CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > Les Parisiens, fervents défenseur des transports en commun
RAIL

Les Parisiens, fervents défenseur des transports en commun

PUBLIÉ LE 28 FÉVRIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Les Parisiens, fervents défenseur des transports en commun
77 % des Parisiens estiment que les transports en commun sont le moyen le plus pratique de se déplacer en ville et se rendre au travail © Hitachi Rail
A l’initiative de Hitachi Rail, une étude mondiale menée en décembre 2023 dans 12 métropoles indique que les Parisiens plébiscitent majoritairement les transports publics verts plutôt que la voiture ou l’avion.
 
Commandée par Hitachi Rail en décembre 2023, une nouvelle étude réalisée à l’échelle mondiale laisse apparaitre que les Parisiens comptent parmi les plus fervents défenseurs des transports en commun. Dans le cadre de cette enquête, menée par le cabinet Savanta ComRes dans 12 métropoles(1), un panel de 1 000 personnes environ ont   largement indiqué préférer les transports en commun (TC) et notamment le train par rapport à la voiture lorsqu’il est question de se déplacer à l’intérieur et en dehors de Paris. A moins de 6 mois des Jeux olympiques et Paralympiques de Paris, cette préférence est un signe positif alors que la « ville lumière » se prépare à accueillir des visiteurs du monde entier.
 
Les Parisiens adeptes des transports en commun
Parmi un total (toutes villes confondues) de 12 000 citadins, les Parisiens se positionnent en deuxième place des habitants les plus susceptibles de considérer leur système de transport public comme pratique, après les Singapouriens. Au total, 77 % des Parisiens estiment que les transports en commun sont le moyen le plus pratique de se déplacer en ville et se rendre au travail. Ainsi :
• 45 % utilisent le métro.
• 27 % utilisent le bus,
• 24 % le train,
• 12 % le tramway,
• 11 % le vélo.
A noter que Seulement 12 % des personnes interrogées préfèrent la voiture au transport en commun.
 
La saturation des réseaux, un frein pour les usagers.
S’ils sont adeptes de leurs transports en commun, cette étude met en exergue le principal à une utilisation plus fréquente : la saturation. Un véritable frein pour les 18-24 ans dont la très grande majorité (85 %) a indiqué qu’ils utiliseraient plus souvent les transports en commun s’ils pouvaient éviter les rames bondées. Autre sujet, l’interconnexion (2) jugées pas assez efficiente pour 70 % des Parisiens. Interrogé sur le fléchage du financement des transports, les Parisiens indiquent clairement qu’ils préfèrent privilégier les investissements dans les transports en commun plutôt que dans l’automobile (81 % favorables, 3 % contre). La majorité des personnes interrogées (54 %) déclare qu’elle serait susceptible d’utiliser plus souvent un système de transport public mieux interconnecté, même si cela coûtait plus cher.
 
« Nos dernières études montrent que les Parisiens sont très friands de transports en commun écologiques pour se déplacer en agglomération et entre les villes. Les Jeux olympiques approchant à grands pas, les urbanistes seront ravis d’apprendre que plus des trois quarts des Parisiens considèrent leur système de transport comme pratique. Il est clair que la démarche audacieuse du gouvernement visant à interdire les vols intérieurs courts lorsqu’il existe une alternative ferroviaire s’est avérée très incroyablement populaire, avec un soutien plus élevé en France que partout ailleurs dans le monde. Nos données montrent également que près de la moitié des Parisiens prévoit de prendre encore plus le train dans les cinq prochaines années. Le défi de notre industrie réside donc dans notre capacité à proposer les transports en commun intelligents, fluides et durables dont les villes et les citoyens ont besoin » - François Destribois, Senior Director Rail Control, Hitachi Rail
 
Le TGV une alternative aux vols intérieurs
En 2021, la France s’est illustrée en devenant le premier pays à promulguer une loi « Climat et Résilience » visant notamment à interdire les vols intérieurs lorsqu’une alternative ferroviaire existe pour les trajets de moins de deux heure trente.  Ainsi, les données collectées indiquent que cette loi est soutenue par 75 % des Français interrogés. Un résultat qui place la France en tête des pays étudiés. Un soutient au TGV renforcé par la volonté affichée par 46 % des interrogés qui ont déclaré avoir prévu de voyager davantage en train dans les cinq prochaines années quand 13 % du panel pense se déplacer plus en voiture et 4 % en avion.  En revanche, il est important de souligner que pour les Parisiens, les tarifs affichés pour les trajets longues distances, sont de loin, un facteur des plus déterminant à l’heure du choix d’un mode de transport
 
Des systèmes de signalisation à la pointe
Afin de contribuer à des transports en commun fluides et durables à Paris, et dans les villes du monde entier, Hitachi Rail fournit à la RATP des systèmes de signalisation CBTC de dernière génération sur les lignes 3 et 6, ainsi que des services de maintenance (depuis 1913), qui permettent au gestionnaire d’assurer un service 24 h/24 et 7 j/7 capable de transporter des millions d’usagers chaque jour. Côté ferroviaire, Hitachi Rail a également introduit la technologie ERTMS pour les systèmes de signalisation, sur les lignes à grande vitesse, améliorant ainsi leur fiabilité, leur disponibilité et leur fréquence.  Enfin, l’ETR1000, célèbre train à grande vitesse de l’entreprise, assure également un nouveau service incroyablement populaire entre Paris et Milan, ce qui contribue à proposer une alternative compétitive aux vols sur cet itinéraire.
 
Notes :
(1) Berlin, Copenhague, Dubaï, Londres, Milan, Paris, San Francisco, Singapour, Sydney, Toronto, Varsovie et Washington D.C.
(2) Par système de transport public « mieux interconnecté », nous entendons un système où tous les modes et services de transport, tels que les tramways, les métros, les trains, les bus, les vélos, les trottinettes électriques, les taxis et les parkings sont organisés et interconnectés. Ils facilitent ainsi les correspondances entre les différents types de transports en commun, augmentent la fréquence et la rapidité des trajets, fournissent des informations claires sur les services, offrent des itinéraires alternatifs viables aux déplacements en voiture et réduisent la saturation ainsi que les retards des transports.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Infrastructure : le fret ferroviaire entre optimisme et pessimisme
Infrastructure : le fret ferroviaire entre optimisme et pessimisme
La RATP place une nouvelle émission obligataire verte de 500 M€
La RATP place une nouvelle émission obligataire verte de 500 M€
Le train hydrogène gagne le Moyen-Orient
Le train hydrogène gagne le Moyen-Orient
La RATP ouvre ses portes pour les Journées européennes du patrimoine
La RATP ouvre ses portes pour les Journées européennes du patrimoine
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS