sur le marché mondial » souligne-t-il. La sécurité n’est visiblement pas une priorité pour tous.
 

ENCADRÉ/ Le bras le plus long
EGI détient le record du monde du bras le plus haut avec 65 m de hauteur à la Norme IEC 1057. C’est en Arabie Saoudite, pays en plein développement énergétique, traversé par une zone désertique immense, que les 5 premières machines développées par le français, spécialisé dans ce type de demandes, très techniques, ont été livrées. « Le challenge était double, explique Xavier Moreau, EGI. Trouver un porteur qui puisse supporter une structure de 50 t (un Kenworth), posé sur des roues simples pour tenir dans le sable. »

Le bras le plus long est proposé par EGI Klubb Group.
Article issu de Réseaux VRD n° 251.
Le seul magazine 100% réseaux.
Découvrir
INFOS ABONNÉ(E)
Ce numéro ne fait pas partie de votre abonnement.
Prolongez votre lecture !
JE M'ABONNE
ACHETER LE N° 251
S'identifier
S'inscrire
BTP ça tourne - 02
Ne passez surtout pas à côté de ce deuxième numéro de BTP ça tourne !
Au programme :
- Zapping : Quand le bâtiment va, tout va !
- La Parole est à vous : Quelle place les femmes occupent-elles dans le BTP en 2019 ? Débat avec Françoise Mauvoisin, grutière et Alix Dupont, ingénieure travaux au sein de la SADE.
- Quel Chantier ! : Le démantèlement de l’ancienne raffinerie de Dunkerque. - La Brève du Magazine : Test de la veste chauffante Milwaukee.
TOUTES NOS VIDÉOS
À lire également
HpO, l’IA pour le renouvellement des réseaux d'eau potable
HpO, l’IA pour le renouvellement des réseaux d'eau potable
Le spécialiste de l'ingénierie de l'eau Altereo lance HpO, une solution technologique destinée aux acteurs publics et privés qui doit multiplier l'efficacité des programmes de renouvellement des réseaux d'eau potable.
EJ lance une grille avaloir pour grands débits
EJ lance une grille avaloir pour grands débits
Sur le salon Cycl'Eau, les 10 et 11 avril à Bordeaux, EJ lancera sa grille avaloir grands débits Tempo Plus LR.
Renault dévoile le nouveau Kangoo
Renault dévoile le nouveau Kangoo
Comme souvent dans le monde de l'automobile, un concept car dévoile de façon quasi définitive, les lignes d'une nouveau modèle..
La filiale américaine de Hatz change de nom
La filiale américaine de Hatz change de nom
Hatz Diesel Amérique du Nord, voici le nouveau nom de la filiale américaine de Hatz, en charge des ventes et du service sur la totalité du continent nord-américain.
Comment cartographier ses interventions sur les réseaux ?
Comment cartographier ses interventions sur les réseaux ?
Pour concurrencer les grands groupes de BTP sur les appels d’offres, les PME/TPE de la construction mettent toutes les chances de leur côté en adoptant des systèmes connectés.
Réseaux VRD n° 251 vient de paraître
Réseaux VRD n° 251 vient de paraître
Travaux sous tension : au-delà des normes imposées pour plus de sécurité ; Travaux sous-tension : la France, marché spécifique pour la nacelle ; La technologie EGI repart avec Klubb ; Retrait des canalisations amiantées...
Nos coups de cœur Cycl'eau 2019
Nos coups de cœur Cycl'eau 2019
Bordeaux accueille la 3e édition du salon Cycl'eau, un salon dédié à l'eau et qui rayonne sur tout le grand sud-ouest.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Applications
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Construmat
14 Mai 2019
Construmat
TAP 2019
15 Mai 2019
TAP 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
16 Mai 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Conducteur / Conductrice de benne TP
- Assistant chargé / Assistante chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- Assistant chargé / Assistante chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- Chef d'équipe travaux publics
+ D’OFFRES
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.