Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Sur la RD30 à Plaisir, le procédé Recepieux fait la preuve de son efficacité

Sur la RD30 à Plaisir, le procédé Recepieux fait la preuve de son efficacité
Par FP, le 28 juillet 2015.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pour le recépage des parois moulées des bâches de rétention et des pieux de fondations des ouvrages d’art de l’élargissement de la RD 30 à Plaisir dans les Yvelines, Bouygues TP a décidé d’utiliser le procédé de pré-recépage chimique Recepieux.

Le procédé est livré sous forme de kits prêts à l’emploi, intégrant les gaines de protection en mousse des armatures en acier, un éclateur sous forme de flacon, un tube PVC de remplissage positionné et fixé dans le béton frais ou au préalable sur la cage d’armatures, à la hauteur voulue du recépage. Ce kit prévoit également les accessoires pour préparer sur place et en amont l’agent expansif, ceci à des dosages précis.

« La pression verticale pour chaque éclateur a été calculée à 40 t, ceci dans les heures qui suivent l’introduction de l’agent expansif. L’effort de traction, couplé à la géométrie de l’éclateur, va ainsi générer une découpe horizontale à une altimétrie précise, ceci au centimètre près, sans risque de micros fissurations sous la zone de recépage », explique l’inventeur du procédé, Dominique Fonfrède. Il ne reste plus alors à l’entreprise de venir lever le bloc pré recépé et préalablement doté de crochets de manutention.

Sur le chantier du RD30, au niveau de la paroi moulée des bâches de rétention d’eaux, 400 éclateurs Recepieux ont été utilisés, ce qui représente un linéaire traité de 200 ml dans un temps record. Car le système Recepieux va permettre de s’affranchir des tâches fastidieuses de reprise au marteau piqueur pour receper les pieux ou les parois moulées au BRH, ceci en préservant les aciers de tous risques de torsion.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Trelleborg chausse la manutention
Trelleborg chausse la manutention
Le manufacturier suédois lance la gamme XP800 dont les pneumatiques sont essentiellement conçus pour les chariots élévateurs et des applications spécifiques. 
Coup d'envoi du Concours Général des Métiers des Travaux Publics
Coup d'envoi du Concours Général des Métiers des Travaux Publics
Le lycée Les Pannevelles de Provins va accueillir et co-organiser avec la Chambre Syndicale des Travaux Publics de Seine-et-Marne CSTP 77, ses entreprises adhérentes et le soutien de la FRTP Ile-de-France, l’édition 2021 du Concours Général des Métiers.
Remettre des centrales d‘enrobage existantes à niveau par rétrofit
Remettre des centrales d‘enrobage existantes à niveau par rétrofit
La durée de vie habituelle d‘une centrale d‘enrobage atteint facilement 20 à 30 ans, voire même plus. Durant cette longue période, beaucoup de choses changent, par exemple les exigences en termes de formulations et de qualités d‘enrobé, de même que les exigences réglementaires que doivent satisfaire les exploitants pour obtenir l‘autorisation d‘exploiter. Benninghoven accompagne les clients et utilisateurs pour tous les défis de la modernisation grâce à un département dédié au rétrofit.
Winddle gère les flux logistiques chantiers de Bouygues Construction
Winddle gère les flux logistiques chantiers de Bouygues Construction
Bouygues Construction optimise la structuration et le suivi de ses flux logistiques internationaux via la plateforme collaborative Winddle.
MAN TGE 4x4 : l'utilitaire tout-terrain
MAN TGE 4x4 : l'utilitaire tout-terrain
La gamme utilitaire MAN compte désormais le MAN TGE en version 4 roues motrices pour les tâches difficiles. 
Enrobés à basse température sous la Kriegsstraße
Enrobés à basse température sous la Kriegsstraße
La pose d’enrobé dans le tunnel routier sous la Kriegsstraße à Karlsruhe devait respecter des règles strictes : pour réduire les émissions, l’entreprise KASIG, chargée des travaux, devait utiliser de l’enrobé à basse température et des machines dotées de filtres à particules diesel.
Un bassin tout en retenue à Austerlitz
Un bassin tout en retenue à Austerlitz
Afin de prévenir le déversement des eaux pluviales dans la Seine en cas de fort épisode pluvieux et améliorer la qualité des eaux du fleuve, la Ville de Paris, et son groupement de maîtrise d’œuvre Artelia-Prolog, supervisent la construction d’un bassin de stockage et de restitution des eaux, complété de deux puits situés de part et d’autre du fleuve, dont les fondations sont réalisées par Soletanche Bachy et Sefi-Intrafor, membres du groupement Impluvium.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.