Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Un additif Evonik permet d’intégrer les pneus usés dans la route

Partager :
Un additif Evonik permet d’intégrer les pneus usés dans la route
Par la rédaction, le 10 décembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Evonik Industries a développé Vestenamer, un processus de recyclage des pneus usés dont la matière est réutilisée dans le secteur des travaux routiers et du caoutchouc.

Le réseau routier européen compte aujourd’hui près de 75 000 km et ne cesse de se développer. Parallèlement aux nouvelles constructions, réseau actuel et ponts doivent être entretenus afin de maintenir le trafic routier en Europe. Difficultés supplémentaires : le nombre de véhicule par millier d’habitants a plus que doublé depuis 1975 et le transport de marchandises par camions sur de longues distances a considérablement augmenté. Les expéditions par camion, qui représentaient environ 1 000 milliards de tonnes kilométriques en 1993, sont passées à environ 1 750 milliards de tonnes kilométriques en 2015. La qualité et la durabilité des routes sont donc devenues une priorité pour les pouvoirs publics. La demande en matériaux de construction routière à haute performances pour combler les ornières et les fissures a explosé. Dans le même temps, le coût des matières premières pour l’enrobé, et en particulier les additifs, a considérablement augmenté.

Un addiditf à base de poudre de caoutchouc

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Evonik a développé Vestenamer, un additif de traitement permettant d’intégrer la poudre de caoutchouc provenant des pneux usés à l’enrobé. Le matériau recyclé est mélangé à du bitume afin d’en améliorer le mélange et prolonger la durée de vie des revêtements routiers. Aux Etats-Unis, les enrobés au caoutchouc sont utilisés depuis des décennies; une tendance qui s’impose également de plus en plus en Europe. La poudre de caoutchouc est fréquemment utilisée dans l’enrobé poreux, aussi appelé enrobé phonique. Des études scientifiques ont démontré qu’utiliser de plus grandes quantités de poudre de catouchouc dans les revêtements routiers peut entraîner une réduction des nuisances sonores d’1 à 2 dB. Soit la moitié du volume du trafic routier.

Dans le cadre de la réalisation d’une piste d’essai dans la ville allemande de Paderborn, la route locale Detmolder Strasse a été refaite en 2012. 50% du nouvel enrobé consistait en un matériau broyé (fraisât) issu de l’ancienne route. La nouvelle formulation incluait notamment de la poudre de caoutchouc et du Vestenamer. Sur chaque 100 m de piste, quelque 80 pneus usés ont été valorisés.

Plus écologique que l’incinération

Une étude de l’Institute for Energy and Environmental Research in Heidelberg (ifeu) estime que chaque tonne de poudre de caoutchouc recyclée permet d’économiser quelque 2,7 t de dioxyde de carbone, générées lors de l’incinération. Vestenamer est un procédé propre à bien des égards : les émissions de composés volatils et semi-volatils (hydrocarbures, soufres...) sont beaucoup plus faibles que dans les enrobés traditionnels. En outre, l’additif d’Evonik réduit la migration des composés organiques entraînés par la pluie et atteignant les eaux souterraines. Selon une étude réalisée par Fabes Forschungs-GmbH pour le compte d’Evonik, l’utilisation de Vestenamer réduit la charge globale des eaux souterraines.

La valorisation gagne du terrain

Dans un autre registre, plus écologique celui-là, chaque année, 19,3 millions de tonnes métriques de pneus usés sont générées dans le monde, dont plus de 3,6 millions de tonnes métriques en Europe seulement. Il y a 20 ans, plus de la moitié des pneus mis au rebut était incinérée pour produire de l’énergie en Allemagne uniquement, tandis qu’un pneu sur 10 était transformé en granulés. A ce jour, le volume des granulés de pneus broyés a rattrapé le volume de pneus traités pour l’énergie.

 

Le Vestenamer. Crédit photo : Evonik-Industries
Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Nouveau test pour Sébastien

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste le Air+ Smart Mask de Itools. Un test sans concession.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Ammann et Yanmar, c’est fini
Ammann et Yanmar, c’est fini
Les deux constructeurs ont décidé de mettre fin à leur collaboration sur la vente des produits Yanmar en France à compter d’octobre 2019. Le partenariat avec Ammann avait débuté en 1984.
Une centaine de machines Case en piste à l'aéroport de Milan-Linate
Une centaine de machines Case en piste à l'aéroport de Milan-Linate
Depuis le 27 juillet dernier, plus de 100 pelles sur chenilles et chargeuses sur pneus Case appartenant à la société italienne Vitali Spa ont contribué aux travaux de rénovation de l'aéroport de Milan-Linate.
Des semi-remorques Schmitz Cargobull plus légères et connectées
Des semi-remorques Schmitz Cargobull plus légères et connectées
Sur Bauma, Schmitz Cargobull présentera deux semi-remorques à benne basculante S.KI. Une avec isolation thermique et une autre dotée d’un nouveau revêtement anti usure en plastique. Ces véhicules seront dotés 'd’assistants numériques' tels que la télématique embarquée ou l’application S.KI Control.
Cat présente sa recycleuse de chaussée RM400
Cat présente sa recycleuse de chaussée RM400
La nouvelle RM400 remplace le modèle RM300. Elle présente des améliorations notables dont 19% de puissance supplémentaire, une cabine repensée et une meilleure maniabilité.
Paris : orchestration en ligne 11
Paris : orchestration en ligne 11
A Mairie des Lilas, un groupement constitué de Spie Batignolles Génie Civil, de Spie Fondations et de Parenge, est chargé de creuser en méthode traditionnelle, les 250 m de tunnel entre l’atelier de maintenance (AMT) et la future station Serge Gainsbourg, prolongement de la ligne 11 du métro parisien. Etant donné l’espace restreint en sous-sol et en surface, les équipes se concentrent tour à tour sur le pré-soutènement, le creusement et le génie civil du tunnel, « pianotant » d’une extrémité à une autre. Sur le lot GC03 du prolongement de la ligne 11, pas de tunnelier, mais bien une méthode de creusement tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Pour excaver les quelque 250 m de galerie entre l’AMT et la future station Serge Gainsbourg, situés derrière le terminus à Mairie des Lilas, les équipes de Spie Batignolles s’introduisent dans le puits Calmette (9 m de diamètre) réalisé par Parenge, il y a deux ans, plongeant à 9 m d’un bâtiment en R+18. « Nous disposons d’une emprise fort restreinte de 1 000 m², explique Quentin Buda, directeur de chantier chez Spie Batignolles. Le puits de 18 m de profondeur, qui endossera plus tard le rôle de puits de ventilation, impose par ailleurs la mise en place d’un ascenseur, réduisant d’autant plus l’espace disponible. » Résultat : la mise en place d’un phasage singulier a été nécessaire. Du pré-soutènement, au génie civil, en passant par l’excavation, un seul matériel peut être descendu dans le puits par la grue à tour. « Nous avons scié le parement du rameau existant afin de créer deux ouvertures côté Serge Gainsbourg et côté AMT, ce qui nous permet de travailler en ‘pianotant’ d’un côté puis de l’autre », poursuit le responsable.
Caterpillar met à jour ses fraiseuses PM310, PM312 et Pm313
Caterpillar met à jour ses fraiseuses PM310, PM312 et Pm313
Cette série PM300 est idéale pour les chantiers de petite à moyenne taille où des dimensions compactes, une maniabilité efficace et des capacités de production élevées sont requises. Elles sont disponibles au choix sur pneus ou sur chenilles.
Quand Richie Bros développe sa stratégie « phygitale »
Quand Richie Bros développe sa stratégie « phygitale »
Acteur incontournable, Richie Bros développe son activité autant par la voie physique que digitale. Mais l’organisateur de ventes aux enchères reste aussi et surtout persuadé que le service au client fera la différence à l’avenir dans un secteur qui se structure.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
Accès au kiosque
Événements
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
Rocalia
3 Décembre 2019
Rocalia
Cycl'eau Strasbourg
4 Décembre 2019
Cycl'eau Strasbourg
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.