Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Ligne 14 Nord : la tribune d’opinion du président de la Seine-Saint-Denis

Partager :
Ligne 14 Nord : la tribune d’opinion du président de la Seine-Saint-Denis
Station du Pont-Cardinet. Maquette - oeuvre Tobias Rehberger. Avec sa forme rappelant les entrées d’Hector Guimard, cette sculpture de l’artiste allemand Tobias Rehberger veut marquer l’entrée de la station. C’est la dimension ludique et colorée de l’arche ainsi que sa fonction cachée de « montre à affichage binaire » qui a séduit les commanditaires de cette oeuvre co-financée avec Emerige.
Par CB, le 14 décembre 2020
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« Inaugurée cet après-midi, la ligne 14 arrive enfin à Mairie de Saint-Ouen, et c’est une excellente nouvelle » a déclaré Stephane Trousel, président de département de la Seine-Saint-Denis. Pour autant, l’élu pointe les difficultés et les conséquences des retards chroniques pris par les projets d’infrastructures pour les habitantes et habitants de la Seine-Saint-Denis.

« En Seine-Saint-Denis, peut-être encore plus qu’ailleurs, les transports en commun ont toujours été bien plus que des moyens de déplacement ; ils améliorent le quotidien de chacune et chacun. Ils représentent l’opportunité d’avoir un meilleur accès à l’emploi et à l’éducation, à la culture, aux loisirs, et finalement à l’ensemble des équipements que l’on est en droit d’attendre lorsque l’on vit au cœur d’une des régions les plus riche d’Europe. Ils créent aussi les conditions pour que des entreprises viennent s’installer et que des pôles économiques se développent partout sur notre territoire. Ils permettent enfin d’en finir avec le « tout-voiture » et de lutter contre les différentes pollutions qui affectent le cadre de vie des habitantes et habitants autant que leur santé. Alors oui, pour toutes ces raisons, l’arrivée de la ligne 14 du métro à Saint -Ouen est une bonne nouvelle !
Mais c’est exactement pour ces mêmes raisons qu’il m’est impossible de ne pas penser avec amertume à tout ce qui aurait déjà pu changer pour les habitantes et habitantes de la Seine-Saint-Denis si ce projet de prolongement Nord de la ligne 14 n’avait pas eu 3 ans de retard.
La réalité est que l’inauguration d’aujourd’hui ne cache pas la multitude de retards chroniques accumulés dans notre département en matière de transports en commun. Le prolongement de la ligne 12 qui en est désormais à plus de 4 ans de retard – et des surcoûts de plus en plus élevés, que l’on demande aux collectivités locales d’éponger, sans possibilité de remise en question des causes et responsabilités sur ces retards. Le T1 à Val-de-Fontenay, qui aurait été si utile pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 et qui ne sera bouclé au plus tôt qu’en 2025 pour la première phase, et en 2026 voire 2027 jusqu’à Fontenay-sous-Bois. Le TZen3 que nous venons enfin de lancer alors que le projet a plus de dix ans. Et je ne parle pas du métro du Grand Paris Express dont les lignes ne verront désormais le jour qu’en 2030.
L’enthousiasme qui préside à cette inauguration tant attendue ne peut donc masquer des inquiétudes. A commencer par les problèmes structurels de financement des transports en commun, et de la difficulté que nous rencontrons à boucler le financement de beaucoup de projets, faute de prendre en compte la situation particulière de chaque territoire. Demander le même taux de financement à des départements comme la Seine-Saint-Denis et à des départements beaucoup plus riches ne peut que renforcer les déséquilibres territoriaux. Un problème d’équité que nous soulevons depuis de nombreuses années et que je tiens à rappeler avec force.
Comment ne rien dire également face aux négociations qui se sont engagées sur le prochain CPER (Contrat de Plan Etat-Région) et qui ne sont en rien rassurantes ? Sortir les transports de la programmation et se contenter de prolonger les financements actuels jusqu’en 2022, c’est prendre le risque de retarder encore plus le rattrapage en matière de transports en Seine-Saint-Denis.
Alors oui, l’inauguration de ce jour est une chance. Mais c’est parce que nous voulons que chaque habitante et chaque habitant de la Seine-Saint-Denis puisse profiter de cette chance que nous nous devons de ne rien céder face aux tergiversations et aux reculades constantes qui sont vécues comme autant d’abandons par notre population ».
Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
  BTP ça tourne traverse les siècles
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 36
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (15 €)
À lire également
Systra fait avancer les corridors de fret paneuropéens à l’Est
Systra fait avancer les corridors de fret paneuropéens à l’Est
Systra a décroché un nouveau contrat en Pologne, en groupement avec le cabinet de conseil BPK Mosty, pour préparer les travaux de modernisation d’un corridor de fret paneuropéen.
SNCF Réseau : le centre de formation de Saint-Priest sort de terre
SNCF Réseau : le centre de formation de Saint-Priest sort de terre
La construction du campus SNCF Réseau de Saint-Priest près de Lyon avance à grands pas. Ce sera, avec Bègles et Nanterre, l'un des trois sites dédiés aux formations du ferroviaire en France qui remplaceront les 25 centres de formation actuellement disséminés sur le territoire.
380 M€ investis sur le réseau ferré en Pays de la Loire
380 M€ investis sur le réseau ferré en Pays de la Loire
En 2020, le montant des investissements, hors maintenance, réalisés sur le réseau ferré en Pays de la Loire, est le 2e plus élevé de France, avec près de 380 M€ investis pour assurer la modernisation et la performance du réseau. C’est 75 % de plus qu’en 2019 (214 M€).
Tisséo donne l’exemple
Tisséo donne l’exemple
Lors de son comité syndical du 10 février 2021, Tisséo Collectivités a entériné un solide programme d’investissements de 302 M€ pour contribuer au plan de relance.
580 M€ pour pérenniser les petites lignes en région Sud
580 M€ pour pérenniser les petites lignes en région Sud
L’Etat vient de signer un protocole d’accord entre la région Sud et SNCF Réseau visant à pérenniser 435 km de lignes de dessertes fines du territoire. 5 lignes sont concernées, pour 580 M€ de travaux étalés sur 10 ans.
[SCOOP] MDC Groupe Zeck joue la carte TinBin
[SCOOP] MDC Groupe Zeck joue la carte TinBin
L’équipementier MDC Groupe Zeck ajoute un atout à son jeu en devenant le représentant exclusif pour la filière ferroviaire et sur la France du TinBin TC2. Un équipement de succion à sec pour pelle hydraulique autour duquel le constructeur berlinois BSB GmbH a bâti outre-Rhin une grande part de sa renommée. Visite guidée.
Captrain France (ex VFLI) mise sur ses jeunes forces vives
Captrain France (ex VFLI) mise sur ses jeunes forces vives
Dans la continuité de VFLI, l’entreprise de fret ferroviaire qui a rejoint le réseau européen Captrain compte accompagner sa croissance par le recrutement et la formation de 100 à 150 nouveaux collaborateurs tous les ans.
Tous les articles RAIL
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Mécanicien(ne) d'atelier et de chantier en matériels-BTP-
- Ingénieur / Ingénieure d'études en génie climatique
- Conducteur / Conductrice de travaux publics
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.