Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Des traverses qui ne souffrent aucune contestation

Des traverses qui ne souffrent aucune contestation
Par CB, le 8 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Infrabel vient de procéder à Anvers à la pose officielle des premières traverses en béton de soufre sur des voies de chemin de fer en Europe. Une innovation dans le monde ferroviaire, mais également une petite révolution pour l’environnement qui intéresse également SNCF Réseau.

« La production de ciment émet beaucoup de CO2. D’abord de par la nature de la réaction chimique de transformation du calcaire en ciment ; ensuite parce que ce processus est très énergivore, nécessitant d’atteindre une température de 1 400 degrés », explique Infrabel. Avec le béton de soufre, une température de 135 °C suffit à modeler la traverse. La production de dioxyde de carbone est ainsi fortement réduite (soit de 40 %) passant de 75 kg de CO2/traverse à 45 kg. Autre point positif: le nouveau matériau créé est étanche au liquide, extrêmement résistant à l’acidité, contrairement au mortier ou au ciment, et entièrement recyclable ! Le béton de soufre répond en effet point par point au concept « du berceau au berceau », ce qui est unique pour un matériau de construction. Lorsqu’on le brise, le chauffe, le refond (à 135 °C) et qu’on le coule ensuite dans un moule, on crée un produit fini ayant les mêmes qualités et les mêmes caractéristiques. En fin de vie ou endommagées, les traverses en béton de soufre pourront donc être refondues pour former de nouvelles pièces. « Un tel matériau permet en plus de valoriser le soufre qui reste aujourd’hui un déchet de l’industrie pétrolière. Il s’agit d’une première en Belgique et en Europe dont nous pouvons être fiers » se réjouit le gestionnaire du réseau belge.
 

Expérimentation en 2013 sur la voie du tramway de Kusttram (Belgique)

Une technologie qui intéresse SNCF Réseau
Portant la marque Thiomaterial, ces premières traverses précontraintes à base d’un nouveau composite sont le résultat d’une collaboration entre le fabricant de béton De Bonte International et la société de chemins de fer belge Infrabel. Elles seront produites en série, dès août 2021, par la firme à raison de 25 000 pièces par an pendant 8 ans sur un site de Baudour, dans la région de Mons. « D’un point de vue technique, les performances d’une traverses Thiomatérial sont similaires à une traverse en béton classique. De plus, la traverse Thiomatérial ne nécessite aucun délai de maturation contrairement au béton classique qui exige un délai de maturation de 28 jours avant mise en voie » indique de son côté le fabricant de béton. En septembre 2019, après une expérimentation et un REX favorable en Belgique, SNCF Réseau (1) a décidé de lancer une phase d’homologation du produit sur le RFN. Plus précisément, il a été prévu de profiter du chantier de renouvellement en Suite Rapide sur la ligne 800 000 de Givors à Grezan pour poser la zone d’essai en voie au printemps 2020. 166 traverses M450 PI TH dont 10 recyclées ont ainsi été posées le train suite rapide de la société Transalp. Une visite de la zone a été effectuée après le chantier (momentanément suspendu par la crise COVID-19), elle a permis de compléter les éléments issus de la pose (quelques épaufrures liées aux manipulations), et d’effectuer les constats de l’état initial de la zone d’essai. Les résultats des visites sur zone à 6 mois et à 1 an programmées dans le cadre de suivi de l’homologation en voie sont attendus cette année.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
(1) Source: Bulletin N° 298 de Juillet-Août 2020 Netactif-com.fr

 

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
SNCF Réseau : 3 nouvelles formations niveau bac
SNCF Réseau : 3 nouvelles formations niveau bac
Trois titres de formation reconnus par l’État et validés par France compétences ont été créés début janvier par SNCF Réseau. Ils viennent renforcer sa position de leader en tant qu’organisme de formation ferroviaire pour les métiers de l’infrastructure.
Mise en service du T9, le nouveau tramway reliant Paris à Orly
Mise en service du T9, le nouveau tramway reliant Paris à Orly
Le 10 avril prochain verra l'inauguration officielle, puis la mise en service du nouveau tramway T9 entre Paris et le centre-ville d'Orly (Val de Marne). Trente minutes suffiront pour relier les deux villes, en traversant les communes d'Ivry-sur-Seine, Vitry, Thiais et Choisy-Le-Roi.
Oc’Via Maintenance, la cheville ouvrière du CNM [1/2]
Oc’Via Maintenance, la cheville ouvrière du CNM [1/2]
Et si l’avenir de la maintenance d’infrastructures ferroviaires se jouait sur la ligne du CNM ? Une maintenance qui serait agile et dynamique, et qui évoluerait en fonction des données remontées du terrain. C’est en tout cas ce qui ressort d’une discussion tenue à bâton rompu avec Bruno Dabilly, président d’Oc’Via Maintenance et Olivier Mari son directeur technique.
Egis se hisse vers un futur meilleur
Egis se hisse vers un futur meilleur
A l’occasion de la présentation de ses résultats 2020 à la presse, le groupe d’ingénierie a présenté son nouveau plan stratégique Impact the future articulé autour des mobilités durables, l’international et la transition écologique.
Régionéo préqualifié dans le Grand Est
Régionéo préqualifié dans le Grand Est
Le nouvel opérateur ferroviaire annonce avoir été préqualifié dans le cadre du processus des futurs appels d’offres pour les lignes Nancy-Contrexéville (L14) et Bruche-Piémont-Vosges (BPV) ouvertes à la concurrence par la région Grand-Est.
SCLE distinguée pour ses pratiques managériales
SCLE distinguée pour ses pratiques managériales
L’entreprise, entité d’Engie Solution, s’est vue décerner la palme d’or du prix EFQM qui distingue des entreprises ayant fait preuve d’une réussite incontestable dans la mise en œuvre de leur stratégie et l'amélioration continue de leurs performances.
Le coffrage glissant au service du ferroviaire
Le coffrage glissant au service du ferroviaire
Pour couler les 8 km de dalles ferroviaires multicouches de l’Albvorlandtunnel, un tronçon du projet Stuttgart-Ulm mené par la Deutsche Bahn, l’entreprise exécutante a mobilisé un finisseur sur chenilles Vögele Super 2100-3i équipé d’une table de pose à haut pouvoir de compactage. Compte-rendu.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.