Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Chemins de fer européens : ce qui change au 1er novembre

Chemins de fer européens : ce qui change au 1er novembre
Par CB, le 2 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Depuis dimanche, le secteur ferroviaire européen bénéficie de nouvelles procédures harmonisées qui réduiront les coûts et les charges administratives. Ces nouvelles règles complètent le quatrième paquet ferroviaire, une série de mesures visant à rendre les chemins de fer européens plus efficients et plus compétitifs.

Depuis samedi 31 octobre, le délai octroyé aux états membres n’ayant pas été en mesure de transposer les directives interopérabilité (2016/797) et sécurité (2016/798) du pilier technique du quatrième paquet ferroviaire a pris fin. Mme Adina Vălean, commissaire européen chargée de la mobilité et des transports, a ainsi déclaré : « Le 31 octobre est une date importante pour le rail européen, avec l’expiration du délai de transposition des directives sur la sécurité et l’interopérabilité ferroviaires. La mise en œuvre intégrale du quatrième paquet ferroviaire dans l’ensemble de l’UE est essentielle pour stimuler le transport par rail.»

De nouvelles règles d’interopérabilité
Les nouvelles règles contribueront à accroître l’interopérabilité, la fiabilité et la capacité de réseau ferroviaire européen. Par exemple, les nouvelles procédures simplifiées renforceront la compétitivité et l’innovation dans le secteur en permettant plus facilement aux entreprises et aux constructeurs ferroviaires d’opérer ou de vendre des technologies innovantes dans plus d’un État membre. En outre, elles prévoient de renforcer le rôle de l’Agence de l’Union européenne pour les chemins de fer (AFE), qui est devenu l’organisme européen de certification unique pour les véhicules ferroviaires et les opérateurs du trafic ferroviaire, à partir du 31 octobre. Dans le cadre de son nouveau rôle, l’Agence sera responsable de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) des véhicules, de la certification en matière de sécurité et de l’approbation des équipements au sol du système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS) et ce dans tous les États membres. Dans ce contexte, la commissaire exhorte les Etats membres qui n’ont pas encore pu transposer ces directives dans leur référentiel national à « remplir cette obligation très rapidement. La mise en œuvre de son pilier technique simplifiera considérablement les procédures et réduira les coûts pour les entreprises ferroviaires opérant dans toute l’Europe ».

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Le coffrage glissant au service du ferroviaire
Le coffrage glissant au service du ferroviaire
Pour couler les 8 km de dalles ferroviaires multicouches de l’Albvorlandtunnel, un tronçon du projet Stuttgart-Ulm mené par la Deutsche Bahn, l’entreprise exécutante a mobilisé un finisseur sur chenilles Vögele Super 2100-3i équipé d’une table de pose à haut pouvoir de compactage. Compte-rendu.
Imaginer l’avenir du quartier Belgrand – Saint-Fargeau
Imaginer l’avenir du quartier Belgrand – Saint-Fargeau
Alors que des espaces vont être libérés par le déménagement de l’atelier de maintenance des équipements de Belgrand – Saint-Fargeau sur le site de Vaugirard, le groupe RATP lance une concertation citoyenne afin d’imaginer le devenir de ce site industriel.
Thales et ferroviaire : vers un divorce ?
Thales et ferroviaire : vers un divorce ?
Trop diversifié selon certains investisseurs, le fleuron national s’apprêterait à vendre son activité de signalisation ferroviaire. Une opération qui pourrait lui rapporter 1,5 Md€.
Renouvellement de voies en Auvergne
Renouvellement de voies en Auvergne
Depuis le 22 février et jusqu’au 30 avril, l’infrapôle Auvergne de SNCF Réseau supervise le renouvellement des voies ferrées entre Moulins et Saint-Germain-des-Fossés. 36, 2 km de voies sont remises à neuf pour un investissement de 51,9 M€.
RNTP 2021 : demandez le programme
RNTP 2021 : demandez le programme
"Résilients dans la crise, dynamiques pour la relance", c’est la thématique choisie par le GART et l’UTP pour leur cycle de conférences qui se dérouleront du 28 au 30 septembre à Toulouse. 
Lemonnier SAS a misé sur la bonne étoile
Lemonnier SAS a misé sur la bonne étoile
Distributeur notamment de la marque Mercedes Benz Unimog, la société Lemonnier propose un service de location d’engins de traction pour ses clients industriels disposant d’installations terminales embranchées. Ses solutions de manutention rail-route offrant un éventail de traction ferroviaire allant de 50 à 4 500 t.
Ligne des Horlogers : le temps du chantier
Ligne des Horlogers : le temps du chantier
Depuis le 1er mars et jusqu’au 31 octobre 2021, SNCF Réseau réalise d’importants travaux de modernisation sur la ligne des Horlogers, ligne de montagne centenaire, qui relie Besançon (25) à la Chaux-de-Fonds en Suisse pour un budget prévisionnel de 55,5 M€.
Tous les articles RAIL
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.