x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RAIL
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Un contrat de meulage pour Colas Rail Ltd

Partager :
Un contrat de meulage pour Colas Rail Ltd
Par CB, le 1er février 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Colas Rail Ltd, la filiale britannique multidisciplinaire de Colas Rail, a été retenue par Network Rail pour réaliser un contrat de meulage de rails sur son réseau national. Ce contrat aura une durée minimale de trois ans, à compter de février 2019.

Pour honorer ce nouveau contrat signé avec le gestionnaire du réseau ferroviaire britannique, et nécessitant de réaliser 1 400 interventions chaque année, Colas Rail Ltd exploitera six trains de meulage, dont elle assurera également l’entretien. Notons que des meuleuses de rails pour voies courantes ont été requises par Network Rail pour réaliser ce marché de meulage correctif et préventif sur l’ensemble du territoire britannique. Colas Rail Ltd a réalisé la mise en exploitation de trois nouveaux engins de meulage de rails, et plus précisément des Loram C44 pour voies courantes. La C44-03, mise en service en 2017, est la plus imposante des trois : elle est composée de 64 meules et mesure près de 150 m de long. L’atelier de maintenance de Rugby, situé dans le comté de Warwickshire (centre de l’Angleterre), a dû être agrandi pour accueillir cette machine hors normes. « C’est un formidable succès pour la division Rail Services. L’obtention de ce contrat est un indicateur de la performance de nos équipes, qui continueront d’apporter des solutions sûres répondant au niveau de qualité souhaité, tout en respectant les délais. Nous respecterons nos engagements envers Network Rail en nous appuyant sur deux leviers-clés : la sécurité et la performance » s’est félicité Jean-Pierre Bertrand, directeur général de Colas Rail Ltd.
 

©Colas Rail Ltd. Le train de meulage C44-03
Retrouvez toute l'information "rail" dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  La Power Road d'Eurovia

Dans le dernier numéro de BTP ça tourne, Charlotte Divet nous fait découvrir la route à énergie positive d'Eurovia.
Toutes nos vidéos
Tribune
route solaire
Veut-on vraiment accélérer la digitalisation des entreprises ?
Le sujet du marché télécoms pour les entreprises est sous les feux de l’actualité avec les remous provoqués par la situation financière très compliqué de l’opérateur Kosc.
À lire également
Déconstruction : « Des progrès à faire sur les petits engins de curage »
Déconstruction : « Des progrès à faire sur les petits engins de curage »
Romain Rousselot est le chef de service matériel de Premys, marque de la déconstruction du groupe Colas issue de la fusion entre les 11 établissements de la déconstruction de Colas Ile-de-France Normandie. Ses achats, il les réalise en favorisant l’interopérabilité des outils, avec une exigence de fréquence d’usage élevée. Les maîtres mots sont donc la robustesse et la fiabilité. Quant à la dimension écologique, elle n’est pas négligeable chez Premys en raison des contraintes toujours plus élevées en matière de maîtrise des poussières et des vibrations en milieu urbain.
Un nouveau contrat au Chili pour le groupement ETF/Colas Rail
Un nouveau contrat au Chili pour le groupement ETF/Colas Rail
C’est le sixième contrat remporté par ce groupement réunissant ETF (mandataire) et Colas Rail avec l’entreprise publique EFE, gestionnaire du réseau ferré chilien. Le montant total est de 45 M€.
La location ne craint pas l’uberisation
La location ne craint pas l’uberisation
Insidieuse, l’uberisation gagne (très) lentement le secteur de la construction, avec, entre autres, pour cible, la location de matériels de chantier. Le phénomène, quoiqu’inquiétant ou progressiste, selon le point de vue où l’on se place, tient pour l’instant plus du frémissement que de la déferlante. Mais les initiatives se multiplient, avec, en ligne de mire, la volonté d’anticiper la demande du marché. « L’uberisation est bien une évolution de la digitalisation, estime Idir Ait Si Amer, PDG de Tracktor. Il s’agit d’apporter le digital et le numérique dans la profession par le biais d’un nouveau canal, plus numérique et plus connecté. La simple digitalisation consiste à faire appel à des outils modernes pour créer de la valeur. Celle-ci nous permet de simplifier la prise de commande et d’automatiser les tâches administratives, sans valeur ajoutée. » Le constat peut étonner, mais Tracktor maintient ses positions : l’uberisation prouve toute sa valeur, dès lors que l’on développe un service. « Par exemple, au sein de notre entreprise, la vérification et le contrôle sont alloués à un système digital afin de nous faire gagner du temps ainsi qu’à nos clients », poursuit le dirigeant. Emblématique d’un mouvement encore très décrié dans le B2C, en raison de sa capacité à menacer certains métiers (cf les taxis) contraints à évoluer, Tracktor se dit en réalité contributaire plutôt qu’instigateur. Car tout reste à faire. « Le BTP est le secteur le plus en retard en matière de digitalisation, en dépit de l’émergence des drones, du BIM ou de l’Iot, considère Idir Ait Si Amer. La montée en puissance globale touchera aussi la location. Ce n’est qu’une question de timing. Il faut prendre conscience du caractère vertueux du digital. Il nous permet de nous concentrer sur l’essentiel. »
Colas Rail Polska : la jeune filiale prend du galon
Colas Rail Polska : la jeune filiale prend du galon
Colas Rail Polska, filiale polonaise de Colas Rail, a été choisie par PKP PLK S.A, gestionnaire des infrastructures du réseau ferroviaire polonais, pour réaliser la modernisation d’une section de 8,5 km de la ligne E59, entre Slonice et Choszczno, dans le nord du pays.
Colas sécurise les routes d'Eure-et-Loir
Colas sécurise les routes d'Eure-et-Loir
Dans le cadre d'un accord, Colas met à disposition du département de l'Eure-et-Loir le service digital Anais, fondé sur l’utilisation des données embarquées. Ces dernières doivent contribuer au renforcement de la sécurité des usagers par la détection de zones d’alerte des infrastructures routières.
Médéric d'Aubert, président du collège des producteurs de granulats de Bretagne
Médéric d'Aubert, président du collège des producteurs de granulats de Bretagne
Médéric d'Aubert est le nouveau président du Collège des producteurs de granulats de l'Unicem Bretagne. Il succède à David Henry, élu président de l'Unicem Bretagne le 21 septembre dernier.
« Grâce au BIM, on a pu saisir et trier en un temps record les 60 000 plans disponibles. »
« Grâce au BIM, on a pu saisir et trier en un temps record les 60 000 plans disponibles. »
Henri Molleron est directeur de Colas Environnement. Pour Mat Environnement, il décrypte les enjeux du chantier hors norme de dépollution et de déconstruction de l'ancienne raffinerie de Dunkerque.
Tous les articles RAIL
Applications
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice d'engins de travaux publics
- Manoeuvre de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Conducteur / Conductrice de benne TP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.