Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

ETF au chevet du RER C

Partager :
ETF au chevet du RER C
Par CB, le 2 mars 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Attributaire du marché « suite rapide zone dense », la filiale ferroviaire d’Eurovia vient d’engager les travaux de renouvellement de 8 km de voies entre les stations Champs-de-Mars et Chaville-Velizy.

Alors que les travaux de finition viennent à peine de se clôturer sur la ligne J entre Houilles et Asnières, les équipes ETF ont entamé le 24 février un deuxième lot de travaux sur la ligne C du RER. Pour ce chantier à 18 M€ entièrement financé par SNCF Réseau, ETF effectue le renouvellement total (RVB) de 8 km de voies entre les gares de Champs-de-Mars et Chaville-Velizy. Pour effectuer ces travaux, l’entreprise utilise sa suite rapide zone dense (SRZD) constituée des deux trains-usine Tevo et Revo, le premier pour le remplacement des traverses et du ballast, le second pour le renouvellement des rails. Cette méthodologie innovante où le remplacement du ballast et des traverses précède celui des rails permet notamment la reddition de la voie à 80 km/h tous les matins. « A chacune des nuits de travaux principaux planifiées du 24 février au 4 avril, les 250 opérateurs mobilisés sur cette opération veilleront à tenir un rendement minimum de 400 m de voie » indique ETF. Pour relever ces défis, ETF s’appuie sur sa base arrière de Trappes où sont acheminés par trains tous les nouveaux matériaux (rails, traverses, ballast). Les TEVO et REVO y retournant chaque matin pour se ravitailler et bénéficier d’un entretien quotidien avant de repartir au travail.

Des mesures anti-bruit
La succession des opérations (travaux préparatoires, travaux principaux, travaux de finition) impliquant une durée de chantier de plusieurs semaines en un point donné, les équipes projet ont pris en compte la question des nuisances sonores et étudié toutes les possibilités de réduction du bruit. « Les opérations les plus sensibles sont celles du remplacement du ballast, du réglage des rails à une température de 25 °C ainsi que les annonces sonores des circulations lorsqu’un train circule sur la voie contigüe au chantier » explique Christophe Vandenbrouck, le chef de pôle SRZD de SNCF Réseau. Afin de réduire au maximum les gênes sonores, les entreprises œuvrant sur le chantier se sont donc organisées en conséquence. Le personnel est formé aux contraintes de bruit et les matériels et les modes opératoires privilégient les techniques les moins bruyantes. La communication par radio est également principalement utilisée, pour éviter les ordres à distance et à voie forte. « Pour limiter la gêne liée aux annonces sonores à l’approche des trains, nous avons fait en sorte, à chaque fois que c’était possible, d’interrompre totalement la circulation sur l’ensemble de la zone de travaux à partir de 20h50 en semaine » précise le chef de pôle. Avec, pour corollaire, un impact sur les circulations. Dans ce contexte, des bus de substitution sont mis en place à partir de 20h50 en semaine entre Javel et Versailles-Château Rive Gauche et entre Javel et Saint-Quentin-en-Yvelines (dans les deux sens de circulation).
 

©BTPRail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Des bactéries pour dépolluer la terre
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Colas Rail signe un contrat de renouvellement de ballast
Colas Rail signe un contrat de renouvellement de ballast
Colas Rail (mandataire) accompagné de l’agence Colas de Mérignac a signé avec SNCF Réseau un contrat de 11 millions d’euros pour le renouvellement de voies et la reprise de plates-formes sur la ligne TER reliant les villes de Beillant et Saintes en Charente-Maritime.
Liège : vers la fin des bouchons ?
Liège : vers la fin des bouchons ?
Les travaux d’infrastructures du futur tramway liégeois ont débuté cet été avec la pose des premiers rails. Prévu pour une mise en service commerciale en octobre 2022, il permettra de désengorger la circulation en déplaçant deux fois plus de personnes que les bus arrivés à saturation.
ETF et le tramway grenoblois
ETF et le tramway grenoblois
A l’occasion de la période estivale, ETF a mené des travaux curatifs et préventifs sur le réseau de tramway de Grenoble. Ce réseau, le deuxième ouvert en France en 1987, nécessite à intervalles réguliers que soient renouvelés les rails ou confortée la voie.
Egis et les revues techniques 4.0
Egis et les revues techniques 4.0
Dans le cadre du projet d’extension du tramway de Marseille, qui comporte 6,2 km d’infrastructures neuves de transport et un site de maintenance et de remisage, Egis a développé de nouvelles pratiques de collaboration et de revues techniques de projet centrées sur la maquette numérique.
ESAF : 20 années sous le signe de l’audace
ESAF : 20 années sous le signe de l’audace
Créée à l’aube des années 2000, la société de travaux ESAF n’a eu de cesse de se réinventer sous l’impulsion de son fondateur et actuel président Jean-Baptiste Fernandez. Après deux décennies passées à développer puis consolider les activités de son entreprise, l’entrepreneur s’apprête à relever un nouveau défi : celui de profiter de la mutation actuelle des marchés de travaux ferroviaires pour la transformer en opportunités de croissance. Revue de détail.
ACX ne fait pas les choses à moitié
ACX ne fait pas les choses à moitié
ACX a mis les bouchées double, voire les bouchées triple, lors de sa journée portes-ouvertes organisée hier sur son site flambant neuf de Pavilly (76). Loin de se contenter de présenter non pas une, mais deux nouvelles pelles ACX 24RR, Benoît et Angeline Avenel, père et fille, en ont profité pour annoncer dans la foulée leur nouveau projet : la version ferroviaire du télescopique Magni RTH 13.26. Trois nouvelles preuves, s’il en est, du dynamisme de cette entreprise familiale et du savoir-faire français !
Ligne 14 Sud : mission accomplie pour Koumba
Ligne 14 Sud : mission accomplie pour Koumba
Koumba, le tunnelier du groupement NGE-WeBuild a terminé sa course hier à la gare Pont de Rungis. Cette arrivée au sprint est un jalon important du prolongement sud de la ligne 14 à Orly. ​
Tous les articles RAIL
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Lille
30 Septembre 2020
Les Rencontres nationales de l'Eau publique
1er Octobre 2020
69e édition du Congrès-Exposition de l’industrie minérale
6 Octobre 2020
+ d'événements
Emploi
- Tireur / Tireuse au râteau
- Conducteur / Conductrice de travaux du BTP
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Conducteur / Conductrice de travaux
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.