Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Lignes TET : les compagnies ferroviaires privées pourront bientôt candidater !

Partager :
Lignes TET : les compagnies ferroviaires privées pourront bientôt candidater !
Par CB, le 28 janvier 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Lundi matin, l’État a lancé un appel à candidatures pour exploiter en un seul lot deux lignes de trains d’équilibre du territoire (TET) : Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux. Transdev, Arriva et SNCF se sont d’ores et déjà positionnées.

En publiant lundi matin l’appel à candidature pour l’exploitation des lignes TET Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux, soit un an et demi après le vote du pacte ferroviaire, l’Etat concrétise le processus d’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs. Ainsi et pour la première fois de son histoire, la compagnie ferroviaire nationale va se trouver en concurrence avec des compagnies ferroviaires privées pour l’exploitation de lignes TET. Ces dernières pourront d’ailleurs « bientôt candidater », le lancement de l’appel d’offres étant attendu pour 2020, assorti d’un cahier des charges à respecter. Le vainqueur de cet appel d’offres aura ensuite la gestion des lignes pour 2022, pour une durée de 10 ans. Transdev et Arriva, la filiale de la Deutsch Bahn destinée à concourir sur des appels d’offres, ont d’ores et déjà fait savoir qu’elles se porteraient candidates afin d’étudier l’opportunité de répondre à ces appels d’offres. Transdev, la filiale de la Caisse des dépôts estime en effet qu’elle est en mesure « d’offrir une nouvelle approche de la mobilité aux territoires en proposant des offres adaptées entre les lignes ferroviaires et les bassins de mobilité que l’entreprise opère le long de ces deux lignes ». Il est vrai que l’opérateur de mobilités exploite de nombreux réseaux urbains et interurbains le long de ces deux lignes et a donc une opportunité unique de proposer des offres de transports publics complémentaires pour les voyageurs. « L’ambition de Transdev à travers cette ouverture à la concurrence est de permettre à l’État (TET) et aux régions (TER) de bénéficier d’une baisse sensible des coûts et de l’accompagner d’une amélioration de la qualité de service, aussi bien s’agissant de la ponctualité, la régularité, la fréquence des trains, tout en optimisant entre eux les différents modes de transport » fait ainsi savoir Thierry Mallet, PDG de Transdev.

Sous réserve de deux conditions essentielles
Les deux candidats pour ce marché expriment en revanche une position commune sur deux sujets centraux de la procédure. A savoir que l’opérateur qui aura la responsabilité d’opérer sur une ligne devra impérativement avoir la maitrise de la maintenance des trains mis à la disposition par les Régions, condition nécessaire selon eux pour avoir une vision d’ensemble sur les opérations et les coûts de maintenance des rames de train. Or le marché prévoit que l’opérateur désigné devra composer avec la maintenance des Coradia Liner effectuée à Nantes, dans le technicentre de la SNCF. Reste aux compagnies à convaincre le ministère des Transports de les autoriser à gérer eux-mêmes les rames et donc à prévoir la construction de leur propre atelier de maintenance, quitte à avoir des doublons comme cela pourrait être le cas sur le site SNCF de Blottereau. Une deuxième condition, complémentaire, concerne la qualité des données transmises qui « sera essentielle pour proposer des offres efficientes, notamment en matière de marketing et de maintenance » indique Transdev.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le choix des deux lignes TET
Les deux lignes de trains d’équilibre du territoire Nantes Bordeaux et Nantes Lyon ont été choisies par le gouvernement car « ce sont deux lignes bénéficiant d’une bonne visibilité sur lesquelles ont été effectués des travaux et le renouvellement de leur matériel roulant » a précisé le ministère aux Echos. Deux allers-retours quotidiens sont opérés pour l’instant sur la ligne Nantes-Lyon, à raison de 380.000 passagers par an. Pour Nantes-Bordeaux, les chiffres montent à trois allers-retours par jour et 680.000 passagers annuels.
 

  BTP ça tourne prêt pour le décollage !
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Sécuriser les compétences de ses équipes avec Systra Académie
Sécuriser les compétences de ses équipes avec Systra Académie
Consolidation du catalogue de formations, nouvelles offres éligibles au CPF, nouvelle offre tarifaire intra/inter entreprise, construction d’une plateforme technique de 2,5 ha, partenariat dans le cadre de parcours MEI en alternance…, le centre de formation à la sécurité ferroviaire de Systra Académie est en pleine ébullition. Focus.
Sécuriser la voie traversante de Donges
Sécuriser la voie traversante de Donges
Déclaré d’utilité publique le 17 novembre 2017, le projet de contournement des sites industriels de Donges est entré dans sa phase travaux pour une mise en service prévisionnelle à l’automne 2022. Sous maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau, le coût du chantier est estimé à 150 M€.
SNCF Réseau adapte ses plans de transports
SNCF Réseau adapte ses plans de transports
Le gestionnaire d’infrastructure se mobilise pour assurer la continuité du fonctionnement du réseau ferroviaire.
1,7 millions d’euros de travaux pour rendre la gare de Libercourt accessible à tous
1,7 millions d’euros de travaux pour rendre la gare de Libercourt accessible à tous
Au Pas-de-Calais, au sein de la gare de Libercourt, SNCF Réseau a engagé des travaux d’amélioration de l’accessibilité aux trains des personnes à mobilité réduite. Coût de l’opération : 1,7 millions d’euros.
Fret : A vos agendas
Fret : A vos agendas
Le 19 novembre 2020, à la mairie de Levallois, Objectif OFP organise une journée de rencontre et d’échanges sur le thème du fret ferroviaire et des OFP.
Travaux caténaires pour Colas Rail sous le nouveau viaduc de Gênes
Travaux caténaires pour Colas Rail sous le nouveau viaduc de Gênes
Colas Rail Italia a mené des travaux de rénovation de voies s’inscrivant dans le projet de construction du nouveau pont Morandi à Gênes.
Est Signalisation joue dans la cour des grands
Est Signalisation joue dans la cour des grands
En rejoignant le groupe Egis qui a pris une participation majoritaire à son capital, l’entreprise lorraine spécialisée en signalisation ferroviaire franchit une étape décisive dans son développement. Quant à l’ingénieriste, cette acquisition lui permet dorénavant d’offrir des prestations sur l’ensemble du cycle en V, soit des études amont jusqu’aux essais et vérifications techniques.
Tous les articles RAIL
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Intersol 2020
3 Novembre 2020
bauma CONEXPO INDIA
3 Novembre 2020
Confs'Amiante
5 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice d'engins lourds de manutention
- Ingénieur / Ingénieure génie civil
- Aide-maçon / Aide-maçonne
- Attaché commercial / Attachée commerciale en services auprès des entreprises
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.