CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > La réalité virtuelle immersive au service de la gestion du réseau
RAIL

La réalité virtuelle immersive au service de la gestion du réseau

PUBLIÉ LE 3 AVRIL 2017
CB
Archiver cet article
La réalité virtuelle immersive au service de la gestion du réseau
Immergis est un bureau d’études spécialisé dans les systèmes d’information géographiques (SIG) appliqués à la gestion d’infrastructures linéaires. L’offre globale de l’entreprise va du relevé terrain du réseau à l’état des lieux complet du patrimoine et à sa gestion.
Immergis, du groupe Imajing, accompagne le gestionnaire et opérateur du réseau ferroviaire français depuis 2011 : « Nous suivons annuellement une dizaine de projets de relevés (80 000 km relevés/an) à l’aide de sept systèmes de cartographie mobile Imajbox qui sont embarqués sur tout type de train et permettent de collecter des images 3D georéférencées du réseau » explique un des responsables technico-commerciaux de la société. Ces précieuses données ont de nombreuses applications comme la mise en conformité de systèmes de contrôle ferroviaire (ERTMS), l’identification et la sécurisation des zones dangereuses, l’examen de l’alignement et du profil des voies, mais également l’inventaire du patrimoine ou la gestion de la végétation et des plans d’élagage. « Le matériel est directement installé en cabine et positionné dans l’axe de voie. Le relevé sert ensuite à la réalisation d’un référentiel du réseau ferré précis et à jour. Avec la suite logiciel d’Imajing, Immergis est alors en mesure de géolocaliser l’ensemble des points caractéristiques du réseau avec une précision sub-métrique », précise le responsable.
Ces bases de données SIG laissent également entrevoir des possibilités encore plus nombreuses pour les techniciens terrains ou les équipes d’ingénierie, à savoir la navigation en mode 2D ou immersif dans une sorte de « jumeau virtuel » du réseau (ce qui peut être une aide à la décision lors d’études avant-projet par exemple) et évidemment le partage et la gestion des données à l’aide de plateformes web collaboratives. « Ces nouveaux outils sont en passe de devenir de véritables systèmes d’aides à la décision que cela soit lors d’études avant-projet par exemple ou bien lors de la définition des priorités des travaux de maintenance et de développement du réseau », ajoute le responsable.
 
©Immergis
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Marie-Céline Masson : « Si l’on souhaite développer le réseau ferroviaire, il faut arriver à le rendre plus attractif »
Marie-Céline Masson : « Si l’on souhaite développer le réseau ferroviaire, il faut arriver à le rendre plus attractif »
1 300 km de LGV pour le royaume du Maroc à l'horizon 2040
1 300 km de LGV pour le royaume du Maroc à l'horizon 2040
Pascal Baran nommé Directeur Général d’Altamétris
Pascal Baran nommé Directeur Général d’Altamétris
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS