x
Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RAIL
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Métropole de Lyon : réception des rames de tramway « nouvelle génération »

Partager :
Nos applications :  
Métropole de Lyon : réception des rames de tramway « nouvelle génération »
Par CB, le 10 juin 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Afin de répondre à la hausse continue de fréquentation du métro et en vue de la prochaine mise en service du prolongement de la ligne B à Saint Genis-Laval-Hôpitaux Sud, le Sytral, l’autorité organisatrice des transports de la métropole de Lyon et du Rhône, investit 430 millions d’euros dans le projet Avenir Métro. Celui-ci prévoit l’acquisition de 30 rames nouvelle génération exploitées en pilotage automatique sans conducteur.

D’une longueur identique à celles de la ligne D, 36 mètres, chaque rame constituée de deux voitures communicantes, peut transporter jusqu’à 325 passagers dont 64 assis. Alstom, qui conçoit le nouveau matériel, a fait appel au lyonnais Fabrice Pouille (10-6 design) pour imaginer le design.
Entièrement accessibles, elles bénéficient des dernières avancées technologiques afin d’optimiser l’information voyageurs et de faciliter la maintenance. Respectueuses de l’environnement, les nouvelles rames éco-conçues seront recyclables à 96% et permettront une optimisation de la consommation d’énergie. Elles seront notamment dotées d’un système d’éclairage LED et de dispositifs de récupération de l’énergie et de freinage. Afin d’optimiser le confort, la sécurité et l’expérience voyageurs, les rames seront entièrement climatisées, équipées de caméras et dotées d’écrans digitaux : 8 écrans i-TCL (la chaine de télévision embarquée du réseau) et 12 écrans d’information d’exploitation en français et anglais (thermomètre de ligne, prochain arrêt, messages d’informations et de perturbation, points d’intérêts de proximité, etc.).

Cap sur les essais dynamiques
Les 30 nouvelles rames acquises pour un montant de 140 millions d’euros, seront hébergées au centre de remisage et de maintenance TCL de la Poudrette situé à Vaulx-en-Velin. Le site de 96 000 m² composé des ateliers de maintenance comprenant 10 voies, d’une zone de remisage, d’une machine à laver et d’une voie d’essais, accueille actuellement les 32 trains des lignes A et B.
Afin d’accueillir les nouvelles rames de la ligne B, des travaux ont été menés entre janvier 2018 et avril 2019. Deux nouvelles voies de maintenance, dotées d’un équipement spécifique permettant l’accès à la toiture pour l’entretien de la climatisation des véhicules, ont ainsi été créées.
La première rame nouvelle génération a rejoint fin avril, le site TCL de la Poudrette. Les deux voitures qui la composent ont été assemblées, préparées puis testées sur la voie d’essais. Les essais dynamiques, réalisés de nuit, ont démarré dans la foulée sur la ligne B. Les 29 autres rames arriveront progressivement sur le réseau TCL : 5 d’ici fin 2019, 16 en 2020 et 8 en 2023, pour la mise en service du prolongement de la ligne B.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Augmentation de la capacité de la ligne B en heure de pointe
A partir du printemps 2020, la ligne sera exploitée progressivement en pilotage automatique sans conducteur. La mise en œuvre de ce nouveau système permettra d’augmenter la capacité de la ligne en réduisant l’intervalle de temps entre les rames. Dès l’automne 2020, les nouvelles rames en circulation offriront une augmentation de l’offre de 30%. En 2023, avec la mise en service de l’extension de la ligne vers Saint-Genis-Laval – Hôpitaux-Sud, des «trains longs » de 4 voitures pourront être mis en circulation aux heures de pointe. Ces 2 rames accouplées pouvant accueillir 650 passagers permettront une augmentation de l’offre de 50 % en heures de pointe.

La ligne A
Afin de répondre aux objectifs d’augmentation de capacité, le matériel roulant de la ligne A sera progressivement renforcé dès 2020 avec l’utilisation de rames existantes issues de la ligne B. Dès 2021, l’augmentation de l’offre aux heures de pointe atteindra 12 %.

La ligne D
En 2020, 2 à 3 rames supplémentaires seront mises en service durant les heures de pointe, offrant une fréquence à 1’30 et une capacité supplémentaire de 17%.
En 2023, le parc de la ligne D sera renforcé avec 10 nouvelles rames identiques à celles de la ligne B et le pilotage automatique sans conducteur remplacé par un système semblable à celui mis en place sur la ligne B. Des « trains longs » de 72 mètres, composés de 4 voitures seront également mis en circulation durant les heures de pointe permettant d’augmenter l’offre de 28%.
 

©Sytral
Retrouvez toute l'information rail dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
  BTP ça tourne fête un anniversaire !
Toutes nos vidéos
À lire également
Quand les techniques routières s’acoquinent avec le ferroviaire !
Quand les techniques routières s’acoquinent avec le ferroviaire !
Les équipes Colas Rail sont à pied d’œuvre sur le chantier de la ligne B du métro de Rennes.
Keolis remporte le contrat de DSP du Grand Nancy
Keolis remporte le contrat de DSP du Grand Nancy
Et de trois en moins d’une semaine ! Après Tours et Orléans, les élus du conseil métropolitain du Grand Nancy viennent de choisir Keolis pour exploiter et gérer les services de mobilité de la métropole.
Inauguration de la ligne T2 du tramway de Casablanca et de l’extension de la ligne T1
Inauguration de la ligne T2 du tramway de Casablanca et de l’extension de la ligne T1
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré le mercredi 23 janvier, la 2e tranche du réseau de Tramway de Casablanca comprenant la mise en service de la ligne T2 et l’extension de la ligne T1.
Grenoble : la soudure symbolique de l’extension du tram A
Grenoble : la soudure symbolique de l’extension du tram A
Le mardi 28 mai, l’entreprise Colas Rail a réalisé la soudure entre les rails actuels et ceux prolongeant le réseau de 950 m depuis la station Denis-Papin à Echirolles jusqu’au futur terminus à Pont-de-Claix.
A Tours, Transdev battu sur le Fil... Bleu !
A Tours, Transdev battu sur le Fil... Bleu !
Après un an de rudes négociations, c’est Keolis, l’opérateur historique du réseau de transport tourangeau, qui a de nouveau été choisi par Tours Métropole Val de Loire pour assurer la gestion du réseau « Fil Bleu ».
À Tours, le tramway passera boulevard Béranger
À Tours, le tramway passera boulevard Béranger
Selon les informations de la Nouvelle République, les 53 élus de Tours, réunis hier en commission générale, ont voté pour un passage de la deuxième ligne de tramway par le boulevard Béranger.
Bordeaux Métropole : le 1er réseau tram de France en kilomètres comme en rames ?
Bordeaux Métropole : le 1er réseau tram de France en kilomètres comme en rames ?
À l’heure où commence la quatrième phase des transports de la Métropole bordelaise, Michel Labardin, le vice-président de la métropole en charge des transports de demain fait le point pour « BTP Rail » sur les projets en cours et à venir….
Tous les articles RAIL
Applications
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Smart Energies 2019
17 Juin 2019
Smart Energies 2019
VST
18 Juin 2019
VST
Les Confs Amiante Lille
18 Juin 2019
Les Confs Amiante Lille
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Aide-maçon / Aide-maçonne
- Manoeuvre gros oeuvre
- Manoeuvre gros oeuvre
- Conseiller / Conseillère technique habitat écologique
+ D’OFFRES
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.