Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Taxirail, un module ferroviaire autonome

Taxirail, un module ferroviaire autonome
Par CB, le 10 novembre 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que l’avenir d’un certain nombre de dessertes fines du territoire est aujourd’hui remis en question, une start-up bretonne a inventé le Taxirail. Soit un nouveau concept de transport composé de modules autonomes qui pourrait bien s’avérer être la martingale qui réconcilierait les habitants des territoires ruraux avec le mode ferroviaire.

Tandis que SNCF Réseau planche sur l’avenir des lignes UIC 7 à 9, ces petites lignes qu’il est d’usage aujourd’hui d’appeler dessertes fines du territoire, la start-up bretonne Exid Concept & Développement a imaginé Taxirail, un train du futur intelligent qui rendrait ces lignes à la fois rentables et attractives. Partant du constat que le transport ferré est une opportunité incroyable dans le cadre d’une politique de mobilité durable, en consommant peu d’espace, peu d’énergie et n’émettant pas de gaz à effet de serre, le fondateur d’Exid s’est entouré d’experts du ferroviaire, mais aussi d’experts issus de l’automobile et de l’aéronautique, pour proposer un projet de rupture conduisant rien de moins qu’à révolutionner les réseaux ferrés secondaires. « Nous avons voulu changer le paradigme en prenant en compte un triple besoin : la nécessité d’un service attractif pour les voyageurs, l’exigence de rentabilité pour l’exploitant, et la primordiale protection de l’environnement » souligne Régis Coat. Plus précisément, ce condensé de technologie se présente sous la forme d’un module autonome, donc sans chauffeur de 40 places en capacité. Ultra-léger (à peine 8 tonnes), il sollicite beaucoup moins les rails et le ballast, ce qui réduit considérablement les frais de maintenance. Au niveau de la consommation énergétique, l’exploitant est aussi gagnant : Taxirail étant soit purement électrique soit hybride, il ne requiert pas de ligne électrifiée. Cette dernière proposition n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle proposée par Patrick Jeantet dans son « kit méthodologique pour la desserte fine des territoires », soit la mise en voie unique de certaines voies pour y faire circuler des navettes avec un seul train faisant des allers-retours.

Une solution de transport qui s’adapte aux horaires des usagers
Les modules étant 100 % autonomes, exit les horaires qui ne conviennent à personne, l’absence de train quand on en a besoin ou les arrêts aux stations auxquelles personne ne descend ou ne monte. L’intelligence artificielle de Taxirail, connectée en permanence aux superviseurs (PCC), se charge de définir en temps réel les horaires les plus pertinents en fonction des besoins des voyageurs. Ainsi, aux heures creuses, le système est capable de fonctionner à la demande, en fonction des besoins et en optimisant chaque transport. Aux heures d’affluence, en revanche, la capacité du Taxirail à chaîner plusieurs modules permet d’ajuster l’offre à la demande.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une solution sécurisée et écologique
Le Taxirail ne se contente pas d’être innovant, il intègre aussi tous les enjeux environnementaux, notamment grâce à une motorisation électrique ou hybride (hydrogène, bio-fuel ou bio-gaz) et des panneaux solaires qui alimentent les fonctions de confort et de divertissement. D’après les dires du concepteur, le confort, la sécurité et les performances sont également garantis même sur des voies difficiles grâce à ses essieux et ses suspensions actives.
Avec tous ces arguments, gageons que ce projet disruptif ne restera pas dans les cartons et intéressera au premier chef les régions en prévision de l’ouverture à la concurrence des lignes TER. En relation étroite avec les collectivités publiques et les opérateurs, EXID Concept & Développement prévoit justement de mettre en service le premier Taxirail en 2023 !
 

Crédit Exid
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Le fret ferroviaire en région PACA
Le fret ferroviaire en région PACA
Ce matin, à l’occasion du point presse de SNCF Réseau Provence-Côte d’Azur, Karim Touati directeur territorial a insisté sur les ambitions du groupe en matière de fret ferroviaire et en a détaillé sa déclinaison régionale.
L’international en ligne de mire
L’international en ligne de mire
Fêtant cette année ses 20 années d’existence, l’entreprise Mire, filiale de TSO, s’est aujourd’hui hissée au niveau des meilleurs experts européens de la topographie multimétiers. Focus.
L’agriculture et le ferroviaire travaillent en bonne entente
L’agriculture et le ferroviaire travaillent en bonne entente
Ce jeudi 25 février, l’APCA, la FNSEA et SNCF Réseau ont signé un protocole définissant les principes généraux de mise en œuvre des projets ferroviaires impliquant des propriétés et des exploitations agricoles.
Le vaisseau Transdev met le cap sur le rail
Le vaisseau Transdev met le cap sur le rail
Impacté par la baisse de fréquentation liée à la crise sanitaire, l’opérateur de mobilité n’en poursuit pas moins son développement commercial dans toute les régions du monde et se lance dans la conquête d’un nouveau secteur stratégique : le rail.
Transdev, candidat à l’ouverture à la concurrence du rail
Transdev, candidat à l’ouverture à la concurrence du rail
Transdev est sur les rails pour accompagner toutes les régions françaises dans l’ouverture régulée à la concurrence du ferroviaire, qu’il s’agisse de lignes urbaines denses (RER), des lignes régionales (TER), des dessertes fines du territoire ou même des trains de nuit transeuropéens.
Succès de Thales au Portugal
Succès de Thales au Portugal
Thales a livré son système de signalisation dernière génération sur la ligne Beira Baixa, concluant ainsi un projet d'un grand intérêt stratégique pour l'infrastructure ferroviaire nationale.
Certificat ECE : Masteris élargit son offre
Certificat ECE : Masteris élargit son offre
La filiale du groupe SNCF spécialisée dans l’entretien de matériel roulant a renouvelé en 2020 la reconnaissance de sa conformité d’entité en charge de l’entretien (ECE). À présent, la société assure en propre les fonctions ECE A et B et pilote les fonctions ECE C et D.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.