ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ INFRASTRUCTURES TP

Cédric Moscatelli élu président d'Infra2050

Par la rédaction. Publié le 20 octobre 2023.
Cédric Moscatelli élu président d'Infra2050
Crédit : Infra2050
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Cédric Moscatelli a été élu président d’infra2050, le nouveau pôle national de compétitivité dédié aux infrastructures décarbonées et décarbonantes. 

Le ministre de l’Industrie, Roland Lescure, avait annoncé en mars dernier, l’entrée d’Infra2050 dans le réseau des 55 pôles de compétitivité labellisés par l’Etat. C’est dans le cadre du salon Pollutec qui s’est déroulé à Lyon Eurexpo que Cédric Moscatelli a été élu président d’Infra2050 par le nouveau Conseil d’Administration. Le pôle infra2050 est le fruit d’une collaboration étroite entre les clusters INDURA, Infrastructures Durables - Région Auvergne-Rhône-Alpes, Ecorse-TP, Travaux Publics et Aménagement Territorial Durable - Région Bourgogne-Franche-Comté et l’IREX, Institut pour la Recherche Appliquée et l’Expérimentation en Génie Civil – dont la portée est nationale. Soutenu par la Fédération Nationale de Travaux Publics et Syntec Ingénierie. Il se veut l’acteur incontournable et structurant de la filière de la construction qui rassemble 230 membres autour de l’atteinte de la neutralité carbone sur le territoire, fixée en 2050 par la loi européenne sur le climat.
 
Le secteur des infrastructures qui représente au niveau national près de 8 500 entreprises et environ 350 000 employés n’était pas encore doté de pôle de compétitivité. Véritable catalyseur d’innovation pour l’aménagement du territoire, Infra2050 apportera des réponses aux enjeux identifiés par des projets innovants collaboratifs.
 
Quatre enjeux prioritaires
 
A destination et avec l’ensemble des acteurs de la filière entreprises, maitres d’ouvrage, industriels, centres de recherches, universités… l’action du pôle s’articule autour de 4 enjeux majeurs:
 
- Concevoir, construire et exploiter des infrastructures Bas Carbone
- Penser et adapter les infrastructures pour un usage décarboné
- Faire évoluer les infrastructures pour assurer la résilience des territoires
- Intégrer le numérique pour des infrastructures connectées et apprenantes
 
« Le pôle infra2050 est un véritable lieu de circulation de l’innovation, des idées, des expériences et des bonnes pratiques. Il engage la complémentarité des ressources et compétences de la filière pour une plus grande efficacité de ses actions », commente Cédric Moscatelli. président du pôle Infra2050. 
 
Cédric Moscatelli est Directeur Général du Groupe CAN. Associé de l’entreprise à mission Team for the Planet qui souhaite rassembler 1 milliard d’euros pour déployer 100 innovations contre le réchauffement climatique, il est également Conseiller du Commerce Extérieur Auvergne-Rhône-Alpes. Il était président du cluster INDURA depuis 2022.

>>> Notre interview de Cédric Moscatelli sur Pollutec, c’est ici

 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
11 janvier 2024
Lyon-Turin : le tunnelier du chantier CO5 est prêt Le 21 décembre dernier, le premier tunnelier du chantier opérationnel 5 (CO5) du Lyon-Turin a été réceptionné dans l'usine Herrenknecht, en Allemagne. 
Lyon-Turin : le tunnelier du chantier CO5 est prêt
15 février 2024
Iveco investit 1 md€ dans le renouvellement de sa gamme Les contraintes réglementaires de sécurité et la décarbonation aura donné une belle impulsion aux velléités de développement d’Iveco qui vient de présenter une gamme 100% renouvelée, travaille à la consolidation de sa position privilégiée en matière d’énergies vertes, et crée la société GATE, une offre pay-per-use adressée aux véhicules lourds électriques.
Iveco investit 1 md€ dans le renouvellement de sa gamme
25 janvier 2024
Enrobés à froid et recyclage sur l’autoroute E 45 au Danemark Non loin du parc Legoland, au Danemark, un tronçon de 6,5 km de l’autoroute E 45 a dû être entièrement réhabilité dans les deux sens de circulation. L’appel d’offres prévoyait une couche portante de 20 cm d’épaisseur en enrobé à froid, ainsi que la réutilisation à 100 % de l'asphalte existant.
Enrobés à froid et recyclage sur l’autoroute E 45 au Danemark
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola