x
Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RAIL
POLLUTEC 2018
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Mise en concurrence des lignes Intercités : un test grandeur nature

Partager :
Nos applications :  
iOS
Android
Mise en concurrence des lignes Intercités : un test grandeur nature
Par CB, le 10 janvier 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Le ministère des Transports va publier un avis de pré-information sur l’ouverture à la concurrence des lignes Nantes-Bordeaux et Nantes Lyon. Celle-ci pourrait déboucher sur une éventuelle exploitation des Intercités par une autre entreprise que la SNCF à l’horizon 2022.

C’est une première dans l’histoire de la SNCF. Deux lignes classiques appartenant à la grande famille des trains d’équilibre du territoire (TET) vont être ouvertes à la concurrence. Et ce, 6 mois après l’adoption par le Parlement de la réforme ferroviaire visant notamment à un meilleur service public ferroviaire. Plus précisément, de la même façon que les régions le sont pour les TER, l’Etat est l’autorité organisatrice des trains TET, exploités par SNCF Mobilités sous le nom d’Intercités (les anciens Corails). Cette exploitation arrivant à échéance en 2020, le nouveau pacte ferroviaire prévoit une ouverture à la concurrence progressive à partir de décembre 2019, au rythme souhaité par chaque autorité organisatrice (les Régions pour les TER, l’Etat pour les TET).

Deux lignes concernées
Dans le cadre de la mise en œuvre de cette réforme, l’Etat a donc décidé d’engager la préparation de la mise en concurrence de deux premières lignes TET : Nantes-Bordeaux et Nantes-Lyon. Pourquoi justement celles-ci ? « Car elles viennent de bénéficier d’un renouvellement complet de leurs trains et de leurs infrastructures » justifie le ministère des Transports. Les six autres lignes TET (Paris-Toulouse, Paris-Clermont-Ferrand, Bordeaux-Marseille, Toulouse-Hendaye et deux trains de nuit : Paris-Briançon et Paris-Rodez/Latour-de-Carol) feront quant à elles l’objet de travaux de rénovation des voies et de modernisation de leurs matériels avant d’être ouvertes à la concurrence, mais pas avant 2022.
Concrètement, un avis de préinformation officialisant cette démarche va être publié d’ici la fin de la semaine au Journal officiel de l’Union européenne en vue d’informer les entreprises souhaitant candidater. Notons que cet avis ne constitue pas le lancement de l’appel d’offre. Ce dernier, assorti du cahier des charges dans lequel l’État notifiera le type de service qu’il souhaite mettre en place et notamment la fréquence des trains, ne pourra être lancé qu’après un délai de 12 mois. Et ce n’est qu’en 2022, pas avant, que le gagnant, la SNCF ou un concurrent, se verra confier ces deux lignes. Mentionnons également qu’il n’y aura pas plusieurs opérateurs ferroviaires concurrents sur la même ligne, mais un seul et que le matériel roulant sera, comme aujourd’hui, mis à disposition par l’Etat.

Des concurrents à l’affût
« Il ne s’agit pas d’écarter la SNCF, mais bien d’améliorer la qualité de service » assure encore le ministère des transports. Pour autant, la concurrence s’annonce belle et bien acharnée entre l’entreprise historique et des compagnies bien décidées à ne pas faire de la simple figuration. A commencer par Transdev qui fait rouler des trains en Allemagne, en Nouvelle-Zélande, mais également au Pays-Bas et en Suède. Son échec face au groupement constitué par la SNCF et la RATP pour exploiter le CDG Express pouvant agir comme un aiguillon supplémentaire pour faire valoir ses atouts sur ce nouveau marché. La filiale de la Caisse des dépôts aura cependant maille à partir avec la RATP, ou plutôt sa filiale RATP Dev qui exploite le Gautrain en Afrique du Sud. Ou encore avec Keolis, filiale de la SNCF qui exploite des trains aux Etats-Unis, en Allemagne et au Royaume-Uni. Sans oublier les compagnies européennes comme la DeuschBahn ou Trenitalia, voire internationales à l’instar de MTR, l’opérateur du métro de Hong Kong…
 
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Machine Inside - JCB 220X
À lire également
Prix de l’ingénierie du futur : qu’est-ce que l’Infinitrain ?
Prix de l’ingénierie du futur : qu’est-ce que l’Infinitrain ?
Trois projets se sont démarqués en fin d’année 2018, lors de la 12e édition du Prix de l’ingénierie du futur consacrée aux mobilités de demain.
Systra Canada concevra le tramway du Québec
Systra Canada concevra le tramway du Québec
Le projet de tramway au Québec commence à prendre forme.
183 M€ investis dans le réseau SNCF de Bourgogne-Franche-Comté
183 M€ investis dans le réseau SNCF de Bourgogne-Franche-Comté
En 2019, SNCF Réseau prévoit d’investir 183 millions d’euros pour moderniser et assurer la pérennité du réseau ferré de Bourgogne-Franche-Comté.
IoT : Stimio se développe avec une levée de fonds de 1,3 M€
IoT : Stimio se développe avec une levée de fonds de 1,3 M€
Stimio, spécialiste de l'IoT B2B, annonce une première levée de fonds de 1,3 M€ auprès de CM-CIC Innovation.
Inauguration du nouveau tronçon du T3b
Inauguration du nouveau tronçon du T3b
Le tronçon du tram T3b Porte de la Chapelle  ̶  Porte d'Asnières a été inauguré ce samedi 24 novembre en présence de la ministre des Transports Elisabeth Borne, la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse et la maire de Paris Anne Hidalgo.
Choisissez le design du métro des lignes 15, 16 et 17 à Paris
Choisissez le design du métro des lignes 15, 16 et 17 à Paris
Ile-de-France Mobilités et la Société du Grand Paris offrent aux Franciliens de choisir eux-mêmes le design du métro des futures lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express.
Tous les articles RAIL
Applications
Événements
Assises Transition Energétique
22 Janvier 2019
Assises Transition Energétique
Le Carrefour de l’Eau
30 Janvier 2019
Le Carrefour de l’Eau
Biogaz / Bois Energie / Regen 2019
30 Janvier 2019
Biogaz / Bois Energie / Regen 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.