CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Spie Fondations auto contrôle ses injections de vides de carrières
INFRASTRUCTURES TP

Spie Fondations auto contrôle ses injections de vides de carrières

PUBLIÉ LE 18 DÉCEMBRE 2013
FP
Archiver cet article
Spie Fondations auto contrôle ses injections de vides de carrières
Pour sécuriser une route départementale sur la commune d’Evecquemont (Yvelines) localisée sur une zone d’anciennes carrières de gypse, Spie Fondations va injecter près de 9 000 m3 de coulis à partir de 160 forages. Un contrôle visuel par caméra a été mis en place à la demande du Conseil Général des Yvelines.

« Depuis 2008, nous avons lancé un programme de sécurisation de 9 M€ de nos routes départementales situées sur les communes de Triel-sur-Seine, Vaux sur Seine et d’Evecquemont, toutes situées à l’aplomb d’anciennes carrières de gypse », détaille Jean-Marie Tétart, député des Yvelines, en charge des infrastructures routières. Sur la zone d’Evecquemont, c’est la sécurisation de la RD922 qui fait l’objet d’important déploiement de moyens. « Rien que pour cette zone géographique, nous allons réaliser 160 forages d’une profondeur moyenne de 55 m et injecter près de 9 000 m3 de différent types de coulis, principalement en comblement de vide de carrières mais aussi en constitution de barrages et en réalisation de clavage ou de traitement des zones de fontis, ceci sur un période de 8 mois », reprend Thomas Brocard, conducteur de travaux pour Spie Fondations.

Pour contrôler le bon remplissage des vides de carrières, tant en quantité qu’en qualité, Spie Fondations a mis en œuvre, à la demande du CG, une technique de contrôle innovante par caméra intégrée dans un tube de forage de 45 mm de diamètre et équipée d’un système d’éclairage performant et de stabilisation. « Pour sécuriser une zone de 20 m de part et d’autre de la route, nous créons des zones étanches fermées par de barrages à l’intérieur des galeries que nous venons remplir par la suite. Nous suivons donc une méthodologie pré établie avec une contrainte majeure, le respect de la verticalité des forages qui doivent atteindre le toit de la galerie de 2 m de large à près de 60 m de profondeur », reprend le conducteur de travaux.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Des galeries de gypse comblées à Vaux-sur-Seine
Des galeries de gypse comblées à Vaux-sur-Seine
AFTES : « Vers une automatisation des travaux du sous-sol »
AFTES : « Vers une automatisation des travaux du sous-sol »
CLB : place au tablier du viaduc Secteur Ramonville et Labège
CLB : place au tablier du viaduc Secteur Ramonville et Labège
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS