CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Restructuration de l'aéroport La Réunion Roland Garros
INFRASTRUCTURES TP

Restructuration de l'aéroport La Réunion Roland Garros

PUBLIÉ LE 27 AVRIL 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Restructuration de l'aéroport La Réunion Roland Garros
Crédit : SNBPE
Le département La Réunion poursuit la restructuration de l’aéroport La Réunion Roland Garros dont la mise aux normes environnementales s’avère nécessaire tandis que les prévisions tablent sur 3 millions de voyageurs à l’horizon 2030. 

Cofinancé par l’Union Européenne le projet d’extension de l’aéroport La Réunion Rolans Garros permettra le développement de liaisons régionales  et internationales de fret et de passagers afin d’accroître la compétitivité de l’aéroport. Actuellement, la plateforme soutient plus de 18 600 emplois (6 % des emplois de l’île) et  représente 4 % du PIB de l’île. Plus de 50% des usagers de l’aéroport sont des résidents locaux. 

Sa restructuration permet la création de 1 500 à 2 000 emplois directs et indirects. Le projet, conçu par les architectes d’AIA Life Designers avec l’ingénieur Jacques Gandemer et Olivier Brabant architecte, fera de l’aéroport Roland Garros "le premier aéroport bioclimatique du monde". Les travaux ont démarré le  8 septembre 2021 pour une mise en service de la nouvelle aérogare fin 2023.  Autour de la maitrise d’ouvrage l’Aéroport Réunion-Roland Garros a été réunie une équipe de maitrise  d’œuvre pluridisciplinaire qui fait appel à des savoir-faire locaux (BET et entreprises). Ainsi, l’INSET travaille activement à l’adaptation des usages et des réglementations métropolitaines pour améliorer les techniques constructives en climat tropical, INCOM-ATEA, bureau d’étude en paysage accompagne le  dessin d’une architecture qui s’intègre parfaitement à la scène locale, et AD-ET a conçu tout le système  de traitement de bagages. 

L’extension de 13 200 m2 développée sur la partie Ouest de l’aéroport représente plusieurs défis. Placée perpendiculairement à l’actuelle aérogare, l’extension sur trois niveaux abrite les espaces dédiés  aux arrivées. Elle est conçue de manière à ne pas faire obstacle à de futurs réaménagements de l’aéroport  et entièrement structurée autour de ce qui fait sa singularité formelle et fonctionnelle : un canyon.  Parcourant la toiture ondulante, il consiste en une percée pratiquée sur toute sa longueur et joue le rôle de  puits dépressionnaire dans le système de ventilation naturelle déployé dans l’ensemble du bâtiment, qui permet l’irrigation des niveaux supérieurs de l’aérogare et l’extraction de l’air chaud. Le rez-de-parvis est  quant à lui ventilé de manière traversante grâce aux ouvertures opérées dans les façades Est et Ouest. Les  jalousies, modulables, pourront être fermées en cas de courants d’air trop violents. Les consommations  totales du bâtiment sont ainsi réduites de l’ordre de 30% par rapport à une aérogare climatisée de taille  équivalent. 

Les façades de la nouvelle aérogare sont un élément essentiel du dispositif de ventilation naturelle.  Constituées d’éléments verriers en simple vitrage à contrôle solaire sur ossature métallique, elles accueillent des ventelles sur une hauteur de 4 mètres. Ces lames orientables sont motorisées et régulées en fonction de la vitesse du vent et des conditions climatiques. Des protections solaires sur les façades Est et Ouest, réalisées par des toiles tendues, viennent compléter le dispositif bioclimatique. Associés au système de ventilation naturelle, d’autres dispositifs agissent pour réguler la température à l’intérieur des bâtiments et pour contribuer à faire de la structure une construction bas carbone. 

L’utilisation du bois prime. Il est employé en grande quantité dans la structure et dans le complexe de  plafond. Il confère du reste à l’ensemble des espaces une dimension visuellement chaleureuse. A la végétalisation du canyon s’ajoute celle d’une partie des espaces intérieurs et extérieurs, afin de constituer des ilots de fraicheur. La végétation est au cœur du programme. Présentée dans sa luxuriance, 
telle qu’on l’observe sur l’île de la Réunion, elle offre une expérience sensorielle au voyageur et agit comme  une transition dans la liaison paysagère que propose l’aéroport entre la mer et la montagne sur lesquelles  il est ouvert. La nature s’invite à l’intérieur du bâtiment au moyen de baies vitrées protégées pour empêcher les flux solaires de pénétrer de façon trop importante dans l’aérogare. 

Les phases de construction définies permettent le maintien de l’activité aéroportuaire, tout en répondant aux enjeux capacitaires.  La tranche ferme comprend dans un premier temps la construction de 60%  du corps central initial et la restructuration de l’aérogare existante aux fins d’installer le nouveau système de traitement des bagages. Des travaux de réhabilitation seront  réalisés dans l’aérogare existante. Ils permettront la gestion des flux passagers à l’arrivée au travers de la création d’une nouvelle zone de formalité ARS-PAF,  d’un cloisonnement de la galerie haute de débarquement des passagers,  d’une jonction entre l’aérogare actuelle et la nouvelle aérogare Ouest et d’une extension sommaire de la salle d’embarquement.

Dans un second temps, la façade Sud de l’aérogare existante sera déplacée pour agrandir le hall d’enregistrement. Ce décalage sera réalisé concomitamment à la création d’une esplanade paysagère. Il permettra d’augmenter la surface du hall d’enregistrement en assurant une meilleure distanciation physique des passagers et de rendre à la circulation piétonne une zone sécurisée et rafraîchie naturellement par la végétalisation. 

Le planning

2011 Premières études
Juin 2017 Appel à candidatures
Septembre 2017 Sélection de 3 groupements candidats
Mars 2018 Remise des offres
Avril 2018 Choix du projet par un jury
Avril-juin 2018 Négociation financière et mises au point techniques 
Juin 2018 Lancement des études 
Janvier 2021 Consultations des entreprises
8 Septembre 2021 Démarrage des travaux
Fin 2023 Fin du chantier
Mars 2024 Mise aux normes standard 3

Les intervenants

Maître d’ouvrage Aéroport de la Réunion Roland Garros
Architecte AIA Architectes
Architecte associé Olivier Brabant 
Conduite d’opération ICADE / SODIAC
Ingénierie et économie AIA Ingénierie
Ingénierie structure, VRD Incom
Ingénierie fluides Inset 
Expertise environnementale AIA Environnement
MOE système de traitement des bagages ADET 
Dimensionnement chaussées, aéronautiques, surveillance travaux CEREMA 
Acoustique Tysseire + Associés 
Paysage ATEA
Etudes règlementaires ENVIROTECH
Aérodynamique, aéraulique Jacques Gandemer
Bureau de contrôle Veritas
SPS Veritas

Entreprises

OPC SETEC / PLANITEC BTP
Structure – Couverture - Étanchéité SBTPC Sogea Reunion / Arbonis / Cance Reunion
Terrassements – VRD Gtoi / Inexence Realisation Ocean Indien / Soltec
Bardage - Métallerie Cance Reunion Sarl / Smac Oi
Doublage – Cloisons - Plafonds Soreplac 
Peinture Eurl Sam Peinture
Menuiserie aluminium - Automatisme Cance Reunion / Cance SA
Menuiserie Bois - Agencement Soreplac
Climatisation – Ventilation – Désenfumage mécanique Tunzini Ocean Indien Enseigne / Cegelec La Reunion
Plomberie sanitaire - RIA Axima Concept
Brasseurs d’air Atexia / Energie Concept
Courants Forts Corem
Courants Faibles Atexia
Systèmes de sécurité incendie Satelec / Satelec Cenergi

Chiffres 

Surfaces Extension : 13 200 m2 ; Réhabilitation : 3 900 m2
Montant des travaux 65 M€ HT
Livraison 2024
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Vinci acquiert la section Northwest Parkway du périphérique de Denver
Vinci acquiert la section Northwest Parkway du périphérique de Denver
Métro de Toulouse : le génie civil débute sur le secteur Blagnac
Métro de Toulouse : le génie civil débute sur le secteur Blagnac
Ligne 17 du GPE : deux nouveaux marchés attribués
Ligne 17 du GPE : deux nouveaux marchés attribués
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS