CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > Eiffage et Captrain remportent 2 des 4 lots de l’appel d’offres lancé par SNCF Réseau
RAIL

Eiffage et Captrain remportent 2 des 4 lots de l’appel d’offres lancé par SNCF Réseau

PUBLIÉ LE 12 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Eiffage et Captrain remportent 2 des 4 lots de l’appel d’offres lancé par SNCF Réseau
© Eiffage Rail
Le groupement Eiffage-Captrain remporte les lots 1 et 5 de l’appel d’offres lancé par SNCF Réseau, portant sur la régénération industrielle du réseau ferroviaire, pour un montant de près de 415 M€.
 
Dans le cadre de l’appel d’offres lancé par le gestionnaire du réseau ferré national en 2022, le groupe Eiffage (au travers de sa filiale Eiffage Rail) et l’entreprise de fret ferroviaire Captrain (filiale de Rail Logistics Europe) ont été retenus en groupement par SNCF Réseau, afin de réaliser des travaux de régénération de voies des lots 1 et 5 pour un montant global ferme de près de 415 M€ (80 % part Eiffage), qui pourrait dépasser 790 M€, après activation des tranches annuelles reconductibles. Cette double attribution conforte ainsi la place occupée par Eiffage Rail et Captrain au sein de la filière industrielle ferroviaire française.
 
Remplacer 49 appareils de voies sur LGV
Le contrat du lot 1 porte sur le remplacement d’appareils de voie sur les lignes à grande vitesse Atlantique, Nord Europe et Sud Est Européen. La tranche ferme (2025-2028) d’une durée de 4 ans pourra être prolongé de 2 années complémentaires (2029-2030). Mobilisant d’importants moyens matériels et humains (plus d’une centaine de collaborateurs par période de travail) la première tranche permettra de remplacer 49 appareils de voies lors d’opération effectuées le week-end sous coupure totale de la circulation.
 
Régénérer 524 km de voies en 4 ans
Portant sur la régénération des voies de lignes classiques par méthode industrielle sur l’ensemble du réseau ferré national, le lot 5 comprend une tranche ferme de 3 ans (2025 à 2027) avec possibilité de trois années optionnelles (2028 à 2030). Au programme, 524 km de voies seront régénérés sur tout le territoire à l’aide des trains-usines d’Eiffage Rail et des moyens de traction de Captrain opérés par quelque 400 collaborateurs des deux entreprises. Une industrialisation des travaux qui le renouvellement du rail, du ballast, et des traverses sur une distance d’environ 1 000 mètres de voie par période de travaux et garantissent la réouverture de la ligne à la circulation des trains commerciaux à l’issue de chaque période. À noter sur ce deuxième contrat, le déploiement d’innovations visant, notamment, à promouvoir le recyclage et à réduire l’empreinte carbone des opérations. À titre d’exemple, des panneaux (rails et traverses) seront découpés et réemployés sur site et à partir de 2027, des machines de génération et de stockage d’hydrogène permettront l’alimentation bimode – électricité/hydrogène – des locomotives.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
SNCF Réseau confie à Eiffage Rail la modernisation du viaduc de Rochepinard
SNCF Réseau confie à Eiffage Rail la modernisation du viaduc de Rochepinard
Le projet Libarot valorise les coproduits coquilliers dans les infrastructures de transport
Le projet Libarot valorise les coproduits coquilliers dans les infrastructures de transport
Eiffage sur la phase 2 de la gigafactory à Douvrin
Eiffage sur la phase 2 de la gigafactory à Douvrin
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS