Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > TSO réagit à l’annonce d’Emmanuel Macron
RAIL

TSO réagit à l’annonce d’Emmanuel Macron

PUBLIÉ LE 30 NOVEMBRE 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
TSO réagit à l’annonce d’Emmanuel Macron
Pour Romuald Hugues, le développement des RER dans 10 métropoles redonne de la visibilité au secteur des travaux ferroviaires. ©TSO
Avec l’annonce surprise du 28 novembre, le Président Emmanuel Macron a mis un coup de projecteur sur les Réseaux Express Régionaux. Pour Romuald Hugues, vice-président de TSO, cette déclaration redonne de la visibilité au secteur des travaux ferroviaires et constitue un vrai levier pour le report modal.

Romuald Hugues a détaillé, lors d’un entretien avec nos confrères du Moniteur.fr, les principales finalités attendues suite à cette annonce. Ainsi Romuald Hugues a indiqué : « il y avait déjà une volonté exprimée de remettre le ferroviaire au centre du jeu, de mener sa régénération et son développement. Mais nous constations également que notre principal donneur d’ordres, SNCF Réseau, faisait l’objet d’arbitrages budgétaires qui ne lui permettaient pas de financer tous les travaux nécessaires. C’est donc très rassurant de voir aujourd’hui que l’Etat veut investir dans ce sujet […]. Le développement du réseau ferré en France passera par celui des services express métropolitains. […] Un bon exemple, c’est le projet en gestation à Bordeaux dont le développement permettrait de se connecter au futur GPSO [projet de LGV Bordeaux-Toulouse] et de développer les gares centrales de la ville ».

A l’occasion de cette interview accordée à notre confrère, Romuald Hugues a également partagé les convictions et la vision de TSO sur les transports ferroviaires urbains et péri-urbains : « renforcer les RER aurait un vrai impact positif sur le report modal pour résoudre prioritairement les trajets pendulaires domicile-travail de courte distance (moins de 5 km) qui sont réalisés aujourd’hui à 83% en voiture thermique. Un sujet de congestion qui touche la région francilienne comme la plupart des grandes aires urbaines françaises. Et de ce point de vue, le RER depuis sa création a prouvé qu’il apporte une vraie solution là où se situent les plus fortes densités de flux concentriques de transport de marchandises et de personnes. » 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Les systèmes d’annonce évoluent vers le numérique
Les systèmes d’annonce évoluent vers le numérique
La gare du Nord accueille le plus grand chantier RAVI d’Europe
La gare du Nord accueille le plus grand chantier RAVI d’Europe
3 ans et demi de travaux pour rouvrir la ligne Nancy-Contrexéville
3 ans et demi de travaux pour rouvrir la ligne Nancy-Contrexéville
NGE prend le train de l’international
NGE prend le train de l’international
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS