Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Etoile ferroviaire de Saint-Pol : mise en orbite des travaux

Partager :
Etoile ferroviaire de Saint-Pol : mise en orbite des travaux
Par CB, le 5 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Comme prévu, et après deux mois de travaux préparatoires, les opérations de modernisation ont débuté sur les deux premières lignes de l’étoile ferroviaire de St-Pol-sur-Ternoise. L’une en direction d’Etaples, l’autre vers Béthune.

« Après avoir lancé les travaux préparatoires le 1er octobre dernier, avec l’installation des zones de stockage au niveau des différentes bases-travaux (ndlr : 15 au total), le chantier ferroviaire proprement dit vient de débuter», se réjouit Pierre Balteaux, directeur de projet pour SNCF Réseaux. Avec, à la clé, un programme dense réparti sur toute l’année 2020 afin de permettre la reprise des circulations ferroviaires le 13 décembre 2020 sur les lignes St-Pol/Bethune et St-Pol/Etaples, cette dernière étant fermée au trafic depuis deux ans. Les travaux comprendront le renouvellement des composants de la voie ferrée sur un linéaire de 93 km au total, ainsi que la remise à neuf de 88 passages à niveau et l’aménagement de quais dans 14 haltes et gares. Plus précisément, les travaux d’amélioration de l’accessibilité aux trains seront réalisés dans les gares d’Hesdin, Montreuil, Anvin, Auchy-les-Hesdin, Beaurainville, Vis-à-Marles, Calonne-Ricouart et Pernes-Camblain. Les travaux comprennent la mise à niveau des quais pour faciliter l’accès aux trains, le changement de l’éclairage ou encore la mise en place de bandes podotactiles. Notons que les travaux seront un peu plus importants à Hesdin avec le rallongement des deux quais. « Selon le train, il arrivait que certains voyageurs soient dans l’obligation de descendre en dehors du quai ! » souligne Pierre Balteaux.  À la suite de ces deux chantiers, ce sera au tour de la ligne reliant Saint-Pol à Arras de faire peau neuve. « Les travaux principaux sur cette troisième branche de l’étoile ferroviaire seront réalisés en 2021 pour une reprise des circulations ferroviaires fin 2021 et permettront, comme pour les deux autres, d’y relancer les trains à leur vitesse nominale » ajoute Pierre Balteaux. Ce projet financé au titre du contrat de plan État-Région a été largement provisionné par la Région (81,5 %), suivi par l’État (9,99 %) et SNCF Réseau (8,50 %). Le montant total de l’opération de modernisation s’élevant à 92,6 M€ dont 25,8 M€ pour la liaison jusqu’à Béthune, 51,6 M € jusqu’à Étaples et 15,2 M€ pour la liaison vers Arras.

Du côté des entreprises de travaux
Sur la ligne St-Pol/Etaples, c’est le groupement Eiffage-Meccoli qui a été retenu pour la réalisation des travaux. Un groupement composé également d’Eiffage Route Nord Est et d’Eiffage Rail Service. Sur cette ligne de 61 km, la pose des voies sera réalisée en faisant appel au robuste TCM60 de l’entreprise Meccoli. Un train de travaux qui va poser, en continu sur la sous-couche ferroviaire, les rails et traverses en lieu et place de l’ancienne voie déposée et dégarnie par des engins de TP.

Un deuxième groupement, Colas Rail/TSO, a quant à lui la responsabilité des travaux sur la ligne St-Pol/Béthune. Ceux-ci comprennent le renouvellement voie/ballast (RVB) sur 8 km, mais également 8 km de RB/RT et 6 km de RT. Les deux entreprises de travaux ferroviaires étant épaulées sur ce lot par Colas Nord-Est, SITS, ASP et FVF, la filiale Sécurisation de chantier de TSO. « Le cœur du chantier de renouvellement est la dégarnisseuse cribleuse RM 900 SF » précise Bouazza Moussafir, directeur des opérations suite rapide et hors suite chez TSO. Conçue pour atteindre un rendement de dégarnissage de 900 m³ par heure, ce train de travaux permet une remise en voie du ballast criblé et du nouveau ballast couche par couche, chacune d’entre elles étant homogénéisée et densifiée par un stabilisateur dynamique de la voie. Pour la pose des panneaux de voies, le groupement a fait le choix de la grue à portique GP89 de Matisa. « Un engin qui roule sur deux rails auxiliaires posés de part et d’autre de l’axe de la voie et qui dépose les panneaux de l’ancienne voie (ndlr : par coupons de 18 m et 30 traverses) et les substitue par de nouveaux panneaux » poursuit le directeur SR&HR.

Mentionnons également, en marge des travaux de pose, l’intervention des entreprises Avenel pour les travaux de signalisation (avec Décima en sous-traitant), du groupement Offroy et Denis Wattez pour les travaux de quais, de Wattez pour les travaux sur ouvrages d’art. Sans oublier Setec Ferroviaire, Sagesrail et SNCF Réseau pour la maitrise d’œuvre travaux et la gestion de travaux en ligne fermée et Infrarail (entité de SNCF Réseau) pour la fourniture des matériaux.
 
©Meccoli. Le train de pose TCM60 de Meccoli
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Zoom sur une pelle de déconstruction à Clichy
En janvier, les équipes de Payen ont livré une pelle de déconstruction à la configuration très atypique à SFB.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Comet Loc, nouveau concessionnaire Kobelco
Kobelco renforce à nouveau son réseau de distribution avec la nomination de Comet Loc dirigé par Frédéric Leyssieux. Le nouveau partenaire couvrira les départements du Var (83) et des Alpes Maritimes (06).
À lire également
Croissance à deux chiffres pour Keolis
Croissance à deux chiffres pour Keolis
2018 a été une année de développement significatif pour Keolis, caractérisée par le gain de nombreux appels d’offres et par une progression du chiffre d’affaires (+10 %) et de l’EBITDA (+15 %).
Ligne Paris-Provins-Troyes : «Des Bouchots» le champagne !
Ligne Paris-Provins-Troyes : «Des Bouchots» le champagne !
Lors du grand chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens, SNCF Réseau a fait visiter aux élus et représentants des usagers le chantier de démolition du tunnel des Bouchots, situé à Saint-Loup-de-Naud, petite commune entre Nangis et Provins. Construit en 1856 et long de 105 m, il a été remplacé par une tranchée à ciel ouvert.
Digital et data : les principaux leviers de performance de la maintenance des infrastructures ferroviaires
Digital et data : les principaux leviers de performance de la maintenance des infrastructures ferroviaires
Développer et opérer un réseau ferroviaire à haut niveau de performance pour augmenter la fréquence de circulation des trains, telle est la mission de SNCF Réseau. Cela implique une disponibilité sans faille et une maitrise de l’état de santé de toutes les installations. Au cœur du projet "surveillance et supervision", la donnée, issue de capteurs connectés pour anticiper les pannes et les défaillances.
Eole : la construction de 16 km de voies attribuée à TSO et Eiffage Rail
Eole : la construction de 16 km de voies attribuée à TSO et Eiffage Rail
144 millions d’euros, c’est le montant du marché remporté en groupement par TSO et Eiffage Rail dans le cadre du projet Eole. Soit l’ensemble de l’équipement en voie entre la gare Hausmann – St Lazare et Nanterre.
L’ogre chinois CRCC s’invite en Allemagne !
L’ogre chinois CRCC s’invite en Allemagne !
Les locomotives du constructeur Vossloh pourraient passer sous pavillon chinois. Si elle obtient le feu vert des autorités compétentes, cette offre qui a été acceptée par le conseil de surveillance du groupe allemand constituerait une nouvelle manifestation de l’appétit de la Chine pour l’industrie européenne.
Le ferroviaire selon Spie batignolles
Le ferroviaire selon Spie batignolles
Depuis son intégration en 2006 au sein de Spie batignolles, Spie batignolles valérian s'est considérablement transformée s'ouvrant vers de nouveaux savoir-faire, notamment en matière de travaux ferroviaires développés en régions. Tour d’horizon.
Nouvelle phase de concertation pour la liaison Roissy-Picardie
Nouvelle phase de concertation pour la liaison Roissy-Picardie
Avis au grand public ! Du 2 décembre prochain au 31 janvier 2020, SNCF Réseau organise une troisième étape de concertation publique sur la liaison ferroviaire Roissy-Picardie. Une ligne qui permettra un accès direct entre le Sud des Hauts-de-France, le Nord-Est du Val d’Oise et la gare Aéroport CDG 2 TGV.
Tous les articles RAIL
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.