ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
INSCRIPTION TOP 50 DES LOUEURS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ INFRASTRUCTURES TP

Lafarge au service de l'extension du port de Port-La-Nouvelle

Par la rédaction. Publié le 9 novembre 2022.
Lafarge au service de l'extension du port de Port-La-Nouvelle
Crédit : Lafarge
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Lafarge est le principal fournisseur de matériaux pour le chantier d’agrandissement du port de Port-la-Nouvelle, débuté fin 2019.

Bouygues Travaux Publics et ses partenaires, dont Lafarge, sont en charge du lot 1 du projet d’extension de Port-la-Nouvelle correspondant à la création d’un bassin portuaire qui comprend :
- le démontage d’une digue existante,
- l’allongement de la digue Sud existante (600 mètres de long),
-  la création de la digue Nord (2 430 mètres de long),
- le renforcement des digues par une couche supérieure d’accropodesTM de 5 à 35 tonnes (2m3 à 14m3) fabriqués sur chantier (blocs de béton extrêmement résistants conçus pour limiter l’action des vagues sur les digues).

La solution « One Lafarge » 

Dès 2014, Lafarge a mis sur pied une équipe projet associant toutes les
expertises métier de l’entreprise – le granulat, le ciment et le béton – afin d’étudier toutes les synergies possibles et plus particulièrement la complémentarité entre les différents sites industriels de l’entreprise dans la région. De l’ingénierie déployée, jusqu’aux essais réalisés au sien du laboratoire national d’analyse des matériaux de l’Isle d’Abeau, le cimentier a proposé une approche innovante centrée autour de la carrière de la cimenterie de Port La Nouvelle (située à 3 km seulement du chantier du port).

Dédiée depuis toujours à la fabrication du ciment, la carrière a élargi son
exploitation de façon intelligente à la production des granulats nécessaires pour construire le corps des digues (rochers de diverses tailles). Cette concentration de l’activité a été rendue possible grâce à l’accord de la ville de Port-La-Nouvelle, propriétaire du foncier de la carrière, et à l’obtention d’une autorisation préfectorale complémentaire. Les matériaux des extensions de digues du port ont quant à eux été produits de façon économe, car il n’y a eu aucune matière fatale, c’est-à-dire perdue : les matériaux résiduels qui ne convenaient pas pour le chantier du port ont été exploités par la cimenterie pour composer le mélange de calcaire et d’argile transformé en ciment (cuit à 1450°C).

Enfin, Lafarge s’est appuyé sur des entreprises locales spécialisées pour la mise en œuvre opérationnelle de l’extraction et de l’acheminement des granulats; à savoir l’entreprise Buesa (exploitation de la carrière) avec l’appui de l’entreprise Lavoye partenaire historique de la cimenterie. En parallèle, Lafarge a mis au point une solution dédiée pour réaliser les blocs bétons de protection des digues, les acropodes, en accompagnant Bouygues TP dans l’ingénierie de formulation pour proposer le
ciment et les formules béton les plus adaptés aux exigences de durabilité en milieu agressif et aussi aux objectifs de productivité de l’usine de préfabrication. Le cimentier a également installé une centrale à béton mobile dans l’usine de préfabrication des acropodes, sur le chantier sur le port et approvisionne la centrale en ciment CEM III/B et CEM V/A de l’usine de La Malle, livrés principalement par bateau au départ de Marseille, ainsi qu’en sable et gravier à béton provenant de la carrière Lafarge de Baixas (proche de Perpignan) et de la carrière de Salses (entreprise Vaills). 

Multiplier la surface du port par 8

En 2019, la Région Occitanie a attribué au groupement formé par Bouygues Travaux Publics (mandataire) et Boskalis Nederland BV la réalisation de l’extension portuaire de Port-la-Nouvelle (Aude), s’inscrivant dans le plan BTP et le plan littoral 21 de la
Région. A l’issue des travaux, la superficie du bassin du port sera multipliée par 8.

En offrant un tirant d’eau de 14,5 mètres, précédemment limité à 8 mètres, l’agrandissement du port répond à un double objectif : développer les trafics existants et accueillir de nouveaux projets en lien avec les énergies nouvelles. Il permettra notamment la construction, l’assemblage et les opérations de maintenance des fermes pilotes d’éoliennes flottantes prévues au large des côtes d’Occitanie.



 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
2 juillet 2023
Noel Le Floch nommé Directeur général des Opérations de Rector Dans la continuité de sa stratégie RSE initiée depuis ces dernières années pour réduire l’empreinte carbone de ses activités et systèmes, Rector crée une nouvelle Direction Générale des Opérations incarnée par Noel Le Floch.
Noel Le Floch nommé Directeur général des Opérations de Rector
19 octobre 2022
Carrière Lafarge de Sandrancourt : du sable tapi sous l’eau Dans les Yvelines, à quelques encâblures de Mantes-la-Jolie, Lafarge exploite une sablière de toute beauté, située sur une boucle de la Seine déclarée zone Natura 2000. Cet environnement sensible justifie l’emploi d’une pelle électrique, qui extrait les matériaux depuis un plan d’eau, juxtaposé le long d’un champ captant. L’eau, l’élément prédominant, alimente l’installation de traitement du sable et des graviers.
Carrière Lafarge de Sandrancourt : du sable tapi sous l’eau
21 mars 2023
Deux projets photovoltaïques flottants sur d’anciennes carrières de BayWa r.e. en France BayWa r.e., leader européen du photovoltaïque flottant, dévoile ses deux premiers projets en France, sur d’anciennes carrières.
Deux projets photovoltaïques flottants sur d’anciennes carrières de BayWa r.e. en France
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola