Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Solscope fête ses 30 ans avec le CFMS
INFRASTRUCTURES TP

Solscope fête ses 30 ans avec le CFMS

PUBLIÉ LE 15 MAI 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Solscope fête ses 30 ans avec le CFMS
Solscope, le salon de la géotechnique, des forages et des fondations revient pour sa 30e édition à Lyon, et accueillera pour l’occasion le Comité Français de Mécanique des Sols et de géotechnique (CFMS) qui présentera une partie de ses travaux. 

Cette année, un thème d’actualité sera développé sur Solscope au travers différentes prises de paroles : "Pour une géotechnique responsable". Plus de 3000 visiteurs et 180 exposants sont attendus. Nicolas Utter, président du CFMS, présidera la session de mercredi 14 juin, à partir de 10h30.

La suite du programme

- 10h30 : Géotechnique et changements climatiques - Sylvie BRETELLE (Antea) & Isabelle HALFON (BRGM)

"Les fondations doivent être conçues pour répondre aux besoins identifiés, pour intégrer le fonctionnement de l’ouvrage sur sa durée de vie, son recyclage et son démantèlement. Une conception optimisée permettra de limiter notre empreinte carbone", indique Sylvie Bretelle. Le CFMS pilote de nombreux groupes de travail (GT) dont la thématique est liée aux changements climatiques, en incluant la réduction des émissions de carbone par la production d’énergies renouvelables (GT fondations d’éoliennes flottantes, GT fondations des panneaux photovoltaïques) et l’adaptation des infrastructures aux évènements climatiques extrêmes (GT impact des terrains gonflants). 

"Le groupe de travail Géotechnique, changement climatique et développement durable a été lancé en septembre 2022 avec environ 40 professionnels de la géotechnique française et se divise en deux sous-groupes : un sous-groupe pour l’évaluation et la réduction de l’empreinte carbone des ouvrages géotechniques, avec pour objectif la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, un sous-groupe pour l’évaluation des impacts des changements climatiques sur les ouvrages et les solutions techniques pour les adapter. Autant de questions qui seront soulevées lors de cette intervention", ajoute Isabelle Halfon.

- 11h15 : Transitions et perspectives : le point de vue des jeunes professionnels 6 Lamine IGHIL AMEUR (CFMS / Cerema), Hippolyte DJIZANNE (CFMR / Ineris) & Chloé NOEL (CFGI /Tractebel engie)

"Mon intervention s’inscrit dans la séance « Transition et perspective : le point de vue des jeunes professionnels ». L’objectif est de soulever les problèmes liés à l’impact du changement climatique sur les ouvrages exposés au phénomène de retrait gonflement des sols argileux (RGA) et les solutions d’adaptation qui peuvent être proposées. Aujourd’hui, nous constatons une accélération dans l’évolution des changements climatiques et leurs conséquences et nous devons nous y adapter car cela a un fortimpact sur le bâti dont les constructions légères (maisons individuelles, routes départementales, aménagements cyclables, etc). Plus de 10 millions de maisons sont très fortement exposées à ce phénomène et plus de 48% des sols métropolitains sont concernés. Après un constat de la situation, je présenterai les solutions d’adaptation que nous développons actuellement. Ces solutions ont été pensées pour être accessibles économiquement, écologiques, efficaces et pérennes", développe Lamine Ighil Ameur. 

Jeudi 15 juin 2023

- 09h30 : Recommandations sur les voiles par passes - Pascal AGUADO (Geotec), Valentin DUCA (SFB)

"Depuis 2019, le CFMS a mis en place un groupe de travail dédié aux voiles par passes. Il s’agissait de rédiger des recommandations pour la conception, le dimensionnement, l’exécution et le contrôle de la technique des voiles par passes. Cette technique de terrassement et de soutènement est développée, plus spécifiquement en région parisienne, depuis une cinquantaine d’années. Jusqu’à présent, il nous manquait un référentiel prenant en compte les risques existants. D’où la présentation, à Solscope, de la synthèse du travail des 60 intervenants : entreprises, bureaux d’études, assureurs, experts, santé au travail et prévention des risques, bureaux de contrôles", explique Pascal Aguado.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Une nouvelle gamme électrique chez Yanmar
Une nouvelle gamme électrique chez Yanmar
La gamme Mx Fuel de Milwaukee s'étoffe
La gamme Mx Fuel de Milwaukee s'étoffe
Bomag réinvente ses compacteurs universels
Bomag réinvente ses compacteurs universels
Chez Bollé Safety, des modèles adaptés aux femmes
Chez Bollé Safety, des modèles adaptés aux femmes
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS