Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Des multi revêtements verts sur la voie verte du Doubs
INFRASTRUCTURES TP

Des multi revêtements verts sur la voie verte du Doubs

PUBLIÉ LE 11 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Des multi revêtements verts sur la voie verte du Doubs
De gauche à droite : Aurélie Lecanu, directrice du pôle maritime et cours d’eau au syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon, Sten Foricioli, ingénieur chez Géolithe Olivier Balas, président de Balas Textile et de Chab Solutions, Florence Rogeboz, vice-présidente du conseil départemental du Doubs. Crédit : Infra2050
Sur la voie verte, entre l’Hôpital-du-Grosbois et Ornans dans le Doubs (25), située en plein cœur d’une zone Natura 2000, plusieurs revêtements innovants ont été mis en oeuvre. 

Réalisé sur l’ancienne voie ferrée et inauguré en juin 2023, le tronçon de 8 km de Doubs à vélo fait la part belle aux matériaux innovants. Sa réalisation a été confiée à quatre entreprises différentes. « Notre but dans le département du Doubs est d’avoir davantage de mobilités douces. Compte tenu de la sensibilité environnementale du site, des matériaux innovants ont été utilisés.  Priorité a été donnée aux entreprises locales. A ce titre, l’accompagnement d’ECORSE TP a été déterminant ! » souligne Florence Rogeboz, vice-présidente du Conseil Départemental du Doubs chargée des mobilités et des infrastructures, vice-présidente membre du conseil d’administration d’ECORSE TP à Besançon.

Collaborations et complémentarités

« L’innovation tient tout autant à l’organisation de l’opération qu’à son caractère technique » indique Florence Rogeboz, qui a souligné la forte implication collective des entreprises de travaux publics locales, de toute taille. Sur le premier tronçon au niveau de Bonneveaux, l’entreprise Colas a mis en œuvre un revêtement appelé MINERALITH, à base de sable et de liant organominéral, sans bitume. Le liant est soluble à l’eau, donc il n’y a pas de produits organiques volatiles dans la nature et pas de pollution possible. Les deuxième et troisième tronçons d’environ 2 km chacun au niveau de Foucherans et de Trépot, ont été réalisés avec du NATURSTAB développé par les entreprises de travaux publics Bonnefoy et Roger Martin. Ce liant d’origine végétale est censé améliorer à long terme la tenue des sols en sable stabilisé concassé. Et le dernier tronçon d’1,6 km a été fabriqué à base de DECOVIA qui est un enrobé froid sans liant bitumineux, avec du latex naturel qui permet de solidariser les granulats entre eux, développé par l’entreprise locale Vermot TP.
 
« L’ensemble des tronçons a été produit sans émissions de carbone, puisque l’énergie fossile n’a pas été utilisée. 1,2 million d’euros ont été investis par le Département, entre autres, pour mettre au point ces quatre tronçons » indique l’élue locale au cours d’une table ronde organisée lors de l’inauguration du pôle de compétitivité Infra2050. 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Hydrogène : Hyliko passe les tests d'homologation en rétrofit
Hydrogène : Hyliko passe les tests d'homologation en rétrofit
Un nouveau de vente de réparation camions et bus pour Daimler Truck
Un nouveau de vente de réparation camions et bus pour Daimler Truck
La Maison du Lyon-Turin rouvre ses portes
La Maison du Lyon-Turin rouvre ses portes
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS