Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Hyperloop teste son prototype de véhicule autonome Pegasus

 
Hyperloop teste son prototype de véhicule autonome Pegasus
Par la rédaction, le 10 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Virgin Hyperloop s’est associé à BIG-Bjarke Ingels Group et Kilo Design pour concevoir Pegasus, un nouveau type de véhicule destiné au système de transport autonome en cours de développement par Hyperloop, et permettant des déplacements à une vitesse de plus de 1 000 km/h.

Après plus d’un an de collaboration, ce nouveau moyen de transport (baptisé "pod") est actuellement testé sur le site DevLoop de Virgin Hyperloop, situé à Las Vegas, où ont été déjà effectués plus de 400 tests. Les essais sont supervisés par le certificateur ISA (Independant Safety Assessor).

"Nous vendons du temps, explique Josh Giegel, co-fondateur et directeur de la technologie chez Virgin Hyperloop. Avec Hyperloop, nous donnons vie à un écosystème constitué de pods et de portails, où la salle d’attente et l’attente n’existent plus. Le rôle de BIG et Kilo dans Pegasus était de concevoir le premier des futurs véhicules Virgin Hyperloop. Alors que le matériel "roulant" sera plus spacieux - il pourra accueillir jusqu’à 28 passagers - ce module deux places a été fabriqué pour démontrer que les passagers peuvent voyager en toute sécurité dans un véhicule Hyperloop".

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Étant donné que le voyage Hyperloop s’effectue dans un tube presque sans air, le besoin en aérodynamisme est minime, autorisant un design élégant sans caractéristiques aérodynamiques. Cet environnement rend le système de transport beaucoup plus écoénergétique que le transport ferroviaire traditionnel. Il est conçu avec une lévitation magnétique et évite le frottement des roues. Les pods Pegasus se déplacent également individuellement, avec un taux d’arrivée et de départ élevé permettant des voyages à la demande.

L’avant du Pegasus présente des marches naturelles pour une entrée et une sortie confortables. Les ouvertures sur les côtés ainsi que la porte avant comportent une fenêtre donnant sur le tunnel à l’avant. A l’intérieur, des assises et des rampes aidant à l’entrée et à la sortie. Des espaces sont dédiés aux équipements de sécurité, au débit d’oxygène et à l’éclairage. Les sièges peuvent être rapidement assemblés et démontés.



 

Image Courtesy of Virgin Hyperloop
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.