ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ENVIRONNEMENT

La réutilisation des eaux grises : principale réponse aux pénuries croissantes en eau selon le cabinet Roland Berger

Par La rédaction. Publié le 21 novembre 2023.
La réutilisation des eaux grises : principale réponse aux pénuries croissantes en eau selon le cabinet Roland Berger
Les sources d’eau alternatives comme l’eau de pluie, l’eau de mer ou les eaux grises sont insuffisamment exploitées et constituent une réponse à fort potentiel.
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Le cabinet Roland Berger publie un diagnostic international des pénuries croissantes en eau douce affectant les différents secteurs de nos économies (agriculture, industries pétrochimique et pharmaceutique, haute technologie et datacenters, etc.).

Le manque d’eau est une problématique mondiale croissante, à l’origine de nombreuses catastrophes humanitaires. Durant les étés 2022 et 2023, la sécheresse a frappé durement des zones géographiques variées : Europe, Chine, Amérique de l’Ouest, Afrique, etc. Ce phénomène est symptomatique d’une pénurie d’eau globale, alors même que la dépendance à l’eau pour assurer la productivité des entreprises se renforce.

Les pénuries ont ainsi des conséquences économiques de premier plan, limitant la production industrielle et amputant les marges. De la même manière que les chocs pétroliers peuvent avoir des effets dévastateurs sur la croissance du PIB, le cabinet Roland Berger souligne que la pénurie d’eau pourrait coûter à certaines régions géographiques jusqu’à 6% de leur PIB d’ici 2025.
 
Le secteur agricole, qui représente 72% de la consommation totale d’eau dans le monde, est le plus durement touché. D’autres domaines comme l’alimentation, la pétrochimie, la pharmacie, et les industries de haute technologie, en connaîtront également les conséquences. Pour pallier ces futures crises, le cabinet Roland Berger a enquêté sur les sources d’eau alternatives envisageables à court-terme, ainsi que sur les possibilités de changement de comportement à grande échelle.

Le cabinet Roland Berger pointe également les importantes quantités d’eau perdues chaque année en raison de fuites dans les réseaux de distribution. En France, 20% de l’eau potable disparaît chaque année dans les canalisations. Pour limiter les pertes, les réseaux de tuyaux, pompes et vannes sont progressivement numérisés et améliorés grâce à l’utilisation de technologies permettant un monitoring continu.
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
16 mars 2023
Chimirec ouvre un nouveau site à Sainte-Sève en Bretagne Le spécialiste de la collecte et la valorisation des déchets, inaugure son nouveau site à Sainte-Sève (29) situé en région Bretagne. Après 12 mois de travaux, le site a été entièrement refait et modernisé. Cette implantation stratégique s’inscrit dans la volonté du Groupe d’offrir une solution de proximité à ses clients.
Chimirec ouvre un nouveau site à Sainte-Sève en Bretagne
4 décembre 2023
Le Conseil d’État confirme l’utilité publique du projet Cigéo Par deux décrets du 6 juillet 2022, le Gouvernement a déclaré d’utilité publique le centre Cigéo et inscrit ce projet sur la liste des opérations d’intérêt national qui peuvent déroger aux règles d’urbanismes de droit commun. 
18 avril 2023
Atlas Copco va acquérir un fournisseur de services de déshydratation spécialisé en Australie Atlas Copco a accepté d'acquérir National Pump & Energy (NPE). L'entreprise fournit des solutions d'assèchement, de services environnementaux et de traitement de l'eau en Australie et en Nouvelle-Zélande.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola