Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Environnement > L’AREC et GreenFlex signent avec GRAP’SUD un projet de décarbonation de ses activités
ENVIRONNEMENT

L’AREC et GreenFlex signent avec GRAP’SUD un projet de décarbonation de ses activités

PUBLIÉ LE 15 DÉCEMBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
L’AREC et GreenFlex signent avec GRAP’SUD un projet de décarbonation de ses activités
Ce projet permettra de diminuer les émissions de CO2 du groupe de Grap’Sud de près de 5 000 t par an.
À l’occasion d’Energaïa, Christian Assaf, Président de l’AREC, l’Agence Régionale de l’Énergie et du Climat, Thibaud de Lisle, Directeur Général de GreenFlex, et Richard Banton, Président du Directoire de Grap’Sud, ont signé ce mercredi 13 décembre, un contrat FITEEO pour accompagner la société gardoise dans son projet de décarbonation de ses activités.

Lancé il y a 2 ans, FITEEO (Financeur pour l’Industrie et le tertiaire de l’Efficacité Énergétique en Occitanie) est un outil pour soutenir des investissements industriels lourds sur des projets de transition énergétique : gestion des déchets, isolation, remplacement d’actifs consommateurs d’énergie, production d’énergie verte, installation de bornes de recharge pour véhicules électriques...

Porté par l’AREC, FITEEO est opéré par GreenFlex qui porte le financement du projet et en optimise le montage technico-économique. Grap’Sud est un groupe coopératif regroupant près de 1 200 adhérents et 160 salariés. Son activité consiste principalement à collecter, retraiter et valoriser les coproduits de la filière vitivinicole pour l’élaboration de produits agricoles, d’ingrédients pour l’agroalimentaire et la nutraceutique.

Le Groupe a pour projet la décarbonation en premier lieu de son site industriel et siège social de Cruviers-Lascours (Gard), via le remplacement de sa chaudière existante par une chaudière biomasse. Ce projet permettra de diminuer les émissions de CO2 du groupe de Grap’Sud de près de 5 000 t par an ; soit 650 fois le tour de tour du monde en voiture ou l’empreinte carbone de 500 français
par an.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Synerpod : un module tout-en-un pour accélérer la rénovation énergétique des logements
Synerpod : un module tout-en-un pour accélérer la rénovation énergétique des logements
Paysalia et Rocalia attirent 38 101 visiteurs
Paysalia et Rocalia attirent 38 101 visiteurs
Une Liebherr R 980 SME à la manutention de scories en Allemagne
Une Liebherr R 980 SME à la manutention de scories en Allemagne
Tous les articles Environnement
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS