Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

La ligne Creil-Jeumont sera bien armée !

Partager :
La ligne Creil-Jeumont sera bien armée !
Par CB, le 13 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Pour sa première sortie en Hauts-de-France, la nouvelle suite rapide caténaire du groupement Colas Rail/TSO évoluera sur un tronçon de 30 km entre Noyon et Saint-Quentin. Un tour de chauffe qui permettra de remplacer 700 armements caténaires du 18 novembre au 12 décembre 2019.

Un peu de technique tout d’abord. La caténaire est le fil de contact permettant l’alimentation électrique des trains via le pantographe. Celle-ci est fixée au poteau par l’armement, une sorte de bras métallique qui s’étend au-dessus de la voie ferrée et qui, en raison de l’usure occasionnée par le passage des trains, doit être remplacé en moyenne tous les 60 ans. Dans ce contexte, et afin de maintenir le niveau de performance et de service de son infrastructure, SNCF Réseau dote la ligne Creil – Jeumont de 700 nouveaux armements caténaires entre Noyon et Saint-Quentin. Et c’est ici qu’entre en jeu la nouvelle suite rapide 25 kV estampillée Geismar du groupement Colas Rail (mandataire) / TSO. « Pour mener à bien une telle opération en un aussi court délai, et après la région Grand Est où le train-usine a effectué son premier chantier, c’est aujourd’hui en Hauts-de-France qu’intervient ce nouveau train-usine dédié à la régénération des caténaires 25 kV » se félicite la direction territoriale SNCF Réseau Hauts-de-France. A l’image des suites rapides utilisées dans le domaine du renouvellement de voie et de ballast, cet « atelier » sur rail assure en effet un taux de rendement bien plus élevé qu’un dispositif classique. « Grâce à cet équipement de pointe, le remplacement de l’intégralité des armements, y compris les pièces d’attaches d’hauban et pendules, s’effectue selon sa complexité en 10 ou 20 min au lieu d’une ou 2 heures » indique de son côté Alexandra Curiel, directrice générale du groupe Geismar.

Un bijou technologique
Pour réussir ce tour de force, les ingénieurs des bureaux d’études du groupement ont décomposé et transformé les actions effectuées jusqu’alors armement par armement a en la somme de trois actions différentes. Le premier poste est dédié au démontage des pièces d’attaches des haubans de console, au remplacement de ceux-ci ainsi que d’une partie des pendules. Le poste suivant est affecté au remplacement de la console et de l’antibalançant tandis que le troisième poste parachève le pendulage et effectue le réglage de l’encombrement ainsi que la mise en tension à 1 000 DaN du porteur et du fil de contact. Quant au train proprement dit, il s’articule autour d’un module constitué d’un wagon central supportant deux nacelles pouvant accueillir chacune deux caténairistes, un pantographe et des mâts de préhension et de deux wagons situés de part et d’autre du wagon central et équipés d’une grue porte-outil pour déposer et poser les différents éléments d’armement. En complément et de chaque côté de ce module sont disposés des wagons de roulement sur lesquels circulent également des nacelles qui permettent de se replacer au droit de l’axe du support à traiter.
 

©DNA.
Retrouvez toute l'information "rail" dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Nouveau test pour Sébastien

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste le Air+ Smart Mask de Itools. Un test sans concession.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Nouvelle phase de concertation pour la liaison Roissy-Picardie
Nouvelle phase de concertation pour la liaison Roissy-Picardie
Avis au grand public ! Du 2 décembre prochain au 31 janvier 2020, SNCF Réseau organise une troisième étape de concertation publique sur la liaison ferroviaire Roissy-Picardie. Une ligne qui permettra un accès direct entre le Sud des Hauts-de-France, le Nord-Est du Val d’Oise et la gare Aéroport CDG 2 TGV.
Ralentissements sur la ligne Paris Laon
Ralentissements sur la ligne Paris Laon
Pour des questions de sécurité des circulations ferroviaires, SNCF Réseau limite la vitesse de circulation des trains entre Villers-Cotterêts et Corcy (02) dans les deux sens, depuis le 2 octobre et jusqu’à fin novembre 2019.
Ligne des Alpes : une enveloppe de 28,3 M€ est mobilisée
Ligne des Alpes : une enveloppe de 28,3 M€ est mobilisée
Grâce aux apports financiers de l’Etat, de SNCF Réseau et des collectivités territoriales, une enveloppe budgétaire de 28,3 M€ vient d’être débloquée pour les travaux de sauvegarde de la ligne ferroviaire Grenoble – Veynes, dite « ligne des Alpes ».
Le futur métro de Montréal embarque Engie
Le futur métro de Montréal embarque Engie
Le groupement Engie Transport Canada (ETC) a remporté auprès du consortium NouvLR le lot caténaire du futur Réseau Express Métropolitain (REM) de Montréal. Ce contrat d'ampleur s'étendra de janvier 2020 à juillet 2023, donnant lieu à un tout nouveau mode de transport de type métro léger.
RILA ou le contrôle géo-spatial des voies ferroviaires
RILA ou le contrôle géo-spatial des voies ferroviaires
Fugro, le leader mondial de la géo-data, propose aux gestionnaires de réseaux un système d’analyse de leurs infrastructures ferroviaires, le RILA. Son rôle, sonder les voies ferrées pour en connaître l’exacte positionnement. Focus.
Un pacte girondin pour la SNCF ?
Un pacte girondin pour la SNCF ?
A l’occasion du Salon des Maires de France, Jean-Pierre Farrandou a annoncé sa volonté d’une « SNCF peut-être un peu moins nationale et beaucoup plus orientée vers ce qui se passe en province et dans les Régions ». Un souhait dont se félicite l’association des Régions de France.
Premier PPP international pour NGE
Premier PPP international pour NGE
NGE, en groupement avec Saceem, Sacyr et Berkes, vient de décrocher un contrat de 1,1 milliard de dollars portant sur le PPP de la ligne ferroviaire Paso de los Toros-Montevideo, en Uruguay.
Tous les articles RAIL
Applications
Accès au kiosque
Événements
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
Rocalia
3 Décembre 2019
Rocalia
Cycl'eau Strasbourg
4 Décembre 2019
Cycl'eau Strasbourg
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.