ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
INSCRIPTION TOP 50 DES LOUEURS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ INFRASTRUCTURES TP

Geotec déploie une appli destinée aux missions de supervision des ouvrages géotechniques

Par la rédaction. Publié le 8 mars 2023.
Geotec déploie une appli destinée aux missions de supervision des ouvrages géotechniques
Crédit : Geotec
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Depuis début 2023, Groupe Géotec met à disposition de ses ingénieurs une application mobile permettant la production assistée de leur rapport avec l’intégration automatique de photos des visites de chantier, dans le cadre de missions de supervision des ouvrages géotechniques. 

L’application digitale qui simplifie l’administration des missions G4 est la dernière livraison de la cellule interne du Groupe Geotec dédiée à sa transformation numérique. Selon les clients du Groupe, le premier bénéfice de la digitalisation est l’optimisation de la qualité de la réponse opérationnelle. Les applications mises à la disposition des équipes libèrent du temps à chacune des étapes, de l’intervention sur  le terrain à l’exploitation des données recueillies puis dans la conception des ouvrages étudiés.

Le digital renforce également la fiabilité et la traçabilité des données traitées tout au long de la chaîne de valeur. Cela facilite le partage et 
l’enrichissement de l’information entre les acteurs. C’est à la fois une source d’harmonisation des pratiques métiers entre les filiales et d’accélération de l’intégration des nouveaux embauchés. C’est aussi une garantie qualitative pour les clients à travers le respect des cadres normatifs imposés par les applications développées.

Enfin, l’agrégation automatisée de données et leur capitalisation dans un système d’information unifié constituent pour les ingénieurs du Groupe une aide à la décision et pourra demain servir de tremplin à une intelligence artificielle géotechnique. «La géotechnique n’est pas une science parfaitement exacte et l’expérience est fondamentale pour analyser les données recueillies et orienter les clients vers les bons choix techniques. Mais l’exploitation intelligente des données est un plus, en matière de conception des campagnes et de 
partage et d’enrichissement de l’information », commente François Keiflin, directeur régional Sud-Est, pilote de la transformation numérique. 

Dans le recueil des données sur le terrain, qui représente 45 % de l’activité géotechnique, la tablette remplace le carnet. La dématérialisation de la saisie n’est que la partie la plus visible d’une transformation globale des interventions, qui voit les sondeurs 
disposer d’un dossier complet et unique. Aux relevés terrain s’ajoutent la récupération automatique des paramètres de forage, l’accès aux documents du projet, les supports sécurité (PPSPS, DICT, FDS…) et une très forte facilité d’échange entre opérateurs 
terrain et ingénieurs. 

Le numérique est bien sûr entré dans les laboratoires de Groupe Géotec. L’analyse est assistée, avec des échantillons aux contextes 
de prélèvement 100 % documentés et des choix semi-automatisés de protocoles d’analyse. Et l’édition des procès-verbaux d’étude est à présent largement automatisée. Le logiciel SoilCloud transforme et rationalise quant à lui la phase de dépouillement des données. Le retraitement et la mise en cohérence des données de chaque mission sont adossés à un référentiel et SIG commun. Chaque chantier enrichit un peu plus la base de données Groupe Géotec, riche aujourd’hui de 100 000 études.

La transformation numérique de Groupe Géotec concerne également les fonctions supports. La maintenance des machines, la sécurité des interventions, la production des devis ou encore le système d’information RH voient leurs processus fortement automatisés, bien souvent au travers d’applications « maison ». 
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
15 juin 2023
Le colloque International 2024 de l'AFGC consacré aux BFUP L’Association Française de Génie Civil consacrera son colloque international 2024 (du 21 au 23 octobre à Menton) aux bétons fibrés à ultra hautes performances (BFUP). 
Le colloque International 2024 de l'AFGC consacré aux BFUP
15 septembre 2023
Les variantes techniques prennent la ligne 16 Sur le lot 3 de la ligne 16 du Grand Paris Express, le groupement 100% Fayat poursuit le génie civil des ouvrages amorcé en 2023. Si le projet reste un chantier de travaux souterrains conventionnel il a donné et donne lieu à la mise en œuvre de variantes techniques judicieuses et inventives.
Les variantes techniques prennent la ligne 16
11 septembre 2023
GPE Ligne 16 : à chantier titanesque, pompe démesurée Le lot 1 de la ligne 16 du Grand Paris Express, qui reliera Saint-Ouen à Aulnay et au Bourget, en Seine-Saint-Denis est le plus important du Grand Paris Express. Trois ouvrages de services sont en chantier à La Courneuve (93). Sur l’ouvrage Verdun, une pompe à béton Mecbo de 270 bar de pression est employée pour couler dans le tunnel de 19 km, la plus puissante machine actuellement utilisée en France !
GPE Ligne 16 : à chantier titanesque, pompe démesurée
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola