Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Gare de Lyon : les aiguillages manuels passent la main

Gare de Lyon : les aiguillages manuels passent la main
Par CB, le 18 mars 2017.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un saut technologique d’un siècle en 48 heures ! Voilà le défi en passe d’être relevé ce week-end par les quelques 600 agents mobilisés par SNCF Réseau pour faire basculer les signaux transitant par les postes d’aiguillages électromécaniques 1 et 2 vers la nouvelle tour de contrôle de Vigneux-sur-Seine.

Après 84 années de bons et loyaux services, le vieux système d’aiguillage datant de 1933 et piloté via un système complexe de poignées mécaniques laisse à la place à un poste de contrôle informatisé (PAI) relié à la tour de contrôle de Vigneux-sur-Seine. Et si, dans un premier temps, cette opération d’un coût de 200 M€ concerne les 9 premiers kilomètres jusqu’à Créteil, elle va permettre à terme de centraliser l’ensemble des postes de la zone sud-est de l’Île de France et de gérer 980 trains quotidiens: le poste de Saint-Denis fonctionnant en effet depuis la mi-mars, puis viendront Nanterre et Pantin en 2020-2021.

Une gestion des circulations centralisée
« Cette opération coup de poing, réalisée en association avec des partenaires privés (Ansaldo STS, Atos, Ineo, Legrand et Thalès), est l’aboutissement de 8 années d’études et de travaux préparatoires comprenant la construction du nouveau bâtiment », explique Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau. Ce projet s’inscrivant par ailleurs dans un programme qui permettra, à long terme de commander 1 500 postes d’aiguillages sur le territoire. « Un programme reposant sur un investissement de 5 Md€ et avec déjà 6 tours opérationnelles à Bordeaux, Dijon, Lyon, Rennes, Pagny-sur-Moselle et Strasbourg » note Patrick Jeantet.
En gare de Lyon, le saut technologique que représente la programmation informatique des itinéraires va ainsi permettre une meilleure robustesse du système, avec ces 235 aiguillages et 137 boîtes feu télésurveillés et pilotés via un seul système informatisé. « Les aiguilleurs vont désormais pouvoir se concentrer exclusivement sur la gestion du trafic et des aléas. L’information sur la localisation des trains et la détection anticipée d’incidents d’exploitation sera renforcée ce qui, in fine, apportera un réel bénéfice pour les voyageurs » précise le PDG. Un autre avantage important concerne les futurs travaux en gare. En effet, alors qu’avec ce système actuel, la suppression ou l’ajout d’un croisement de voies nécessitait une intervention manuelle sur les systèmes d’aiguillage, il suffira maintenant de paramétrer le poste d’aiguillage. « Ce saut technologique facilitera l’extension ultérieure des infrastructures de la gare de Lyon pour augmenter sa capacité » ajoute le directeur général de SNCF Reseau IDF, Didier Bense.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Effervescence sur les voies
Depuis vendredi minuit, 600 agents sont à pied d’œuvre pour tenir le phasage très serré de l’opération. Tour d’abord sécuriser le chantier, débrancher puis raccorder chaque aiguillage via 700 km de câbles à la tour de Vigneux, poser 400 balises de contrôle et témoins kocs, remplacer les lampes à incandescence des boîtes feu par des LED, déposer les organes qui ne sont plus utilisés, notamment des potences via des grues télescopiques. « La migration se fera en une seule opération. On commencera à basculer dimanche matin, puis on passera à la phase d’essais complet et ce jusqu’à 20 heures. Restera 4 heures pour la phase de sécurité avant d’enclencher le processus et de rapatrier les trains dans la gare pour le service de lundi. Le chantier est délicat mais nous sommes sereins car toutes les actions ont été préparées et répétées pour qu’il n’y ait aucun accroc et impact pour les voyageurs » conclut Didier Bense.
 

©BTPRail. travaux en gare de Lyon. Au premier plan, dépose d'une potence de feu de signalisation
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Le Krab NCI marche droit !
Le Krab NCI marche droit !
Distribué par Siferi, le chariot de mesure de la géométrie et du profil des rails Krab NCI est la toute dernière évolution de la gamme Krab de l’équipementier KZV.
SNCF : la gare Saint-Lazare en voie de « normandisation »
SNCF : la gare Saint-Lazare en voie de « normandisation »
Réunies ce matin, la région Normandie et la direction territoriale de SNCF Réseau ont validé le projet de saut-de-mouton en gare de Clichy-Levallois pour mettre fin au cisaillement entre les trains normands et franciliens.
Ligne 15 du GPE : Eiffage Rail mise sur le fret
Ligne 15 du GPE : Eiffage Rail mise sur le fret
Pour accompagner la Société du Grand Paris dans le développement d’un mode transport des déblais de chantiers moins émissif, Eiffage Rail a choisi de privilégier le fret ferroviaire sur le chantier de la future ligne 15 du Grand Paris Express.
IDF Mobilités & RATP : 21,2 Md€ sur 4 ans
IDF Mobilités & RATP : 21,2 Md€ sur 4 ans
Les conseils d’administration d’Île-de-France Mobilités et de la RATP viennent d’approuver le nouveau contrat d’exploitation et d’investissements pour la période 2021 – 2024. Avec à la clé, des investissements en hausse, de nouveaux indicateurs de performance et des objectifs de service ambitieux.
Livraison de la nouvelle gare de Nantes
Livraison de la nouvelle gare de Nantes
L’inauguration de ce nouvel ouvrage emblématique vient conclure trois années de travaux réalisés par Demathieu Bard Construction. Un chantier qui a constitué un réel défi technique par sa conception, avec notamment la construction d’un ouvrage d’art couvert sur des bâtiments existants.
Le bruit ferroviaire n’est pas une fatalité
Le bruit ferroviaire n’est pas une fatalité
Une convention avec la région IDF, SNCF Réseau et Bruitparif a été signée ce 4 février. Elle précise la nature des projets éligibles, des études en cours aux travaux, et indique les points de bruits (PNB) prioritaires à traiter : une liste de 62 communes est notamment identifiée.
Sur la dangerosité des passages à niveau
Sur la dangerosité des passages à niveau
A l’occasion de travaux de suppression d’un passage à niveau à proximité d’un lycée francilien, SNCF Réseau a lancé une campagne de communication visant à sensibiliser les lycéens aux dangers d’une traversée de cet équipement assurant la jonction entre une voie routière et une voie de chemin de fer.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.