Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Plus de 4,2 milliards d'euros alloués au Grand Paris Express en 2021

Plus de 4,2 milliards d'euros alloués au Grand Paris Express en 2021
Par la rédaction, le 25 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La Société du Grand Paris de se faire valider son budget 2021 par le conseil de surveillance : plus de 4,2 milliards d’euros seront alloués au chantier du Grand Paris Express et 0,4 milliards d’euros, à la modernisation du réseau de transport francilien.

Par ailleurs, le directoire s’est vu accorder l’autorisation de signer en 2021 pour plus de 4 milliards d’euros de nouvelles commandes (autorisations d’engagement) permettant ainsi d’attribuer les prochains marchés de génie-civil et les marchés relatifs à l’aménagement et l’équipement des gares et des tunnels. 

Ces fonds accélèreront encore la dynamique des travaux de la ligne 15 Sud (1,1 milliard d’euros), de la ligne 16 (1,1 milliard d’euros), dont les chantiers de génie civil sont très avancés avec près de 15 tunneliers en services sur les deux lignes, et de la ligne 14 Sud (sous maîtrise d’ouvrage déléguée de la RATP) qui bénéficie de 0,5 milliard d’euros en 2021.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« En cette période de second confinement, les équipes de la Société du Grand Paris et des entreprises partenaires sont mobilisées sur la poursuite des travaux, afin de ne pas augmenter les retards, de l’ordre de 3 à 8 mois, engendrés par le confinement du printemps. Le budget 2021 permettra à la Société du Grand Paris de poursuivre la dynamique de travaux et d’attribution des marchés, contribuant de façon significative au soutien de l’activité économique du pays », promet Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris.

Sur les 0,4 milliard d’euros du budget 2020 consacrés au financement des interventions mises en œuvre par la région Île-de-France en faveur de la modernisation des réseaux existants, 170 millions d’euros portent sur le prolongement d’Eole, 110 millions d’euros sur le prolongement de la ligne 14 Nord, 74 millions d’euros sont consacrés au titre du schéma directeur des RER, 22 millions d’euros pour le prolongement de la ligne 11 du métro et enfin 13 millions d’euros au titre de l’adaptation des réseaux existants.

Le budget validé par le conseil de surveillance a confirmé la stratégie de recrutement de la Société du Grand Paris, amorcée en 2019, avec un objectif de 1 000 collaborateurs pour la fin de l’année 2021 (conditionné au vote du projet de loi de finances 2021 actuellement en examen au parlement). 

Côté recettes, la Société du Grand Paris disposera de 0,8 milliard d’euros de fiscalités franciliennes affectées par l’intermédiaire de la taxe sur les bureaux, les locaux commerciaux et stockage (TBCS), des taxes spéciales d’équipement (TSE), de l’imposition forfaitaire sur les entreprises de réseau (IFER), de taxe additionnelle à la taxe de séjour (TATS) et de la taxe sur les surfaces de stationnement (TSS).

Connexion de la ligne H

Le conseil de surveillance a également donné son accord à la participation de la Société du Grand Paris aux côtés de l’Etat, de la région Île-de-France, et du département du Val d’Oise au financement des études préliminaires
relatives au projet de création d’un arrêt de la ligne H en gare de Stade de France – Saint-Denis.

La Société du Grand Paris contribuera à hauteur de 30% au financement de l’étude, soit 184 800 €. Le projet d’arrêt de la ligne H en gare de Stade de France–Saint-Denis permettra d’assurer une interconnexion avec les lignes 14, 15,16 et 17 du Grand Paris Express desservant la gare de Saint-Denis–Pleyel, elle-même reliée à la gare de Stade de France–Saint-Denis via le franchissement urbain Pleyel.

Mise au sol de la ligne 18

Le conseil de surveillance a, enfin, acté la mise au sol de la partie initialement prévue en viaduc de la ligne 18 du Grand Paris Express depuis le centre du CEA à Saclay jusqu’au Golf national à Magny-les-Hameaux. Cette mise au sol permettra au métro de circuler plus discrètement, au niveau visuel et sonore.

En outre, cette modification devrait permettre de dégager une économie de l’ordre de 30 millions d’euros, soit 20 % du coût de génie civil de cette section de la ligne. Cette décision permettra de rendre à l’agriculture une surface d’environ 4 hectares.

La Société du Grand Paris pourra engager la modification du projet, en insérant le passage au sol dans la procédure de demande de modification de la déclaration d’utilité publique (1) prévue au printemps 2021. Les études de réalisation de ce projet se poursuivent.



(1) Une DUP modificative est nécessaire sur la section souterraine Ouest de la ligne pour mettre en compatibilité le PLU de Versailles pour les ouvrages annexes OA21 et OA23 et prendre en compte le déplacement de la gare Saint-Quentin Est dans le cadre de la future ZAC « Gare Guyancourt Saint-Quentin ». 

 

Opération de ripage réalisée par SNCF Réseau sur le chantier de la future gare du Grand Paris Express. Le cadre du passage souterrain reliant le RER C et la ligne 15 Sud du Grand Paris Express a été installé, entre le 19 et le 21 mai 2018. Crédit photo : Gérard Rollando
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Deux TGX pour les Transports Nicolas
Deux TGX pour les Transports Nicolas
Les Transports Nicolas, basés à Le-Puy-Sainte-Réparade dans les Bouches du Rhône, viennent de recevoir deux MAN TGX pour renouveler une partie de leur flotte de véhicules.
Une centrale TBA 3000 produit l’enrobé du circuit de Formule 1 de Sotchi
Une centrale TBA 3000 produit l’enrobé du circuit de Formule 1 de Sotchi
L’entreprise de construction russe Tekhalyans renouvelle sa confiance à Benninghoven pour les travaux de maintenance du circuit de formule 1 de Sotchi. Dans ce cadre, elle a investi dans une nouvelle centrale d’enrobage.
Le FM de Volvo Trucks à l'honneur
Le FM de Volvo Trucks à l'honneur
Le nouveau modèle Volvo FM de Volvo Trucks a remporté le Red Dot Award 2021 dans la catégorie design de produit pour les véhicules commerciaux.
Konone optimise et simplifie la gestion du chantier et de l'entreprise
Konone optimise et simplifie la gestion du chantier et de l'entreprise
Solution 100% digitale tout-en-un de gestion au service des acteurs du BTP, Konone optimise et simplifie la gestion du chantier et de l'entreprise.
Volvo Trucks : la boite de vitesse I-Shift célèbre ses 20 ans
Volvo Trucks : la boite de vitesse I-Shift célèbre ses 20 ans
L’innovation qu’a constituée la transmission automatisée intelligente I-Shift de Volvo Trucks reste une référence dans le secteur, grâce à son effet positif sur la consommation de carburant, les performances du véhicule, la sécurité et le confort de conduite. À fin 2020, plus d’un million de camions Volvo équipés d’une boîte I-Shift avaient été vendus dans le monde.
Retour sur le Necar, le premier véhicule Mercedes à hydrogène
Retour sur le Necar, le premier véhicule Mercedes à hydrogène
En 1991, le développement d'une unité de pile à combustible pour alimenter un véhicule électrique a commencé avec un projet de Dornier GmbH à Friedrichshafen, filiale du groupe Daimler.
NGE : plus de concessions, plus de grands projets, plus de personnel
NGE : plus de concessions, plus de grands projets, plus de personnel
NGE fait partie des privilégiés ayant finalement peu souffert de la pandémie en 2020. Le CA n’est en retrait que de -3,8 %. Avec 80 % de son activité budgetée dans son carnet de commandes au 1er janvier 2021, le groupe profite d’une certaine visibilité. De quoi enclencher dare-dare un plan de développement entre 2021 et 2025 dont l’ambition laisse pantois : une multiplication par 4 des investissements dans les concessions, un doublement des grands projets à l’export, 20 000 collaborateurs en 2025.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.