CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Environnement > La réutilisation des eaux grises : principale réponse aux pénuries croissantes en eau selon le cabinet Roland Berger
ENVIRONNEMENT

La réutilisation des eaux grises : principale réponse aux pénuries croissantes en eau selon le cabinet Roland Berger

PUBLIÉ LE 21 NOVEMBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
La réutilisation des eaux grises : principale réponse aux pénuries croissantes en eau selon le cabinet Roland Berger
Les sources d’eau alternatives comme l’eau de pluie, l’eau de mer ou les eaux grises sont insuffisamment exploitées et constituent une réponse à fort potentiel.
Le cabinet Roland Berger publie un diagnostic international des pénuries croissantes en eau douce affectant les différents secteurs de nos économies (agriculture, industries pétrochimique et pharmaceutique, haute technologie et datacenters, etc.).

Le manque d’eau est une problématique mondiale croissante, à l’origine de nombreuses catastrophes humanitaires. Durant les étés 2022 et 2023, la sécheresse a frappé durement des zones géographiques variées : Europe, Chine, Amérique de l’Ouest, Afrique, etc. Ce phénomène est symptomatique d’une pénurie d’eau globale, alors même que la dépendance à l’eau pour assurer la productivité des entreprises se renforce.

Les pénuries ont ainsi des conséquences économiques de premier plan, limitant la production industrielle et amputant les marges. De la même manière que les chocs pétroliers peuvent avoir des effets dévastateurs sur la croissance du PIB, le cabinet Roland Berger souligne que la pénurie d’eau pourrait coûter à certaines régions géographiques jusqu’à 6% de leur PIB d’ici 2025.
 
Le secteur agricole, qui représente 72% de la consommation totale d’eau dans le monde, est le plus durement touché. D’autres domaines comme l’alimentation, la pétrochimie, la pharmacie, et les industries de haute technologie, en connaîtront également les conséquences. Pour pallier ces futures crises, le cabinet Roland Berger a enquêté sur les sources d’eau alternatives envisageables à court-terme, ainsi que sur les possibilités de changement de comportement à grande échelle.

Le cabinet Roland Berger pointe également les importantes quantités d’eau perdues chaque année en raison de fuites dans les réseaux de distribution. En France, 20% de l’eau potable disparaît chaque année dans les canalisations. Pour limiter les pertes, les réseaux de tuyaux, pompes et vannes sont progressivement numérisés et améliorés grâce à l’utilisation de technologies permettant un monitoring continu.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Schneider Electric propose la première cellule en acier décarboné au monde
Schneider Electric propose la première cellule en acier décarboné au monde
Kyocera augmente le délai de garantie de son nouvel équipement environnemental Fridurit à 24 mois
Kyocera augmente le délai de garantie de son nouvel équipement environnemental Fridurit à 24 mois
Traitement des eaux usées : UV Germi équipe 1600 stations d'épuration en France
Traitement des eaux usées : UV Germi équipe 1600 stations d'épuration en France
Tous les articles Environnement
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS